Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 janvier 2017

Dbf170127
27 janvier 2017

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 janvier 2017

(La version française du point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Holocauste

Le Secrétaire général a déclaré, aujourd’hui, lors de la célébration de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, que ce serait une grave erreur de penser que l’Holocauste n’était que le simple résultat de la folie d’un groupe de criminels nazis.  Au contraire, l’Holocauste a été l’aboutissement de plusieurs millénaires pendant lesquels les juifs ont été la cible de la haine et de la discrimination, ce que nous appelons aujourd’hui l’antisémitisme. 

L’histoire continue d’avancer, a-t-il ajouté, mais l’antisémitisme revient toujours.  L’antisémitisme est vivant et frappe encore.  L’irrationalité et l’intolérance sont de retour.

Nous voyons le déni de l’Holocauste, malgré les faits.  Il y a aussi une nouvelle tendance au révisionnisme de l’Holocauste, avec la réécriture de l’histoire et même le fait d’honorer la mémoire des responsables honnis de ces années.  Il a mis en garde contre les discours de haine et les propos antisémites qui prolifèrent sur Internet et dans les médias sociaux.

Le Secrétaire général a aussi dit que l’antisémitisme, avec le racisme, la xénophobie, l’islamophobie et les autres formes d’intolérance sont alimentés par le populisme. 

Il est extrêmement préoccupé par les discriminations contre les minorités, les réfugiés et les migrants à travers le monde, et il a ajouté que la stigmatisation des musulmans était profondément inquiétante.

Une nouvelle norme de discours public prend place dans lequel le préjugé a libre cours et où la porte est largement ouverte à la haine.

Les journalistes sont invités à rencontrer l’auteur du livre « Someday You Will Understand », entre 13 heures et 14 heures, à la Librairie des Nations Unies.  La dédicace fait partie des manifestations entrant dans le cadre de la Semaine de l’Holocauste.

Somalie

Le Conseil de sécurité a entendu, ce matin, un exposé du Représentant spécial pour la Somalie, M. Michael Keating, qui a noté que la séance d’aujourd’hui se tenait à l’issue d’élections législatives prolongées et 12 jours avant l’élection présidentielle. 

Il a ajouté que la priorité la plus immédiate était d’assurer que le scrutin présidentiel respecte le calendrier convenu en dépit des tentatives des Chabab de discréditer et de faire dérailler le processus, y compris en menant des attaques terroristes qui ont tué plusieurs personnes comme ce fut le cas la semaine dernière.

Il a aussi souligné qu’il était essentiel que la dernière étape du processus soit conduite de manière transparente, conformément aux règles agréées et élaborées en vue de garantir une élection libre et impartiale. 

Soudan du Sud

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) affirme que des bombardements intermittents ont pu être entendus cet après-midi à Malakal, dans l’État du Haut-Nil, dans la région de Ditang, près de la base des Nations Unies.

Cela fait suite à des violents combats entre l’Armée populaire de libération du Soudan (APLS) et les forces de l’opposition à Ditang, Lelo, Artakong et Burkiny.

Hier, la MINUSS a indiqué que la ville de Malakal avait été désertée et que les soldats de la APLS dans la région étaient en alerte maximale.

La Mission réitère son appel aux parties à cesser immédiatement les hostilités et à mettre totalement en œuvre l’accord de paix.

Peste

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) est préoccupée par une nouvelle vague de décès chez une espère rare d’antilopes en Mongolie.

Près de 900 antilopes saïga, soit près de 10% de leur population, ont été retrouvés mortes dans l’ouest de la Mongolie.

Des échantillons prélevés sur les carcasses des animaux se sont révélés positifs à la peste des petits ruminants qui est une maladie virale souvent mortelle, semblable à une peste touchant les moutons et les chèvres.  La FAO et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) supervisent une initiative internationale visant à éradiquer la maladie d’ici à 2030.

Forum de la jeunesse de l’ECOSOC

Le Forum de la jeunesse du Conseil économique et social (ECOSOC) débutera lundi prochain et se focalisera sur le rôle des jeunes dans l’éradication de la pauvreté et la promotion des objectifs de développement durable.

Cette manifestation annuelle est une importante plate-forme mondiale où les ministres de la jeunesse et d’autres dirigeants gouvernementaux, les représentants des jeunes et de la société civile et les organisations axées sur les jeunes peuvent contribuer aux discussions sur les questions concernant les jeunes, y compris l’emploi et l’autonomisation des jeunes, l’égalité des sexes et les changements climatiques.

Le Forum se déroulera dans la salle du Conseil de tutelle.  Un espace pour les médias sur les objectifs de développement durable sera ouvert à l’Express Bar, au 3e troisième étage du bâtiment de l’Assemblée générale.

Les informations et le programme du Forum sont disponibles sur le site de l’ECOSOC.

Tableau d’honneur

L’Estonie, la Finlande et la Suisse ont payé la totalité de leurs contributions au budget de l’Organisation.  Vingt-deux États Membres sont à jour de leurs cotisations.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.