Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 23 août 2017

dbf170823
23 août 2017

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 23 août 2017

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Nomination

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, a nommé Mme Jane Connors, de l’Australie, en tant que toute première Défenseure des droits des victimes pour les Nations Unies.

Le Secrétaire général, dans son rapport intitulé « Dispositions spéciales visant à prévenir l'exploitation et les atteintes sexuelles: une nouvelle stratégie », s’est engagé pour que les Nations Unies mettent les droits et la dignité des victimes au premier plan des efforts visant à prévenir et à remédier à l’exploitation et aux atteintes sexuelles.  En tant que Défenseure des droits des victimes, Mme Connors promouvra une réponse stratégique et intégrée en matière d’assistance apportée aux victimes, en coordination avec les acteurs du système des Nations Unies chargés de les aider.  Elle travaillera avec les institutions gouvernementales, la société civile, les organisations nationales et de défense des droits de l’homme afin de créer des réseaux de soutien et de veiller à la pleine application des législations locales, notamment s’agissant de l’aide aux victimes.  

RCA

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) rapporte que des affrontements se sont produits, aujourd’hui, entre des combattants anti-balaka et du Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique à Ngoubi, près de Bria, dans la préfecture de Haute-Kotto.

Entre-temps, près de 6 000 civils qui ont cherché refuge durant le week-end à la base de la MINUSCA, à Bria, sont retournés à un site pour personnes déplacées situé à l’intérieur de la ville, également protégé par les Casques bleus.  Les soldats de la paix assurent également la protection de l’église de Bria, où des civils se sont réfugiés.  La MINUSCA demeure en contact avec les deux parties dans une tentative de médiation, alors que les Casques bleus poursuivent leurs patrouilles sur les axes d’Ippy et d’Aigbando.

Par ailleurs, les agences humanitaires sont très préoccupées par la situation humanitaire à Zémio, qui pourrait s’aggraver avec l’arrivée dans la ville, le 21 août, de Peuls lourdement armés.  Des informations indiquent également que des combattants anti-balaka se dirigent vers Zémio.

Libye

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que l’encerclement de Derna, dans le nord-est du pays, s’est temporairement relâché, suite aux efforts de plaidoyer menés par des partenaires humanitaires.

Les civils sont maintenant en mesure de quitter Derna plus facilement, de faire des stocks de produits de première nécessité, de poursuivre des études à l’extérieur de la ville, de recevoir des soins médicaux d’urgence et de faire un pèlerinage à la Mecque.  Les fournitures essentielles, y compris les médicaments, les pièces de rechange, le gaz de cuisson ainsi que le matériel destiné à l’usine de dessalement de Derna, ont été autorisées dans la ville au cours des derniers jours.

Néanmoins, bien que les restrictions aient été allégées, il y a toujours des plaintes concernant l’interdiction d’entrée de camions transportant du carburant, du gaz de cuisson et d’autres articles.  Il y a également des plaintes concernant des actes d’intimidation et un cas de détention à un point de contrôle.

Bangladesh

Le Programme alimentaire mondial (PAM) indique qu’il assure la livraison de fournitures d’urgence à plus de 200 000 personnes, dans le nord-ouest du Bangladesh, après des inondations importantes qui ont submergé plus de la moitié du pays.

Le PAM dit que de nombreux survivants ont perdu tout ce qu’ils possèdent -leurs foyers, leurs biens et leurs récoltes- et s’inquiète de l’impact à long terme des inondations sur la sécurité alimentaire.

Près de sept millions de personnes ont été touchées par les inondations et plus de 580 000 hectares de terres arables ont été détruits.

Pêches

L’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié un livre sur la pêche artisanale.  Il présente plus de 30 études de cas allant du Groenland à Zanzibar, abordant divers sujets, y compris le genre et l’utilisation durable des ressources.

Les deux tiers des poissons consommés par les humains sont pêchés par des pêcheurs artisanaux utilisant des technologies et des pratiques bien adaptées aux conditions écologiques et sociales dans lesquelles ils opèrent.

Pourtant, la pêche artisanale peine souvent à être compétitive, et ce, en raison des cadres réglementaires qui tendent à l’ignorer ou qui sont formatés pour répondre aux problématiques des grandes flottes commerciales.

Guatemala

Suite à des questions soulevées par des journalistes du Guatemala qui ont fait état d’informations selon lesquelles le Président du pays, Jimmy Morales, prévoit de demander au Secrétaire général de l’ONU la démission de M. Iván Velásquez Gómez de son poste de Commissaire à la Commission internationale contre l’impunité au Guatemala (CICIG), le Porte-parole a indiqué, aujourd’hui, que les Nations Unies n’ont jamais reçu de plainte du Gouvernement du Guatemala ou des institutions judiciaires du pays concernant le Commissaire Velásquez.

Au contraire, le Siège de l’ONU a récemment accueilli une réunion des donateurs, avec la participation du Ministre des affaires étrangères, du Président de la Cour suprême, du Procureur général et du Ministre de l’intérieur.  Ils ont tous fait l’éloge du travail de la Commission.

Le Secrétaire général salue chaleureusement le travail du Commissaire Velásquez et attend avec impatience de continuer à l’appuyer dans l’exercice de ses fonctions à la tête de la Commission.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.