Welcome to the United Nations. It's your world.

Secretary-General Ban Ki-moon

Statement

Statement attributable to the Spokesman for the Secretary-General on Côte d'Ivoire [English and French versions]

New York, 27 October 2005

The Secretary-General is following closely developments in Côte d'Ivoire, especially in view of the approaching date of 30 October, when the governance arrangements set out in the African Union decision of 6 October and endorsed by the Security Council should come into effect. These arrangements provide a clear framework for moving forward decisively in the Ivorian peace process.

The Secretary-General calls on all Ivorian parties to commit themselves to implementing fully and effectively the African Union decision and resolution 1633 (2005). In this connection, the Secretary-General urges them to cooperate with international stakeholders to facilitate the appointment of a new Prime Minister as soon as possible and the preparation of a roadmap leading to open, free and fair elections in 2006.

The Secretary-General also urges all the parties and their followers to desist from any action, including refraining from organizing disruptive political gatherings that may create tensions. The United Nations is determined to work closely with all Ivorian parties, the African Union, ECOWAS and other international partners in helping the people of Côte d'Ivoire achieve a peaceful and durable settlement.

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général

Le Secrétaire général suit de près les développements en Côte d'Ivoire, en particulier à l'approche du 30 octobre, date à laquelle les dispositions proposées par l'Union africaine dans sa décision du 6 octobre et entérinées par le Conseil de sécurité, doivent prendre effet. Ces dispositions offrent un cadre clair pour faire avancer de manière décisive le processus de paix ivoirien.

Le Secrétaire général appelle toutes les parties ivoiriennes à s'engager à mettre en œuvre dans son intégralité et de manière effective la décision de l'Union africaine et la résolution 1633 (2005). A cet égard, le Secrétaire général engage à coopérer avec les partenaires internationaux, afin de faciliter la nomination d'un Premier Ministre dès que possible et la préparation d'une feuille de route menant à des élections ouvertes, libres et transparentes en 2006.

Le Secrétaire général engage également toutes les parties et leurs partisans à éviter toute action, y compris l'organisation de tout rassemblement politique, qui pourrait créer des tensions. Les Nations Unies sont déterminées à travailler en étroite collaboration avec les parties ivoiriennes, l'Union africaine, la CEDEAO et les autres partenaires internationaux afin d'aider le peuple de Côte d'Ivoire à résoudre de façon paisible et durable la crise actuelle.


Statements on 27 October 2005