Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Latest Statements

Haiti, 26 April 2013 - Secretary-General's message on World Vaccination Week event organized by the Pan American Health Organization [delivered by Mr. Edouard Beigbeder, United Nations Resident Coordinator A.I. for Haiti] [scroll down for French version]

I am pleased to send greetings to all those participating in commemorations of World Vaccination Week, a valuable opportunity to raise awareness about the need
to protect children from vaccine-preventable diseases such as polio, measles and tetanus.

Immunization is one of the best and most cost-effective ways to safeguard young lives.  There is no greater gift than a healthy start in life.

We can celebrate the fact that eighty percent of all children – more than at any time in history – are immunized. They are living and thriving. At the same time, we grieve for the millions who are still left behind simply because they live in poor, under-served, conflict-ridden or isolated communities.

We have reached four out of five children worldwide.  Now it is time to reach that fifth child wherever he or she may be.  We must break down all barriers that stand in our way.

The global success in fighting polio shows how far we can advance.  We have achieved great progress through an international alliance of partners, including the
United Nations, other international organizations, governments, health workers, civil society and the private sector.  Together, we opened a window of opportunity to end polio forever.

We know that when we join forces, life-saving vaccines and primary health care can be delivered to those who desperately need them. But millions of children are being denied their right to a healthy future because they lack a simple vaccination. 

The world will come together to address this problem at a global summit in
Abu Dhabi this week dedicated to ensuring that all children have access to the full benefits of vaccines.  I urge all participants to use this opportunity to take a bold step forward for global public health.

World Vaccination Week is a chance for everyone to support this goal.
Let us pledge to summon the will and resources needed to safeguard all children through vaccines.  This will also protect our common future.

*****

Message à l’occasion de la manifestation commémorant la Semaine mondiale de la vaccination prévue par l’Organisation panaméricaine de la santé [Prononcé par M. Édouard Beigbeder, Coordonnateur résident des Nations Unies par intérim pour Haïti]

J’ai le plaisir de transmettre mes salutations à tous ceux qui participent aux célébrations marquant la Semaine mondiale de la vaccination, excellente occasion de faire prendre conscience de la nécessité de protéger les enfants contre des maladies pouvant être prévenues par un vaccin comme la poliomyélite, la rougeole et le tétanos.
La vaccination est l’un des moyens les meilleurs et les plus rentables de sauvegarder la vie des enfants. Il n’est plus grand cadeau qu’un départ sain dans la vie.
Nous pouvons nous réjouir du fait que 80 % de tous les enfants – plus qu’à aucun autre moment dans l’histoire – sont immunisés. Ils sont vivants et épanouis. En même temps, nous éprouvons de la peine pour les millions qui demeurent au nombre des laissés pour compte simplement parce qu’ils vivent dans des communautés déshéritées, mal desservies, en proie à des conflits ou isolées.
Nous avons touché quatre sur cinq enfants dans le monde. Le moment est à présent venu de toucher le ou la cinquième enfant où qu’il ou elle se trouve. Nous devons abattre toutes les barrières qui se dressent sur notre  chemin.
Le succès mondial remporté dans la lutte contre la poliomyélite montre jusqu’où nous pouvons progresser. Nous avons enregistré d’importantes avancées grâce à une alliance internationale de partenaires, constituée notamment de l’ONU, d’autres organisations internationales, de gouvernements, d’agents des services de santé, d’éléments de la société civile et de membres du secteur privé. Ensemble, nous nous sommes offerts une chance d’en finir une fois pour toutes avec la poliomyélite.
Nous savons qu’en unissant nos forces, des vaccins permettant de sauver des vies et des soins de santé primaires peuvent être fournis à ceux qui en ont cruellement besoin. Mais des millions d’enfants se voient privés de leurs droits à un avenir de santé parce qu’une simple vaccination leur fait défaut.
Le monde se réunira pour se pencher sur ce problème lors d’un sommet mondial qui doit se tenir à Abou Dhabi cette semaine et qui est destiné à permettre à tous les enfants de bénéficier pleinement de tous les avantages qu’offrent les vaccins. J’exhorte tous les participants à saisir cette occasion pour franchir un audacieux pas en avant au bénéfice de la santé publique mondiale.
La Semaine mondiale de la vaccination donne à chacun une chance d’œuvrer  à la réalisation de cet objectif. Engageons-nous à faire appel à la volonté et aux ressources nécessaires pour protéger tous les enfants en les vaccinant. Cela sauvegardera également notre avenir commun.


Statements on 26 April 2013