Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 26 septembre 2017

dbf170926
26 septembre 2017

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 26 septembre 2017

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Armes nucléaires

La Journée internationale pour l’élimination complète des armes nucléaires est commémorée aujourd’hui.

Dans le discours qu’il a prononcé à la Réunion plénière de haut niveau, le Secrétaire général a déclaré que, ces derniers mois, les dangers posés par les armes nucléaires ont été rappelés avec acuité et a ajouté qu’il est plus urgent que jamais de travailler à un monde exempt de ces armes. 

Bangladesh - Myanmar

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que le nombre de réfugiés rohingya qui ont fui du Myanmar au Bangladesh depuis le mois d’août dernier a atteint 480 000, ce qui porte le nombre total à plus de 700 000.

L’ONU et ses partenaires apportent toujours de l’aide à ces réfugiés.

Pour contribuer au plan de réponse dirigé par les autorités du Bangladesh, un avion-cargo affrété par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et transportant 100 tonnes de matériels attendus de toute urgence pour construire des abris a atterri à Dakha tôt ce matin.  Deux autres vols devraient suivre. 

Malgré les efforts déployés, le flux massif de personnes qui cherchent refuge dépasse les capacités opérationnelles.  Beaucoup de ceux qui viennent d’arriver sont profondément traumatisés.

À la demande des autorités du Bangladesh, le HCR et ses partenaires ont renforcé la protection et l’appui aux nouveaux arrivants dans les camps de Kutupalong et de Nayapara.  Le HCR distribue aussi des kits d’urgence pour les abris, des ustensiles de cuisine, des jerricans, des matelas, des lampes solaires et autres articles. 

Pendant sa visite au Bangladesh le week-end dernier, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. Filippo Grandi, a discuté de l’importance qu’il y a à travailler avec les autorités du Bangladesh.  Il a souligné que pour le moment, l’accent doit rester sur un renforcement rapide, efficace et substantiel de l’appui à ceux qui en ont désespérément besoin. 

Pour sa part, le Programme alimentaire mondial (PAM) a enregistré 460 000 personnes qui recevront 25 kilos de riz toutes les deux semaines, ces six prochains mois.  Plus de 200 000 personnes ont reçu des biscuits à haute valeur énergétique. 

Le PAM est particulièrement préoccupé par la santé des femmes et des enfants qui arrivent affamés et malnutris.  À ce jour, il a distribué à environ 60 000 d’entre eux de la nourriture fortifiée. 

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a aidé à mettre en place une salle de contrôle pour les opérations du Ministère bangladais de la santé à Cox’s Bazar.  La salle de contrôle surveillera la situation sanitaire, lancera des alertes rapides et coordonnera le travail des professionnels de la santé sur le terrain. 

Colombie

Aujourd’hui, la Mission de vérification de l’ONU en Colombie a commencé ses activités pour appuyer le processus de paix entre le Gouvernement de Colombie et les FARC-EP.  Son mandat est de vérifier la mise en œuvre par les parties de la réintégration et des garanties de sécurité.

La Mission de vérification succède à la Mission des Nations Unies en Colombie qui a achevé son mandat hier, après le succès de la surveillance et de la vérification tripartite du cessez-le-feu et de la cessation des hostilités.  La Mission a aussi eu un rôle spécifique dans la surveillance du processus de dépôt d’armes par les FARC-EP.

Avant de fermer ses portes, elle a dressé la liste complète des armes, munitions, explosifs et mines collectés, soit un total de 8 994 armes, 1 765 862 munitions, 38 255 kg d’explosifs, 11 015 grenades, 3 528 mines antipersonnel, 46 288 détonateurs électriques, 4 370 mortiers et 51 911 mètres de câbles et de fusibles.

Après le dépôt des armes, les FARC-EP se sont transformés en parti politique, renonçant à leur statut de guérilla.  La phase de réintégration de leurs anciens combattants est désormais lancée.

Soudan du Sud

Le Conseil de sécurité a tenu une réunion, aujourd’hui, sur le Soudan du Sud au cours de laquelle le Représentant spécial du Secrétaire général, M. David Shearer, a fait le point de la situation, avant de répondre aux questions de la presse.  (Voir communiqué de presse SC/13007)

République centrafricaine

Les agents humanitaires ont indiqué, aujourd’hui, que la situation dans la partie ouest du pays s’est une nouvelle fois détériorée depuis le début du mois.  Des groupes armés ont pris plusieurs localités, y compris les villes de Bocaranga et de Niem et les confrontations qui ont suivi ont causé de larges mouvements de population.  La vaste majorité des habitants de Bocaranga et de Niem se sont réfugiés dans la brousse où ils n’ont pas accès à l’aide humanitaire.

La Coordonnatrice de l’action humanitaire en République centrafricaine, Mme Najat Rochdi, a prévenu que les capacités opérationnelles de la communauté humanitaire sont déjà sous une pression intense dans un contexte marqué par le sous-financement de l’aide.  L’émergence simultanée de nouveaux foyers de tension dans plusieurs régions ne fera qu’exacerber la situation déjà fragile des déplacés et des communautés qui se remettent à peine des crises répétées, a-t-elle ajouté.

Moyen-Orient

Le Coordonnateur spécial du processus de paix au Moyen-Orient, M. Nickolay Mladenov, a condamné aujourd’hui l’attaque perpétrée par un Palestinien dans la colonie de Har Aadar, au cours de laquelle un policier israélien et deux gardes de sécurité ont succombé aux balles, et un autre garde a été gravement blessé.  Ses pensées et ses prières vont aux familles de toutes les victimes.  Il souhaite un prompt rétablissement au blessé.

M. Mladenov a jugé déplorable que le Hamas et d’autres continuent de glorifier de telles attaques, ce qui compromet la possibilité d’un avenir pacifique pour les Israéliens et les Palestiniens.  Il exhorte tout le monde à condamner la violence et à se lever contre la terreur.

Migration

À Bruxelles, le Directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), M. William Swing, a appelé les pays européens à poursuivre sans interruption le programme de réinstallation d’urgence de l’Union européenne.  Le programme a été mis en place, il y a deux ans, pour réinstaller quelque 106 000 demandeurs d’asile arrivés de Grèce et d’Italie.  Si le dernier jour de l’enregistrement a sonné aujourd’hui, les pays ont néanmoins jusqu’à la fin de l’année pour poursuivre les réinstallations. 

Bétail

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a appelé, aujourd’hui, à une vaccination plus généralisée du bétail pour prévenir la dermatose nodulaire contagieuse en Europe de l’Est et dans les Balkans.

Cette maladie est un virus de la variole par les insectes.  Il est inoffensif pour l’être humain mais mortel pour le bétail.

Conférence de presse

Le Président de l’Assemblée générale compte donner une conférence de presse, cet après-midi, pour faire une annonce et dresser le bilan du débat général annuel, en mettant l’accent sur ce qui a été réalisé et en confiant les espoirs qu’il nourrit pour le reste de la session.

Tableau d’honneur

Saint-Kitts-et-Nevis est devenu le cent trente-troisième pays à s’être acquitté de la totalité de sa contribution au budget ordinaire de l’ONU pour 2017.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.