Troisième Commission

Troisième Commission

21 novembre 2017
AG/SHC/4224

La Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, a achevé cet après-midi les travaux de sa soixante-douzième session, marquée par des échanges parfois vifs entre délégations sur des sujets controversés, comme l’a fait remarquer en clôture son Président, M. Einar Gunnarsson (Islande).

20 novembre 2017
AG/SHC/4223

À la veille de la clôture de ses travaux, la Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, a adopté aujourd’hui 14 nouveaux projets de résolution, dont trois ont nécessité une mise aux voix.  Divisées come toujours sur le droit du peuple palestinien à l’autodétermination, le principe d’un appel mondial à l’action contre le racisme dans la ligne de la Conférence de Durban et les effets de la mondialisation sur les droits de l’homme, les délégations ont de nouveau exposé leurs divergences concernant le rôle des parents et des tuteurs dans l’éducation des enfants et les références à la Cour pénale internationale. 

17 novembre 2017
AG/SHC/4222

La Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, a adopté ce matin 11 nouveaux projets de résolution, dont un seul a nécessité une mise aux voix.  Des divergences de vues sont toutefois apparues sur plusieurs textes, illustrées parfois par des propositions d’amendements rejetées par des votes.  Ces divergences ont porté sur des questions d’ordre social, notamment sur le droit à l’eau potable et à l’assainissement, la jeunesse et la famille.

16 novembre 2017
AG/SHC/4221

Le climat n’était pas consensuel, aujourd’hui, à la Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, qui devait se prononcer sur divers projets de résolution au titre de divers points de son ordre du jour, notamment la promotion et protection des droits de l’homme, les rapports du Conseil des droits de l’homme et du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, le droit des peuples à l’autodétermination et l’élimination du racisme, de la discrimination raciale, de la xénophobie et de l’intolérance qui y est associée.  Les débats ont été parfois vifs, à l’image de celui qui a porté sur le projet intitulé « Lutte contre la glorification du nazisme, du néonazisme et d’autres pratiques qui contribuent à alimenter les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance qui y est associée ».

14 novembre 2017
AG/SHC/4220

La Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, s’est prononcée aujourd’hui sur des projets de résolution portant sur la situation des droits de l’homme dans certains pays spécifiques.  Le sujet a été l’occasion pour nombre de délégations de dénoncer une nouvelle fois la sélectivité de ce processus.

9 novembre 2017
AG/SHC/4219

La Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, a continué aujourd’hui à se prononcer sur des projets de résolutions, adoptant sans vote cinq des six textes dont elle était saisie, qui portaient sur la promotion et protection des droits de l’homme, le développement social, la promotion de la femme et le Rapport du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés.

7 novembre 2017
AG/SHC/4218

La Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, a commencé, aujourd’hui, à se prononcer sur des projets de résolution, adoptant sans vote les six textes dont elle était saisie, dont quatre portant sur le thème de la prévention du crime et justice pénale.

2 novembre 2017
AG/SHC/4217

« Le monde est politisé, c’est l’évidence et on ne peut pas l’éviter »: c’est par ces mots que le Président du Conseil des droits de l’homme, M. Joaquin Alexander Maza Martelli, a répondu aujourd’hui aux délégations qui critiquaient la « politisation » de cet organe, à l’occasion de l’examen par la Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, de son rapport.

 

1 novembre 2017
AG/SHC/4216

Avec plus de 66 millions de personnes forcées de se déplacer dans le monde, dont plus de deux millions rien que depuis le début de l’année, le déplacement forcé de population est devenu un phénomène mondial qui n’épargne aucun continent, a expliqué aujourd’hui, dans un tableau sombre mais réaliste, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. Filippo Grandi, venu présenter le rapport d’activité de son agence à la Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles.

31 octobre 2017
AG/SHC/4215

La Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, a entamé aujourd’hui l’examen de l’élimination du racisme, de la discrimination raciale, de la xénophobie et de l’intolérance qui y est associée d’une part, du droit des peuples à l’autodétermination, d’autre part.  Les délégations ont dialogué avec divers experts, lesquels ont fait état d’une situation alarmante tant pour les groupes les plus vulnérables, au premier rang desquels les migrants, que pour les personnes d’ascendance africaine, trop souvent laissées-pour-compte.  La Commission a ensuite entamé son débat général sur la question. 

30 octobre 2017
AG/SHC/4214

La Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, a achevé aujourd’hui l’examen du point de son ordre du jour relatif à la protection et la promotion des droits de l’homme, entamé le 13 octobre.  Durant ces 11 jours et 19 séances publiques, la Troisième Commission aura notamment dialogué avec 7 présidents d’organes conventionnels, 3 présidents de groupes de travail et 36 titulaires de mandats de procédures spéciales (rapporteurs spéciaux, experts indépendants et le Président de la Commission d’enquête sur le Burundi).

27 octobre 2017
AG/SHC/4213

Le dialogue de la Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, avec l’Expert indépendant sur la protection contre la violence et la discrimination fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, M. Vitit Muntarbhorn, s’est tenu ce matin dans le silence des nombreuses délégations qui avaient exprimé leur opposition à son mandat.  Un peu plus tard, la présentation du Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés n’a pas, elle non plus, donné lieu à un débat très actif.

26 octobre 2017
AG/SHC/4212

Alors que la Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, poursuivait aujourd’hui son examen de la situation des droits de l’homme dans différents pays, un large groupe de délégations ont rappelé leur opposition au principe même des mandats de pays, jugés politisés, sélectifs, intrusifs et irrespectueux de la souveraineté des États dès lors qu’ils étaient créés sans leur accord.  Plusieurs ont estimé que la Troisième Commission n’était pas le lieu pour les examiner et que ces questions devraient être traitées au Conseil des droits de l’homme, dans le cadre de l’Examen périodique universel. 

 

25 octobre 2017
AG/SHC/4211

La Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles, a commencé aujourd’hui à entendre les exposés de Rapporteurs spéciaux chargés de situations de pays –en l’occurrence le Myanmar et la République islamique d’Iran- suscitant les critiques du Mouvement des pays non alignés.

 

24 octobre 2017
AG/SHC/4210

La Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles a continué aujourd’hui d’examiner la protection et la promotion des droits de l’homme sous tous ses aspects.  Elle a ainsi pu discuter du droit des personnes handicapées, des personnes atteintes d’albinisme, de la liberté de religion ou de conviction, d’opinion et d’expression ou encore du rôle des tribunaux d’arbitrage internationaux dans le contexte de la dette souveraine des États.

23 octobre 2017
AG/SHC/4209

De l’alimentation à l’éducation, en passant par le logement, la santé physique et mentale, l’eau potable et l’assainissement, des droits économiques et sociaux fondamentaux sont battus en brèche du fait notamment de l’engagement insuffisant de la communauté internationale: tel est le constat alarmant dressé aujourd’hui devant la Troisième Commission par plusieurs Rapporteurs spéciaux dans le cadre de l’examen de la protection et la promotion des droits de l’homme sous tous ses aspects.

20 octobre 2017
AG/SHC/4208

La Troisième Commission a poursuivi, aujourd’hui, l’examen de la protection et la promotion des droits de l’homme sous tous ses aspects en se penchant sur les thèmes des disparitions forcées, des migrants, des personnes déplacées internes et de la vie privée.  Les Présidents des organes conventionnels concernés ont insisté sur l’importance d’une ratification universelle des traités concernés, ce qui est loin d’être actuellement le cas, voire de nouveaux instruments.  Certaines des délégations ont exprimé leur opposition.

18 octobre 2017
AG/SHC/4207

La Troisième Commission a poursuivi, aujourd’hui, l’examen de son point consacré à la promotion et à la protection des droits de l’homme en dialoguant avec la Rapporteuse spéciale sur la promotion et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans la lutte antiterroriste, Mme Fionnuala Ní Aoláin; le Rapporteur spécial sur les effets négatifs des mesures coercitives unilatérales sur l’exercice des droits de l’homme, M. Idriss Jazairy; et le Rapporteur spécial sur l’indépendance des juges et des avocats, M. Diego García-Sayán.

17 octobre 2017
AG/SHC/4206

La Troisième Commission a poursuivi, aujourd’hui, l’examen de son point consacré à la promotion et à la protection des droits de l’homme en dialoguant, parfois de manière houleuse, avec plusieurs titulaires de procédures spéciales et experts indépendants sur des questions liées à la participation et à l’autonomisation des individus et des peuples, à commencer par le droit au développement.

16 octobre 2017
AG/SHC/4205

Dans de le cadre de son examen de la protection et la promotion des droits de l'homme, la Troisième Commission a dialogué aujourd’hui avec le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, M. Zeid Ra’ad Al Hussein, qui a présenté un vaste panorama des activités de ses services, tout en annonçant que c’était sans doute la dernière fois qu’il se présentait devant la Commission.