Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 1er février 2018

dbf180201
1 février 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 1er février 2018

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Syrie

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique qu’hier, l’ONU a repris ses livraisons transfrontalières de fournitures par le point de passage de Bab al-Hawa en Turquie vers la province d’Edleb, en Syrie.  Un total de 25 camions chargés de vivres et de fournitures médicales ont pris part à cette opération. 

Il s’agit de la première livraison après la décision de l’ONU du 20 janvier dernier de les interrompre temporairement pour des raisons de sécurité.  Quinze camions supplémentaires ont fourni une assistance aujourd’hui.

La sécurité reste une préoccupation à la frontière, et l’ONU maintient sa suspension temporaire des livraisons à partir de Bab al-Salam, le deuxième point de passage en Turquie autorisé par la résolution 2165 (2014) du Conseil de sécurité des Nations Unies. 

Des mesures d’atténuation ont été mises en place pour assurer la sécurité du personnel des Nations Unies à Bab al-Hawa, y compris l’utilisation de véhicules blindés et les restrictions portant sur le personnel autorisé dans la zone.

Mali

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ont indiqué aujourd’hui que malgré la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, la situation des droits de l’homme y demeure préoccupante.

Un rapport conjoint publié aujourd’hui, basé sur le suivi et l’analyse effectués pendant la période intérimaire de l’Accord de paix, fait état de plus de 600 cas de violations des droits de l’homme entre janvier 2016 et juin 2017. 

Plus de 800 autres cas impliquant des hommes armés non identifiés, et mettant la vie des civils en danger, ont également eu lieu au cours de la même période.  Au total, ces actes de violence ont affecté plus de 2 700 victimes, dont 441 personnes ayant perdu la vie.

Ce rapport est disponible en ligne.

Soudan du Sud

Comme cela a été annoncé hier, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. Filippo Grandi, et le Coordonnateur des secours d’urgence, M. Mark Lowcock, ont lancé aujourd’hui des appels à contributions pour venir en aide aux Sud-Soudanais qui ont fui vers les pays voisins et pour faire face aux besoins humanitaires croissants dans le pays. 

Les fonds escomptés pour ces appels à contributions sont de 1,5 milliard de dollars et 1,7 milliard de dollars, respectivement.  Les conflits et l’insécurité ont contraint au déplacement d’un Sud-Soudanais sur trois, soit dans son propre pays ou alors hors des frontières nationales.

Jeunesse

La Présidente du Conseil économique et social (ECOSOC), Mme Marie Chatardová, Représentante permanente de la République tchèque, a publié aujourd’hui une déclaration présidentielle sur le Forum de la jeunesse de l’ECOSOC qui a eu lieu mardi et mercredi. 

Elle a invité les ministres de la jeunesse à donner la priorité aux jeunes et à collaborer avec les jeunes pour réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La déclaration complète est disponible en ligne.

Agriculture

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) indique que la saison 2017/2018 devrait se terminer par une production céréalière mondiale record.

Les dernières prévisions font état de 13,5 millions de tonnes depuis décembre, les céréales secondaires étant le principal moteur de cette augmentation, en raison principalement de la hausse de la production de maïs attendue en Chine, au Mexique et dans l’Union européenne (UE).

Dans le même temps, l’indice des prix alimentaires de la FAO est resté pratiquement inchangé en janvier par rapport au mois précédent et il se situe à près de 3% en deçà de son niveau d’il y a un an.

Conférence de presse

À 15 heures, le Représentant permanent du Koweït, M. Mansour Ayyad Sh. A. Alotaibi, présente le programme de travail mensuel du Conseil de sécurité qu’il préside au cours du mois de février.

Tableau d’honneur

La Belgique, l’Estonie, le Qatar et la Fédération de Russie ont payé la totalité de leur contribution au budget ordinaire de l’ONU.  Le nombre total d’États à jour de leur contribution est désormais de 36.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.