A Malte, Ban Ki-moon appelle à agir face aux changements climatiques à quelques jours de COP21

27 novembre 2015 – A quelques jours du Sommet de Paris sur le climat, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a une nouvelle fois encouragé vendredi les Etats Membres des Nations Unies à agir dès maintenant face aux changements climatiques.

« Il est peut-être prématuré d’anticiper ce qui va se passer, cela dépend des Etats Membres, mais je pense qu’il y a un alignement des planètes. Il y a une forte implication des gouvernements mais aussi du secteur privé et de la société civile », a dit M. Ban lors d’une conférence de presse à Malte.

« Nous devons agir. Nous avons discuté de ce sujet pendant plus de 20 ans et les données scientifiques sont claires. Il y a un tel sentiment d’urgence au sein du monde des affaires et de la société civile que les dirigeants doivent montrer leur leadership », a-t-il ajouté. « Nous ne pouvons pas à nouveau repousser les décisions ».

Ban participait au Sommet des chefs de gouvernement du Commonwealth, à Malte. Le Commonwealth est une organisation intergouvernementale composée de 53 Etats Membres. Tous, hormis le Mozambique et le Rwanda sont des anciennes colonies ou protectorats de l’Empire britannique.

Le Secrétaire général de l’ONU s’est dit satisfait du leadership affiché par la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Japon, le Canada, l’Australie, notamment en matière du financement climatique.

Ban Ki-moon a reconnu qu’il y avait toujours des questions non résolues à quelques jours de l’ouverture de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) à Paris.

« Je dis aux dirigeants mondiaux, aux dirigeants d’entreprise, à ceux de la société civile : faites entendre votre voix, soyez à la hauteur des défis afin que nous puissions construire un monde meilleur pour tous », a encore dit le chef de l’ONU.

2015-11-27T22:26:45+00:00