Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 8 février 2018

DBF180208
8 février 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 8 février 2018

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

République de Corée

Le Secrétaire général de l’ONU s’est rendu ce matin à l’Université Yonsei de Séoul pour prononcer un discours au premier « Global Engagement & Empowerment Forum on Sustainable Development ».  Dans ses propos, il a appelé à un « new deal » pour une mondialisation équitable.  À son auditoire qui comptait son prédécesseur, M. Ban Ki-moon, et le Président de l’Assemblée générale, M. Miroslav Lajčák, le Secrétaire général a dit que l’engagement était essentiel pour véritablement transformer les objectifs de développement durable en un plan qui peut servir de base à ce « new deal ».

Il a ajouté que la combinaison d’une mondialisation accrue et des progrès technologiques a conduit à des améliorations significatives dans la vie de beaucoup de gens, mais a également augmenté spectaculairement les inégalités et nous a laissé un certain nombre de problèmes difficiles à résoudre, parmi lesquels le chômage des jeunes.

À l’Université Yonsei, le Secrétaire général a eu l’occasion de s’entretenir avec son prédécesseur, M. Ban Ki-moon.  Les deux Secrétaires généraux et le Président de l’Assemblée générale ont rencontré le Premier Ministre de la République de Corée, M. Lee Nak-yon.

Avant de quitter l’Université de Yonsei, le Secrétaire général s’est entretenu avec les représentants de l’Équipe de pays des Nations Unies basée en République de Corée.

Quittant Séoul, le Secrétaire général et sa délégation se sont rendus sur le site des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang et ont visité le village olympique de Gangneung où le Secrétaire général a pu rencontrer un certain nombre d’athlètes, dont Cheyenne Goh, la toute première Singapourienne à s’être qualifiée à des Jeux olympiques d’hiver.  Le Secrétaire général a également rencontré et encouragé des athlètes de Suisse, de Hongrie et de Chine.

Dans la soirée, il a pris part au dîner officiel offert aux dignitaires en visite par le Président du Comité olympique, M. Thomas Bach.

Conseil de sécurité

Le Chef du Bureau de lutte contre le terrorisme, M. Vladimir Voronkov, a fait un exposé au Conseil de sécurité sur le dernier rapport du Secrétaire général relatif à la menace posée par Daech, déclarant que la lutte contre ce groupe terroriste entrait dans une nouvelle phase.  Malgré les reculs en Iraq, en Syrie et dans le sud des Philippines, Daech et ses affiliés continuent de poser une menace réelle et en constante évolution dans le monde.

Daech, a-t-il dit, n’est plus focalisé sur la conquête et la possession de territoires.  Il a été forcé de s’adapter et de se concentrer principalement sur un groupe plus petit et plus motivé de gens, et est maintenant organisé comme un réseau mondial avec une hiérarchie plate et moins de contrôle opérationnel sur ses filiales.  (Voir communiqué de presse CS/13202)  

Gaza

Le Secrétaire général et le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Nickolay Mladenov, ont exprimé leur gratitude à l’État du Qatar et aux Émirats arabes unis pour leur contribution rapide et généreuse à l’appel urgent lancé par les Nations Unies afin d’éviter une catastrophe humanitaire imminente à Gaza.  Cette contribution permettra aux personnes vulnérables de Gaza d’accéder à des services vitaux comme la santé, l’eau et l’assainissement.

Mais il ne faut pas oublier que pour parvenir à une solution durable aux défis humanitaires et socioéconomiques critiques qui frappent Gaza, il est essentiel de faire avancer la réconciliation intrapalestinienne, sur la base de l’accord négocié récemment par l’Égypte, y compris le retour de Gaza sous le contrôle de l’Autorité palestinienne légitime.

Liban

La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a indiqué que les travaux de construction des Forces de défense israéliennes ont lieu au sud de la Ligne bleue et non dans les zones sensibles.

La direction de la FINUL a été en contact avec les deux parties pour trouver une solution commune au problème.  Il est de la plus haute importance que les parties tirent parti des arrangements de liaison et de coordination de la FINUL pour trouver des solutions et prévenir les violations, réduire les tensions et maintenir la stabilité.

Il est important de souligner que pendant la réunion tripartite tenue à Ras Al Naqoura, le 5 février, les Forces de défense israéliennes et les Forces armées libanaises ont confirmé leur engagement à recourir à la Tripartite et aux mécanismes de liaison et de coordination pour régler tout problème qui pourrait faire monter la tension.

Des éléments de la FINUL sont en place pour surveiller la situation qui reste calme.

Syrie

L’ONU reste profondément préoccupée par la poursuite de combats intenses dans la Ghouta orientale et leurs impacts sur les près de 400 000 civils dans cette enclave assiégée de Syrie.

Ces dernières 48 heures, d’intenses frappes aériennes et des bombardements auraient fait de nombreux morts et blessés parmi les civils, endommagé des infrastructures civiles, en particulier dans les villes de Douma, Hamourieh, Kafr Batna et Sawa.

Par ailleurs depuis le 20 janvier, des dizaines de milliers de personnes ont fui dans Afrin, en raison des hostilités en cours; 2 000 ayant, selon les informations, trouvé refuge ailleurs dans la province d’Alep.  Alors que leur nombre à Afrin est extrêmement difficile à vérifier, les déplacés se seraient installés dans les écoles, les mosquées et autres bâtiments publics.  Ils ont principalement besoin de nourriture, de médicaments et d’articles d’hiver.

Nigéria

Aujourd’hui à Abuja, le Coordonnateur humanitaire, M. Edward Kallon, a lancé le Plan de réponse humanitaire pour le nord-est du pays.  L’appel vise à collecter la somme de 1,05 milliard de dollars pour venir en aide à 6,1 millions de personnes. 

Quelque 7,7 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire dans les États les plus touchés de Borno, Adamawa et Yobe.  Ce chiffre inclut les 3,7 millions de personnes qui devraient être touchées par l’insécurité alimentaire pendant la saison maigre qui commence en juin.  M. Kallon a déclaré que ce sont des populations qui ont fui et qui vivent dans des camps ou des communautés d’accueil, des populations qui sont rentrées chez elles démunies et des populations d’autres régions difficiles d’accès pour les agents humanitaires.

La crise humanitaire dans le nord-est du Nigéria, qui est l’une des plus graves au monde aujourd’hui, en est maintenant à sa neuvième année.

Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)

La FAO a lancé aujourd’hui un appel visant à collecter la somme de 1,06 milliard de dollars pour aider des communautés vulnérables à lutter contre la faim dans 26 pays.

La FAO espère atteindre quelque 30 millions de personnes qui dépendent de l’agriculture et qui ont été affectées par des chocs climatiques dans des pays comme le Bangladesh, la Somalie et le Yémen.  La FAO le fera en distribuant des semences, des outils et autres matériels pour l’agriculture.  La FAO fournira aussi des soins vétérinaires, contribuera à la gestion des terres et de l’eau et donnera de l’argent aux familles qui en ont besoin pour acheter de la nourriture.

Journée internationale des femmes et des filles de science

Les États Membres ont célébré aujourd’hui au Conseil économique et social (ECOSOC) la Journée internationale des femmes et des filles de science, qui tombe le 11 février.

Dans un message vidéo, le Secrétaire général a déclaré que si les garçons comme les filles peuvent avoir des ambitions scientifiques, la discrimination systémique signifie que les femmes occupent moins de 30% des emplois dans le secteur « recherche & développement » dans le monde.  Il a ajouté que des efforts sont nécessaires pour surmonter les stéréotypes et les préjugés et a souligné la nécessité de soutenir et d’investir dans les femmes scientifiques et chercheuses.

Tableau d’honneur

Le Maroc est devenu aujourd’hui le quarante-cinquième État Membre à avoir payé la totalité de sa contribution au budget ordinaire de l’ONU pour 2018.

Projection de film

Les journalistes sont invités à une projection et une discussion du film intitulé « Familiar Faces, Unexpected Places: A global African Diaspora », ce soir de 18 h 30 à 20 heures dans la salle de conférence 4.

Nomination de haut fonctionnaire

Le Secrétaire général a nommé aujourd’hui Mme Lisa Filipetto, de l’Australie, Chef du Bureau d’appui des Nations Unies en Somalie (BANUS).  Mme Filipetto succèdera à M. Hubert Hudson Price II, des États-Unis, envers qui le Secrétaire général exprime son appréciation pour son engagement et son leadership effectif du BANUS.

Mme Filipetto apporte à ses nouvelles fonctions plus de 30 années d’expérience acquise au sein du Département des affaires étrangères et du commerce de l’Australie où elle a occupé différents postes dont Sous-secrétaire de la Branche Union européenne et Europe occidentale. (Voir communiqué de presse SG/A/1788)

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.