Le Secrétaire général nomme Mme Susan D. Page, des États-Unis, à la tête de la Mission des Nations Unies en Haïti (MINUJUSTH)

SG/A/1767*-BIO/5039*-PKO/683*
1 novembre 2017

Le Secrétaire général nomme Mme Susan D. Page, des États-Unis, à la tête de la Mission des Nations Unies en Haïti (MINUJUSTH)

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Susan D. Page, des États-Unis, en tant que Représentante spéciale et Chef de la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH).

Le Secrétaire général exprime sa gratitude à son Représentant spécial adjoint, M. Mamadou Diallo, de la Guinée, qui a fait preuve d’un leadership remarquable depuis la création de la nouvelle mission, le 16 octobre, ainsi qu’à son ancienne Représentante spéciale, Mme Sandra Honoré, qui a dirigé avec succès la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) pendant quatre ans, jusqu’à sa fermeture le 15 octobre 2017, contribuant ainsi aux nombreux accomplissements qui ont rendu possible la transition vers la MINUJUSTH.

Mme Susan D. Page apporte avec elle une vaste expérience de gestion et de leadership dans la diplomatie, le développement international et l’état de droit.  Elle était, depuis janvier 2017, Représentante spéciale adjointe pour l’état de droit à la MINUSTAH.  Auparavant, elle était le premier Ambassadeur des États-Unis au Soudan du Sud, avant de devenir Ambassadeur des États-Unis auprès de l’Union africaine (UA) et de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA).

Mme Page a également occupé les postes de Conseillère principale au Bureau de l’Envoyé spécial des États-Unis pour le Soudan et le Soudan du Sud et de Sous-Secrétaire d’État adjointe aux affaires africaines.  Son expérience de l’ONU recoupe les postes de Directrice du Groupe consultatif sur les questions d’état de droit de la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) et de Conseillère juridique principale du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Soudan et au Rwanda.

Mme Page est titulaire d’un doctorat en droit de la « Harvard Law School » et d’un diplôme d’anglais de l’Université du Michigan, obtenu avec la plus grande distinction.

Née en 1964 à Chicago, Mme Page est mariée et mère d’un enfant.

___________

* Ce communiqué remplace celui du 9 décembre 2016 publié sous la cote SG/A/1690-BIO/4909-PKO/616.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.