Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Statement

Statement attributable to the Spokesperson for the Secretary-General on Guinea [scroll down for French version]

New York, 4 July 2013

The Secretary-General welcomes the signing, on 3 July in Conakry, of the agreement between the presidential coalition and the opposition parties at the end of the inter-Guinean political dialogue launched on 28 March.

The Secretary-General is encouraged by this breakthrough which charts the way for free, fair, transparent and peaceful legislative elections. The Secretary-General commends the sense of compromise of the Guinean political leadership in overcoming the political impasse.  He urges them to adhere strictly to the new electoral timeline, so as to establish democratic institutions and allow the country to achieve national cohesion and social and economic development.

The Secretary-General calls on the Independent National Electoral Commission (CENI), with the support of international bilateral and multilateral partners, including the Economic Community of West African States (ECOWAS), the European Union, the Organisation internationale de la Francophonie (OIF) and the United Nations, to do its utmost to implement the electoral timeline. The United Nations is fully committed to extend the required assistance for holding these important elections.

The Secretary-General commends President Alpha Condé for initiating a political dialogue to resolve all outstanding issues pertaining to the electoral process. He also commends all other political leaders for choosing the path of dialogue to address their differences.

The Secretary-General also thanks the College of Facilitators, including his Special Representative for West Africa, Mr. Said Djinnit, for their contribution towards this milestone agreement for the consolidation of democracy and stability in Guinea.

***********************

Le Secrétaire général se réjouit de la signature de l’accord entre la mouvance présidentielle et les partis de l’opposition, à Conakry le 3 juillet, à l’issue du dialogue politique inter-guinéen initié le 28 mars.

Le Secrétaire général est encouragé par cette avancée qui ouvre la voie à la tenue d'élections législatives libres, justes, transparentes et paisibles. Le Secrétaire général salue l'esprit de compromis dont ont fait preuve les leaders politiques guinéens et qui a permis de surmonter l’impasse politique. Il les appelle à respecter strictement le nouveau calendrier électoral afin de parachever la mise en place des institutions démocratiques, de renforcer la cohésion sociale et de permettre le développement économique et social.

Le Secrétaire général demande à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de tout faire pour assurer la mise en œuvre du chronogramme électoral, avec le soutien des partenaires bilatéraux et internationaux dont la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO), l’Union européenne, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et l’Organisation des Nations Unies. Les Nations Unies s’engagent pleinement à fournir l’assistance électorale requise pour la tenue de ces importantes élections.

Le Secrétaire général rend hommage au Président Alpha Condé pour avoir initié un dialogue politique pour régler tous les contentieux liés au processus électoral. Il félicite également tous les autres leaders politiques pour avoir choisi la voie du dialogue en vue de résoudre leurs différends.

Le Secrétaire général remercie aussi le collège des facilitateurs, y compris son Représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, pour leur contribution à cet accord qui constitue une étape importante dans la consolidation de la démocratie et de la stabilité en Guinée.


Statements on 4 July 2013