Le Comité des ONG ferme ses portes après avoir accordé le statut consultatif général à deux organisations suisse et américaine et le statut consultatif spécial à 124 autres organisations

ECOSOC/6670-ONG/806
13 février 2015
Session ordinaire de 2015 15e séance – matin

Le Comité des ONG ferme ses portes après avoir accordé le statut consultatif général à deux organisations suisse et américaine et le statut consultatif spécial à 124 autres organisations

Le Comité des ONG met fin à la première partie de sa session 2015 à l’issue de laquelle 124 organisations ont obtenu le statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social (ECOSOC) et deux, le statut consultatif général.

Sur les cinq ONG qui ont demandé le statut consultatif général, la Suisse « Convention of Independent Financial Advisors- CIFA » et l’Américaine « International Health Awareness Network, Inc » ont obtenu satisfaction.  Conformément à leur nouveau statut, les deux organisations, reconnues comme couvrant la plupart des domaines d’activité de l’ECOSOC, sont autorisées à soumettre à ce dernier des communications écrites et des pétitions et à proposer l’inscription de points à l’ordre du jour. 

« Convention of independent financial advisors-CIFA » se propose de protéger et de défendre les intérêts des conseillers financiers indépendants aux niveaux national et international en créant un réseau unique de ressources non seulement en Suisse mais dans le monde entier.  L’ONG se propose aussi de présenter des projets aux autorités nationales et internationales sur l’harmonisation des différentes règles et réglementations, de faciliter la mise en œuvre des nouvelles règles et procédures imposées par les autorités nationales et supranationales et d’établir un code de conduite contre les pratiques contraires à l’éthique et le blanchiment d’argent.

« International Health Awareness Network, Inc » s’est donné pour mission d’éduquer, d’émanciper et de fournir des soins de santé aux femmes et aux enfants, en se concentrant sur les groupes socioéconomiques vulnérables; de développer, de financer et de mettre en œuvre des projets de santé; de travailler avec l’ONU et d’autres organisations pour défendre et mettre en œuvre des programmes et des politiques qui améliorent la santé et la qualité de vie des femmes et des enfants; et de participer aux conférences nationales et internationales sur le développement qui mettent un accent particulier sur la santé.

Quelque 124 ONG ont obtenu le statut consultatif spécial sur les 330 demandes reçues par le Comité des ONG qui a ainsi reporté à sa reprise de session, l’examen de 176 demandes.  Il a par ailleurs « clôturé sans préjudice » celui de 29 demandes après trois relances auprès des ONG concernées.  Le Comité a également pris note du retrait de la demande de « Hizmet Relief, Inc. », une ONG américaine qui intervient après les catastrophes naturelles mais qui investit aussi dans l’éducation.  Elle appuie, à cet égard, le développement cognitif, la stimulation, la santé et la nutrition et une meilleure formation des enseignants.  Compte tenu des changements qu’elle a opérés en son sein, l’ONG, dénommée désormais « Embrace Relief Foundation », a décidé de soumettre une nouvelle demande de statut consultatif spécial avec des informations actualisées sur son nom, ses programmes et les secours et l’aide qu’elle fournit aux États-Unis et dans le monde.  

Le statut consultatif spécial concerne des ONG internationalement reconnues pour leur compétence particulière dans certains domaines d’activité de l’ECOSOC.  Elles peuvent soumettre des communications écrites et des pétitions sans avoir le droit, comme leurs consœurs du statut consultatif général, de proposer l’inscription de points à l’ordre du jour du Conseil et de ses organes subsidiaires.  Au dernier rang, on trouve l’inscription sur la Liste pour les ONG qui contribuent de temps à autres aux travaux du Conseil et dont les prérogatives se limitent à soumettre des communications écrites.

Toujours aujourd’hui, le Comité a pris note de 172 rapports quadriennaux soumis par 210 ONG qui rendent ainsi compte de leur contribution au travail de l’ECOSOC.  Il a pris acte des changements de noms des quatre ONG suivantes dotées d’un statut consultatif spécial auprès de l’ECOSOC: l’Américaine « American for UNFPA, Inc. » devient « Friends of UNFPA, Inc. »; l’Allemande « Berlin Civil Society Center- convening-capacity building research gGmbH » devient « International Civil Society Centre- convening-capacity building-research gGmgH »; l’Iranienne « Family Planning Association, I.R. Iran » devient « Family Health Association of Iran » et l’Américaine « International Presentation Association of the Sisters of the Presentation of the Blessed Virgin Mary » devient « International Presentation Association ».  Inscrite sur la Liste, l’Américaine « World Forum on the Future of sport Shooting Activities (Wfsa) » devient « World Forum on Shooting (Wfsa) ».

Le Président du Comité des ONG, M. Jorge Dotta, de l’Uruguay, a salué une conclusion heureuse des travaux, grâce « à une participation active » de tous les membres du Comité ainsi qu’à leur appui et à leur collaboration ».  La session, a-t-il dit, a été active et orientée vers les résultats.  À l’ouverture de la session, le Directeur du Bureau de l’appui au Conseil économique et social et de la coordination, M. Navid Hanif, avait appelé le Comité à se pencher dès à présent sur « le défi imminent » consistant à voir les ONG multiplier les demandes de statut auprès de l’ECOSOC, en prévision de la Conférence sur le financement du développement, en juillet à Addis-Abeba, du Sommet sur le programme de développement pour l’après-2015, en septembre à New York, et de la Conférence sur le climat, en décembre à Paris.  Le nombre des demandes de statut consultatif est passé de 293 en 2009 à 590 en 2014.

Enfin, M. Mustafa Elhossien Elshareef, du Soudan, a été élu troisième Vice-Président du Comité rejoignant Mme Forouzandeh Vadiati, de l’Iran, et M. Farid Jabrayilov, de l’Afghanistan.  

Le Comité, qui avait ouvert ses portes, du 26 janvier au 4 février, puis, une nouvelle fois, aujourd’hui, tiendra ses prochains travaux du 26 mai au 3 juin, puis le 12 juin.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.