Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Latest Statements

Niamey, Niger, 6 November 2013 - Secretary-General’s remarks at joint meeting with President of Niger, Prime Minister and Cabinet Members

Monsieur le Président,

Tout d’abord, je tiens à vous présenter ainsi qu’au peuple nigérien mes condoléances pour la mort tragique de 92 migrants nigériens la semaine dernière. Je salue les efforts de votre gouvernement pour mettre fin aux réseaux criminels impliqués dans le trafic de migrants. Au nom de notre délégation conjointe, je voudrais exprimer nos remerciements très sincères pour l’hospitalité et l’accueil très chaleureux.

Nous sommes ici pour démontrer notre solidarité avec les peuples nigérien et sahélien. Nous allons coordonner nos actions en travaillant étroitement avec les pays sahéliens.

Je voudrais vous remercier de nous donner l’opportunité de discuter avec vous aujourd’hui des meilleurs moyens d’accompagner les efforts de la région pour faire face aux importants défis sécuritaires, humanitaires et de développement qui frappent le Sahel, y compris votre grand pays.

Je salue vos efforts ainsi que ceux de votre Gouvernement pour promouvoir la bonne gouvernance et améliorer la situation socio-économique dans votre pays, y compris par la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement. Je vous renouvelle le soutien des Nations Unies à ces efforts. Notre priorité à cet égard est de réaliser le développement durable dans le domaine socio-économique et de l’environnement.

Je salue également les efforts de votre Gouvernement pour améliorer la coopération avec les mécanismes de défense des droits de l’Homme et pour répondre aux menaces sécuritaires sur votre territoire en accord avec les normes et principes internationaux. Permettez-moi de rappeler que les Nations Unies ainsi que les institutions partenaires représentées ici aujourd’hui au Niger soutiennent vos efforts.

Nous sommes très reconnaissants envers votre Excellence et le Gouvernement nigérien pour votre contribution au maintien de la paix, y compris au Mali, en Haïti. Il y a presque 2000 soldats nigériens qui travaillent [dans] des circonstances très difficiles et quelques fois dangereuses. Merci de votre contribution.

Je suis reconnaissant de l’assistance que le Niger continue de fournir à des milliers de Maliens qui ont trouvé refuge dans votre pays. Je vous remercie du rôle que vous avez joué pour permettre aux réfugiés maliens au Niger de voter pendant les élections présidentielles. Il sera également important de donner la même opportunité aux réfugiés éligibles durant les prochaines élections législatives prévues le 24 novembre.

Je salue, Monsieur le Président, les efforts du Gouvernement pour lutter contre le terrorisme et le crime organisé transfrontalier. Pour réduire ces menaces, il est important de s’assurer que des mécanismes de sécurité régionaux efficaces soient mis en place.

Monsieur le Président, je voudrais souligner l’importance de l’autonomisation des femmes. Je suis très heureux de noter que 20% des parlementaires sont des femmes.  Je voudrais que vous éleviez le pourcentage de [ces] parlementaires. L’autonomisation et l’égalité des sexes est une priorité des Nations Unies et [de] moi-même en tant que Secrétaire général des Nations Unies.

Je voudrais vous remercier d’avoir accueilli les Nations Unies et leurs partenaires de l’équipe pays pour discuter de la meilleure manière d’accompagner les pays du Sahel dans leurs efforts pour faire face aux grands défis sécuritaires, humanitaires et de développement auxquels ils font face.

J’ai écouté en effet avec grand intérêt les priorités et les préoccupations de votre pays pour le renforcement de la coopération régionale qui ont été relayées par votre Ministre des affaires étrangères pendant la réunion ministérielle des pays du Sahel à Bamako, le 5 novembre – hier.

Je vous encourage à continuer à travailler étroitement avec les pays du Sahel pour renforcer la coopération et la coordination régionale et pour ajuster vos priorités communes.

Je voudrais vous dire que la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel a été soutenue et approuvée par le Conseil de sécurité – y compris votre pays […].J’espère que nous travaillerons étroitement pour mettre en œuvre la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel.

Monsieur le Président, si vous me permettez, [je vais] continuer quelques minutes de plus en anglais.

I would like to explain some very important priority policies of the United Nations and the international community at this time. First, [there are] three priorities at this time.

First, I think we need to accelerate and mobilize all necessary resources and political will to realize the Millennium Development Goals. The World Bank and I and all the heads of the United Nations system, including specialized agencies, are determined to help Member States to realize the Millennium Development Goals. Niger is one of the few countries which we have selected as one of the countries to help realize the Millennium Development Goals. 

During the month of April, during our meeting – we call it CEB, Chief Executives Board meeting--, all the heads of United Nations agencies, including the World Bank and IMF gathered in Spain and we heard from the Resident Coordinator and the World Bank coordinator based in Niger. They reported to us. We really hope, Mr. President and Prime Minister […] and to accelerate this process.

Another one is that Member States are [expected] to define the Sustainable Development Goals by the end of 2015. Member States, based on the Rio +20 summit outcome document, have already established working groups to negotiate the Sustainable Development Goals. This will be a very comprehensive one addressing all our challenges in economic, social and environmental areas. That should be our number one priority-- to bring all the people around the world a life of dignity. That’s our number one priority at this time.

At this time, I know that your country is experiencing very severe, heavy impact caused by climate change, […] drought, also agricultural difficulties, nutrition difficulties, energy shortages, water shortages.

In that regard, we must mobilize all our political will and resources to address climate change. Next year, [in] September next year, during the General Assembly, I am going to convene a summit meeting dedicated only [to] climate change. I hope, Mr. President, that you will be able to come to this summit meeting with ambitious goals and things you can do and what you can expect from the international community to work together to address climate change. That is one of my top priorities. Member States have agreed to have a legally-binding global treaty on climate change by the end of 2015. I hope that all cabinet members of your Government, the business community and civil society will work to meet this target.

The whole of the United Nations including the World Bank and IMF – we are committed to achieve this. 

Thank you very much for your leadership and attention. Thank you very much.

 


Statements on 6 November 2013