Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Statement

Secretary-General's message on World Humanitarian Day [scroll down for French version]

New York, 19 August 2014

On World Humanitarian Day, we renew our commitment to life-saving relief efforts -- and we remember all those who died serving this noble cause.
Last year, more humanitarian workers were kidnapped, seriously injured or killed than ever before. This is an outrage.

In recent weeks, dozens of humanitarians -- including members of the UN family -- have lost their lives in South Sudan and Gaza. Too many people have died or suffered from deliberate attacks.

Humanitarian workers and their families are hit hardest by these crimes.

But they are also felt by millions of others.

Attacks on humanitarian workers hinder the ability of people in desperate need to receive lifesaving assistance.

Children go unvaccinated. Sick and wounded patients go untreated. Those forced from their homes are left without food, water or shelter – exposed to violence, disease or other threats.

On World Humanitarian Day, we honour the heroic aid workers who rush bravely to help people in need.

We remember their sacrifices, and we recognize the millions of people who count on humanitarian workers for their very survival.

Let us honour the fallen by protecting those who carry on their work – and supporting humanitarian relief operations worldwide.

*****

Message publié à l’occasion de la Journée mondiale
de l’aide humanitaire

19 août 2014


La Journée mondiale de l’aide humanitaire est l’occasion de réaffirmer notre volonté de continuer à apporter les secours qui sauvent des vies, et de penser à tous ceux qui ont donné la leur pour cette noble cause.
L’an dernier, le nombre d’agents humanitaires enlevés, grièvement blessés ou tués a atteint un record. C’est absolument révoltant.
Ces dernières semaines, des dizaines d’humanitaires, dont des membres de la famille des Nations Unies, sont morts au Soudan du Sud et à Gaza. Trop ont été victimes d’attaques délibérées, dont certains n’ont pas réchappé.
Les agents humanitaires et les membres de leur famille sont les plus touchés par ces crimes.
Mais des millions d’autres personnes en subissent aussi les conséquences.
Les attaques dirigées contre les travailleurs humanitaires empêchent des gens désespérés de recevoir l’aide dont ils ont besoin pour survivre.
Des enfants ne peuvent être vaccinés. Des malades et des blessés ne peuvent être soignés. Des déplacés et des réfugiés sont laissés sans nourriture, sans eau et sans abri, exposés à la violence, à la maladie et à d’autres fléaux.
En cette Journée mondiale, rendons hommage à l’héroïsme des humanitaires qui bravent le danger pour apporter leur aide à ceux qui en ont besoin.
Saluons leurs sacrifices et pensons aux millions de personnes dont la survie dépend d’eux.
Honorons ceux qui ont péri en protégeant ceux qui poursuivent leur œuvre, et en appuyant les opérations de secours humanitaires partout dans le monde.


Statements on 19 August 2014