M. Miroslav Lajčák, de la Slovaquie, élu Président de la soixante-douzième session de l’Assemblée générale des Nations Unies

AG/11943-BIO/5011
12 septembre 2017

M. Miroslav Lajčák, de la Slovaquie, élu Président de la soixante-douzième session de l’Assemblée générale des Nations Unies

Le 31 mai 2017, l’Assemblée générale des Nations Unies a élu M. Miroslav Lajčák, de la Slovaquie, à la présidence de sa soixante-douzième session, qui aura lieu de septembre 2017 à septembre 2018.

Au moment de son élection, M. Lajčák accomplissait son troisième mandat en tant que Ministre des affaires étrangères et européennes de la République slovaque, fonction qu’il exerçait depuis avril 2012.  D’avril 2012 à mars 2016, M. Lajčák a également été le Vice-Premier Ministre de son pays.

Diplomate de carrière, M. Lajčák a dédié sa vie professionnelle à la représentation de son pays, la République slovaque, mais également de la communauté internationale, dans le cadre de fonctions exercées à Bruxelles, en Bosnie-Herzégovine et au Monténégro.

Il a rejoint le corps diplomatique de l’ex-Tchécoslovaquie en 1988 et a été nommé à Moscou, où il a exercé initialement les fonctions d’assistant de l’Ambassadeur de Tchécoslovaquie de 1991 à 1993, puis, en 1993, au moment de la séparation pacifique de la Tchécoslovaquie, les mêmes fonctions d’assistant au service de la nouvelle ambassade de Slovaquie.

À son retour en Slovaquie en 1993, M. Lajčák a joué un rôle important dans la transformation de son tout jeune pays.  En tant que Directeur du Cabinet du Ministre des affaires étrangères, il s’est employé à aider à mettre sur pied le service diplomatique slovaque.

En 1994, à l’âge de 31 ans, M. Lajčák a été nommé au poste d’ambassadeur de la Slovaquie au Japon, devenant ainsi le plus jeune chef de mission diplomatique de son pays, ainsi que le plus jeune ambassadeur étranger en poste au Japon.  De 1999 à 2001, M. Lajčák a été l’Assistant exécutif de l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies dans les Balkans, Eduard Kukan.

Après sa nomination aux fonctions d’ambassadeur de Slovaquie auprès de la République fédérale de Yougoslavie de 2001 à 2005, M. Lajčák a rempli les fonctions de directeur des affaires politiques du Ministère des affaires étrangères slovaque, de 2005 à 2007.

Acteur important des activités de médiation dans le cadre des crises d’après conflit dans les Balkans occidentaux, M. Lajčák a su négocier, organiser et superviser le référendum sur l’indépendance du Monténégro en 2006, au nom du Haut-Représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune, Javier Solana.

En 2007, M. Lajčák a été nommé Haut-Représentant de la communauté internationale et Représentant spécial de l’Union européenne en Bosnie-Herzégovine.

Durant son mandat, la Bosnie-Herzégovine a signé l’Accord de stabilisation et d’association avec l’Union européenne, dont l’importance est historique.  De 2009 à juillet 2010, M. Lajčák a été Ministre des affaires étrangères de la République slovaque.

De 2010 à 2012, M. Lajčák est devenu le Directeur général pour l’Europe et l’Asie centrale du nouveau service diplomatique de l’Union européenne, le Service européen pour l’action extérieure, qu’il a aidé à établir.  En outre, il a été le négociateur en chef pour les Accords d’association de l’Union européenne avec l’Ukraine et la République de Moldova, ainsi que le Représentant européen pour les négociations dites « 5 plus 2 » sur le processus de règlement du conflit en Transnistrie.

M. Lajčák est diplômé de l’Institut d’État des relations internationales de Moscou et est titulaire d’un diplôme de droit de l’Université Comenius à Bratislava.

Il est marié et a deux filles.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.