L’ECOSOC élit l’Afrique du Sud à sa dernière vice-présidence et approuve les 25 experts du Comité de la coopération en matière fiscale

ECOSOC/6870
6 octobre 2017
Session de 2018, 2e séance – après-midi

L’ECOSOC élit l’Afrique du Sud à sa dernière vice-présidence et approuve les 25 experts du Comité de la coopération en matière fiscale

Le Conseil économique et social (ECOSOC) a élu, cet après-midi, par acclamation, le Représentant permanent de l’Afrique du Sud, M. Jerry Matthews Matjila, à l’une de ses quatre vice-présidences de la session 2018.

Le Bureau de l’ECOSOC étant désormais au grand complet, les tâches ont pu être réparties.  La Présidente, Mme Marie Chatardová, de la République tchèque, sera responsable du segment de haut niveau, du Forum politique de haut niveau sur le développement durable, du suivi du Forum sur le financement du développement et du Forum multipartite sur la science, la technologie et l’innovation au service du développement durable.

Le segment sur les activités opérationnelles du développement relèvera du Vice-Président, M. Marc Pecsteen de Buytswerve, de la Belgique; tandis que le segment sur l’intégration sera du ressort de l’autre Vice-Président, M. Mahmadamin Mahmadaminov, du Tadjikistan.  Quant au segment sur les affaires humanitaires, il sera de la responsabilité du Vice-Président, M. Jerry Matthews Matjila, de l’Afrique du Sud.  Les réunions de coordination et de gestion, y compris les élections aux postes vacants des organes subsidiaires du Conseil, incomberont à la Vice-Présidente, Mme Inga Thonda King, de Saint-Vincent-et-les Grenadines.     

La Présidente de l’ECOSOC a aussi annoncé que la réunion conjointe avec la Deuxième Commission chargée des questions économiques et financières aura lieu mercredi 11 octobre sur le thème « Le futur de tout développement à l’ère du changement technologique rapide ».  Les participants se réuniront dans la salle de l’ECOSOC à partir de 10 heures.

Aujourd’hui, le Conseil a également pris note de la nomination, par le Secrétaire général, des 25 membres du Comité d’experts de la coopération internationale en matière fiscale (E/2018/9/Add.1) pour un mandat prenant effet à la date de notification de leur nomination et venant à expiration le 30 juin 2021.

Les experts sont Mmes et MM. Natalia Aristazabal Mora (Colombie), Abdoulfatah Moussa Arreh (Djibouti), Rajat Bansal (Inde), Margaret Moonga Chikuba (Zambie), William Babatunde Fowler (Nigéria), Mitsuhiro Honda (Japon), Cezary Krysiak (Pologne), Eric Nil Yarboi Mensah (Ghana), Dang Ngoc Minh (Viet Nam), Patricia Mongkhonvanit (Thaïlande), Marlene Patricia Nembhard-Parker (Jamaïque), George Omondi Obell (Kenya), Carmel Peters (Nouvelle-Zélande), Carlos E. Protto

(Argentine), Jorge Antonio Deher Rachid (Brésil), Aart Roelofsen (Pays-Bas), Christoph Schelling (Suisse), Aleksandr Anatolyevich Smirnov (Fédération de Russie), Stephanie Smith (Canada), Elfrieda Stewart Tamba (Libéria), Titia Stolte-Detring (Allemagne), José Troya (Équateur), Ingela Willfors (Suède), Yan Xiong (Chine) et Sing Yuan Yong (Singapour).

Désignés par leur gouvernement, les experts siègent à titre individuel, conformément au principe de la répartition géographique équitable.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.