Conseil économique et social

10 novembre 2017
ECOSOC/6875

Le Conseil économique et social (ECOSOC) s’est brièvement réuni cet après-midi, sous la présidence de Mme Marie Chatardová, pour adopter plusieurs textes dont le premier* apporte quelques ajouts et changements au calendrier de ses travaux pour la session de 2018.  Par une autre décision, l’ECOSOC a fusionné la Conférence des Nations Unies sur la normalisation des noms géographiques avec le Groupe d’experts des Nations Unies pour les noms géographiques, dans un souci d’éviter les activités redondantes et les chevauchements.

24 octobre 2017
ECOSOC/6873

La conférence d’annonce de contributions en faveur des pays des Caraïbes touchés par les récentes catastrophes, qui sera conjointement organisée par l’ONU et la Communauté des Caraïbes (CARICOM) le 21 novembre, a suscité l’espoir des participants à la Réunion extraordinaire que tenait aujourd’hui le Conseil économique et social (ECOSOC) pour examiner la question suivante: « les conséquences des récents ouragans: mettre en œuvre un Programme 2030 résilient et tenant compte des risques ».

6 octobre 2017
ECOSOC/6870

Le Conseil économique et social (ECOSOC) a élu, cet après-midi, par acclamation, le Représentant permanent de l’Afrique du Sud, M. Jerry Matthews Matjila, à l’une de ses quatre vice-présidences de la session 2018.

27 Juillet 2017
ECOSOC/6868

En prenant ses fonctions, ce matin, la nouvelle Présidente du Conseil économique et social (ECOSOC) pour la session de 2018, Mme Marie Chatardová, de la République tchèque, a promis d’œuvrer afin de « ne laisser personne de côté », suivant le leitmotiv du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

26 Juillet 2017
ECOSOC/6867

Le Conseil économique et social (ECOSOC) a achevé aujourd’hui sa session de 2017, en même temps que sa réunion d’organisation et de coordination, en entérinant les travaux du Comité chargé des organisations non gouvernementales (ONG), à l’exception d’une recommandation qu’il n’a pas suivie en ce qui concerne la Fondation Alkarama.  Cette organisation s’est vue refuser le statut consultatif spécial, alors que 190 autres l’ont reçu.  L’ECOSOC a également, ce matin, pourvu des sièges vacants dans quatre de ses organes subsidiaires.

25 Juillet 2017
ECOSOC/6866

Le Conseil économique et social (ECOSOC), qui tient sur deux jours une réunion de coordination et d’organisation, a adopté aujourd’hui sept résolutions, dont deux à l’issue d’un vote notamment sur la question des « répercussions économiques et sociales de l’occupation israélienne sur les conditions de vie du peuple palestinien dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et de la population arabe du Golan syrien occupé ».

20 Juillet 2017
ECOSOC/6865

Les rideaux sont tombés aujourd’hui sur le segment de haut niveau du Conseil économique et social (ECOSOC) qui, comme l’a fait hier son Forum politique de haut niveau pour le développement durable*, a adopté formellement la Déclaration ministérielle sur le thème de l’élimination de la pauvreté.

19 Juillet 2017
ECOSOC/6864

« Nous, ministres et hauts représentants, nous engageons à continuer de mettre en œuvre, en toute efficacité et sans exclusive, le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et à prendre des mesures audacieuses et porteuses de transformation pour mettre fin à la pauvreté partout dans le monde, en touchant les plus défavorisés en premier et en veillant à ne pas faire de laissés pour compte. »  

18 Juillet 2017
ECOSOC/6862

La réunion ministérielle du Forum politique de haut niveau pour le développement durable a entendu, au cours de cette deuxième journée, de nombreux appels à la communauté internationale pour qu’elle joue son rôle; la représentante de Cuba avertissant que sans les ressources nécessaires, le Programme de développement durable à l’horizon 2030 restera « une utopie ».

17 Juillet 2017
ECOSOC/6860

Le Conseil économique et social (ECOSOC), qui poursuit son Forum politique de haut niveau, entamé la semaine dernière, a ouvert aujourd’hui son débat ministériel sur le thème de « l’éradication de la pauvreté par la promotion du développement durable, la multiplication des opportunités et le règlement des défis » et s’est attardé, ce faisant, sur « l’état paradoxal » de notre planète: un PNB de 127 000 milliards de dollars et un milliard de pauvres plongés dans « une crise de confiance ».