Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 novembre 2017

dbf171122
22 novembre 2017

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 novembre 2017

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Violence contre les femmes

La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est observée aujourd’hui.  Ce matin, le Secrétaire général a pris la parole lors d’un événement organisé au Siège pour marquer cette Journée.  Il a déclaré que toutes les femmes et filles ont droit à une vie libre de violence, et pourtant, ce droit est violé chaque jour pour des millions d’entre elles.  Il a attiré l’attention sur la récente apparition d’informations détaillant le harcèlement sexuel sur le lieu de travail dans de nombreuses organisations et institutions, ce qui prouve à quel point la violence sexuelle contre les femmes est omniprésente.

La violence à l’égard des femmes est fondamentalement une question de pouvoir, a-t-il estimé, et on ne pourra y mettre un terme qu’avec l’égalité des sexes et l’autonomisation complète des femmes.

L’ONU s’est engagée à lutter contre la violence faite aux femmes sous toutes ses formes, a-t-il ajouté.  Il a appelé la communauté internationale à poursuivre son action collective pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles une fois pour toutes.

Côte d’Ivoire

Le Secrétaire général se rendra en Côte d’Ivoire pour participer au cinquième Sommet Union africaine-Union européenne qui se déroulera à Abidjan le 29 novembre.  Le thème du Sommet est « Investir dans la jeunesse pour un avenir durable ».  Le Secrétaire général prononcera une allocution lors de la cérémonie d’ouverture.

Il rencontrera également le Président Alassane Ouattara, ainsi que d’autres chefs d’État et de gouvernement venus participer au Sommet.

Le Secrétaire général sera de retour à New York dans l’après-midi du 30 novembre.

Maintien de la paix

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Jean-Pierre Lacroix, effectue une visite de deux jours à Bruxelles, en Belgique.  Il y rencontre des hauts fonctionnaires, des représentants de l’Union européenne et de l’Union africaine, ainsi que d’importantes parties prenantes.  Les discussions concerneront les moyens de renforcer le partenariat avec l’Union européenne et la coopération triangulaire ONU/UA/UE, y compris lors d’une conférence de haut niveau du Parlement européen axée sur un partenariat renouvelé avec l’Afrique.  M. Lacroix coprésidera également le Comité directeur ONU/UE pour la gestion des crises demain.

Bosnie-Herzégovine

Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) a déclaré, aujourd’hui, Ratko Mladić coupable de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre et l’a condamné à la réclusion à perpétuité.

Le Procureur du Tribunal, M. Serge Brammertz, a déclaré que ce jugement constitue un jalon dans l’histoire du Tribunal et de la justice pénale internationale.  Ratko Mladić fut l’un des premiers à être accusé par mon Bureau et le dernier à être déclaré coupable.  Le jugement rendu aujourd’hui justifie la vision qu’a eue le Conseil de sécurité il y a 24 ans de cela, à savoir restaurer la paix au moyen de la justice, en traduisant devant le Tribunal les dirigeants portant la responsabilité la plus lourde pour les crimes commis.

Iraq

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Ján Kubiš, est intervenu ce matin devant le Conseil de sécurité.  Il a félicité le Gouvernement et le peuple iraquiens pour leur victoire historique contre Daech et son soi-disant Califat et a déclaré que c’était une victoire au nom de la communauté internationale.

Concernant la situation dans la région du Kurdistan, M. Kubiš a déclaré que les questions en suspens entre le Gouvernement fédéral et le Gouvernement de la Région du Kurdistan doivent être résolues par un dialogue constructif, aboutissant à des solutions durables sur la base de la Constitution, afin de garantir également le plein respect des droits constitutionnels de la Région du Kurdistan en Iraq et de son peuple.

Il a par ailleurs indiqué que les partenaires humanitaires de l’ONU en Iraq ont pu atteindre plus de six millions d’Iraquiens cette année, dont deux millions qui avaient été affectés par les opérations militaires à Mossoul . Chaque mois, a-t-il dit, nous touchons près d’un million de civils avec l’aide nécessaire à leur survie.

Syrie

L’Envoyé spécial pour la Syrie, M. Staffan de Mistura, s’est entretenu avec des journalistes en marge de la conférence qui se déroule à Riyad et s’est estimé convaincu que la réunion en cours aidera aux négociations menées par l’ONU à Genève, dont le but est de trouver une solution politique en Syrie, sur la base de la résolution 2254.

Il a indiqué à l’intention des dirigeants de l’opposition, qu’une équipe forte et unifiée serait un partenaire créatif à Genève.  Il a souligné la nécessité que l’équipe puisse explorer toutes les façons pour parvenir aux objectifs qui doivent être atteints.

Nigéria

Le Secrétaire général condamne l’attentat-suicide du 21 novembre qui a frappé l’État d’Adamawa, au Nigéria, faisant de nombreuses victimes.

Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles endeuillées, ainsi qu’au Gouvernement et à la population pour les pertes en vies humaines, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.  Il demande que les responsables de ces actes odieux soient rapidement traduits en justice.

Le Secrétaire général réitère la solidarité des Nations Unies avec le Gouvernement du Nigéria dans sa lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.  Il renouvelle également l’engagement des Nations Unies à continuer d’appuyer les initiatives régionales de lutte contre le terrorisme.

Caraïbes

À la suite de la Conférence de haut niveau qui s’est déroulée, hier, pour répondre aux besoins urgents des îles des Caraïbes touchées par les ouragans Irma et Maria, plus de 1,3 milliard de dollars ont été mobilisés en promesses de dons et plus d’un milliard de dollars en prêts et allégements de dette.

Près de 400 représentants de haut niveau de gouvernements, du secteur privé et d’organisations multilatérales ou de la société civile ont été réunis à cette occasion, accompagnés du Secrétaire général des Nations Unies et du Secrétaire général de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), afin d’aider ces pays à « mieux se reconstruire ».

Les secteurs majeurs du tourisme et de l’agriculture ont été significativement touchés et les coûts de redressement dépassent les cinq milliards de dollars, d’après les dernières estimations.

Dans certains cas, l’impact pour ces pays représente 3,5 fois leur PIB, comme c’est le cas notamment pour les Îles Vierges britanniques.

Colombie

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour le sort des enfants en temps de conflit armé, Mme Virginia Gamba, a achevé une visite de deux jours en Colombie où elle a rencontré des représentants du Gouvernement et de la société civile, des membres de l’Église catholique ainsi que des partenaires des Nations Unies.

Elle a indiqué que la mise en œuvre des mesures de protection de l’enfance prévues dans l’accord de paix colombien entre le Gouvernement et les FARC-EP est encourageante et que des enseignements peuvent être tirés de ce processus.

Mme Gamba a ajouté que la réintégration des anciens combattants, en particulier les anciens enfants soldats, devrait être la priorité de tous car elle permet aux enfants libérés de devenir des membres actifs de leur communauté en promouvant la culture de la paix.

Elle a aussi souligné que les enfants utilisés et abusés dans et pour les conflits armés devraient être traités comme des victimes et que la détention ou les tribunaux pour mineurs ne devraient être que l’ultime recours.

Réfugiés

L’UNICEF a appelé aujourd’hui les autorités européennes à accorder plus d’attention aux besoins des enfants réfugiés dont certains vivent dans une profonde détresse.

Cet appel fait suite à des informations sur le suicide d’un garçon afghan de 11 ans dans un centre de réfugiés en Autriche.  Dans une déclaration, l’UNICEF a affirmé qu’il était crucial que ces enfants reçoivent des soins de bonne qualité au bon moment pour détecter au plus tôt des signes de souffrance et mobiliser les services de santé mentale et le soutien des familles d’accueil.  Si de telles mesures ne sont pas mises en place en urgence, l’impact à long terme sur les vies de ces enfants et sur les sociétés pourrait être incalculable, a averti l’UNICEF.

Liban

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Pernille Dahler Kardel, du Danemark, au poste de Coordonnatrice spéciale par intérim des Nations Unies pour le Liban (UNSCOL).

Mme Kardel succède à Mme Sigrid Kaag, des Pays-Bas, dont le mandat s’est achevé le 26 octobre 2017.  Le Secrétaire général remercie Mme Kaag pour son dévouement et son leadership à la tête du Bureau de l’UNSCOL.

Mme Kardel a une expérience de 25 années dans la diplomatie, les affaires politiques, la coopération internationale et le développement économique, sur plusieurs continents.  Elle a récemment occupé, depuis 2016, les fonctions de Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général auprès de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

Invité du Point de presse

Le Porte-parole du Président de l’Assemblée Générale, M. Brenden Varma, est intervenu à l’issue du Point de presse.

La Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Mme Pramila Patten, était l’invitée du Point de presse.  Elle a fait le point sur son récent déplacement au Bangladesh, y compris à Dhaka et à Cox´s Bazar.

Le Siège de l’ONU sera fermé demain, jeudi 22 novembre, pour Thanksgiving.  Il sera ouvert vendredi, mais il n’y aura pas de Point de presse.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.