Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 septembre 2017

dbf170921
21 septembre 2017

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 septembre 2017

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Assemblée générale

Le Secrétaire général et la Vice-Secrétaire générale poursuivent les activités liées à la soixante-douzième session de l’Assemblée générale, assistant à un grand nombre de manifestations de haut niveau et à des réunions bilatérales.

Ce matin, le Secrétaire général a eu un petit-déjeuner de travail avec les Ministres des affaires étrangères des cinq membres du Conseil de sécurité et prononcé un discours à une manifestation ministérielle sur la jeunesse, la paix et la sécurité et à une table ronde de haut niveau sur l’eau.

D’autres manifestations sont prévues, y compris sur le Soudan du Sud, la Somalie, la réponse à la famine et la prévention.

Lac Tchad

La Vice-Secrétaire générale a assisté, ce matin, à une manifestation de haut niveau sur la situation humanitaire au Nigéria et dans la région du lac Tchad.  Elle a déclaré que la violence généralisée a fait que plus de 10 millions de personnes ont désormais besoin d’une aide humanitaire d’urgence et a appelé les partenaires à intensifier leurs efforts et à contribuer au financement de l’Appel humanitaire de 1,5 milliard de dollars.

Népal

Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le Secrétaire général se félicité de la tenue de la troisième phase des élections au Népal.  

Conseil de sécurité

Ce matin, le Conseil de sécurité a adopté à l’unanimité une résolution sur Daech, demandant au Secrétaire général de mettre en place une Équipe d’enquête pour aider l’Iraq à poursuivre Daech en justice pour violations et abus du droit international. 

Myanmar/Bangladesh

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que le nombre de réfugiés rohingya qui fuient du Myanmar au Bangladesh a atteint 429 000.

Les lourdes pluies ont inondé la majorité des abris construits dans les basses terres, empêchant l’acheminement de l’aide humanitaire.

L’OCHA souligne que les fonds sont attendus de toute urgence pour accélérer la distribution de l’aide.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a aéroporté 100 tonnes de fret, y compris de la nourriture et des tentes, offertes par l’Arabie saoudite pour aider les réfugiés rohingya. 

Ces produits devraient arriver demain matin à Cox’s Bazar dans un convoi de 22 camions organisé par l’OIM. 

Plus de la moitié des gens qui sont arrivés au Bangladesh en provenance du Myanmar sont toujours dans des camps de fortune avec un accès limité aux abris, à la nourriture, à l’eau potable et à l’assainissement, souligne l’OIM.

Mexique

Dans la déclaration qu’il a publiée, il y a deux jours, le Secrétaire général exprime sa tristesse devant les pertes en vies humaines et sa solidarité avec le peuple et le Gouvernement du Mexique. 

Le Bureau de la coordination de l’aide humanitaire (OCHA) indique que six membres de l’Équipe des Nations Unies chargée de l’évaluation et de la coordination en cas de catastrophe sont arrivés au Mexique, hier, pour aider le Coordonnateur résident, avec l’accord du Gouvernement.

L’Équipe contribuera à l’évaluation, à la gestion de l’information et à la coordination des différentes équipes de recherche et de secours dans le pays.

Ouragan Maria

Les équipes des Nations Unies sont prêtes à se déployer dans toute île qui serait touchée par l’ouragan et qui demanderait de l’aide.

L’ONU a déployé des équipes pour aider les autorités nationales et régionales à évaluer l’impact de l’ouragan, identifiant les besoins humanitaires immédiats et coordonnant la distribution des stocks prépositionnés.  Les partenaires humanitaires continuent de travailler et de coordonner leurs activités avec les organisations régionales et les gouvernements dans tous les pays touchés par Irma, l’ouragan qui a précédé Maria.

Environnement

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a annoncé un partenariat avec « Discovery Communications » pour sensibiliser l’opinion publique aux défis environnementaux les plus pressants et mettre en lumière des solutions innovantes. 

Les deux partenaires vont développer un contenu original sur la nature avec un angle marqué sur la conservation, gageant sur le pouvoir des individus et des communautés à faire la différence.  Le contenu sera diffusé sur les chaînes de télévision et en ligne de « Discovery Communications » et des Nations Unies.

Enfants

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a publié un nouveau rapport intitulé « Early Moments Matter for Every Child » qui montre que seuls 15 pays dans le monde ont les trois politiques essentielles pour aider les familles qui ont de jeunes enfants. 

Ces politiques sont deux années de maternelle gratuites, les pauses allaitement pendant six mois sur le lieu de travail et des congés parentaux bien payés.

Le rapport indique que Cuba, la Fédération de Russie, la France, le Portugal et la Suède sont parmi les pays qui garantissent ces trois politiques.

Toutefois, dans 32 pays, 85 millions d’enfants de moins de 5 ans grandissent sans aucune de ces trois politiques essentielles.  Quarante pour cent de ces 85 millions d’enfants vivent dans seulement deux pays, le Bangladesh et les États-Unis.  

Agriculture

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié son rapport trimestriel sur les perspectives de récolte et la situation alimentaire. 

Le rapport indique que les bonnes récoltes en Amérique latine et l’amélioration des conditions agricoles en Afrique australe sont sur le point de faire grimper l’offre alimentaire dans le monde. 

Toutefois, les guerres civiles et les chocs liés au climat affectent les progrès dans la réduction de la faim.

Quelque 37 pays, dont 28 en Afrique, ont besoin d’une aide extérieure pour se nourrir.

Journée de la paix

La Journée internationale de la paix est commémorée aujourd’hui sur le thème « Ensemble pour la paix : Respect, sécurité et dignité pour tous ». 

Dans son message, le Secrétaire général déclare « nous devons résister aux efforts cyniques de diviser les communautés et de décrire nos voisins comme l’autre.

Tableau d’honneur

Le Malawi et la République démocratique du Congo (RDC) ont payé la totalité de leur contribution au budget ordinaire de l’ONU pour 2017, portant à 131 le nombre des pays qui ont fait de même.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.