Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Statement

Statement attributable to the Spokesperson for the Secretary-General on the attack at the home of Dr. Denis Mukwege [Scroll down for French version]

New York, 25 October 2012

The Secretary-General condemns in the strongest possible terms the violent attack which took place tonight at the home of Dr. Denis Mukwege, the founder and Director-General of the Panzi Hospital in Bukavu, South Kivu Province in eastern DRC.  He is outraged to learn that armed men entered the home of Dr. Mukwege and held his family at gunpoint, ultimately killing his security guard.

Dr. Mukwege’s extraordinary and heroic work has saved the lives of tens of thousands of Congolese, many thousands of them women and girls who have been the victims of sexual violence in eastern DRC.  He continues to be a force for good, and Panzi Hospital a haven for the most vulnerable.

The Secretary-General calls on the Government of the Democratic Republic of the Congo to ensure the safety and security of Dr. Mukwege and his family, and to make every effort to identify the perpetrators of this attack and hold them accountable.

***

Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts l’attaque violente qui a eu lieu ce soir à la maison du Dr Denis Mukwege, le fondateur et Directeur général de l'Hôpital de Panzi à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu à l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Il est indigné d'apprendre que des hommes armés sont entrés dans la maison du Dr. Mukwege et ont tenu sa famille sous menace armée, tuant son garde.

Par son travail extraordinaire et héroïque, Dr Mukwege a sauvé la vie des dizaines de milliers de Congolais, parmi eux des milliers de femmes et de filles victimes de violence sexuelle à l'est de la RDC. Il continue d'être une force pour le bien, et l'hôpital de Panzi une oasis pour les plus vulnérables.

Le Secrétaire général fait appel au Gouvernement de la République démocratique du Congo d'assurer la sécurité et la sûreté du Dr Mukwege et sa famille, et de ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de cette attaque et les traduire en justice.


Statements on 25 October 2012