Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 28 août 2014

28 août 2014
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 28 août 2014

28/8/2014
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 28 AOÛT 2014

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Ukraine

Dans une déclaration publiée ce matin, le Secrétaire général s’est dit « alarmé par les informations que les combats dans l’est du pays s’étendent vers le sud, près de la frontière maritime avec la Fédération de Russie.  Si cela est confirmé, cela marquera une dangereuse escalade dans la crise ukrainienne ». (Voir communiqué SG/SM/16106) 

Golan

Concernant la situation dans le Golan et le sort des Casques bleus de la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD), qui sont détenus ou dont le mouvement a été limité, le Porte-parole a précisé que les hostilités entre des éléments armés et les forces armées arabes syriennes se sont intensifiées, hier, dans la zone de séparation dans le Golan.

Quarante-trois soldats fidjiens du poste 27 sont détenus à proximité de Al Qunaytirah.  Ils se trouvent maintenant, selon les informations communiquées, dans la partie sud de la zone de séparation.

En outre, 81 soldats philippins dont les mouvements sont limités aux postes 68 et 69 se trouvent dans les environs de Ar Ruwayhinah et Burayqah.

L’ONU déploie tous les efforts pour obtenir la libération des Casques bleus détenus et rétablir la pleine liberté de mouvement de la Force dans l’ensemble de sa zone d’opération.

En mars et mai 2013, des Casques bleus de la FNUOD avaient été détenus par des éléments armés et libérés ensuite sains et saufs.

Les Casques bleus de la FNUOD sont chargés de surveiller l’Accord de désengagement de 1974 entre la Syrie et Israël après la guerre de 1973.  En juin dernier, le Conseil de sécurité avait prorogé le mandat de la Force pour une nouvelle période de six mois, jusqu’au 31 décembre de cette année.  Au 31 juillet 2014, la Force compte un effectif de 1 223 soldats fournis par les Fidji, l’Inde, l’Irlande, le Népal, les Pays-Bas et les Philippines.

Voyages du Secrétaire général

Le Secrétaire général est actuellement à Bali pour assister au sixième Forum mondial de l’Alliance des civilisations.

Il s’est entretenu aujourd’hui avec le Président indonésien, M. Susilo Bambang Yudhoyono.  Ils ont discuté des récentes élections en Indonésie, des situations au Moyen-Orient, au Myanmar et en Iraq, ainsi que du partenariat entre l’ONU et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

Le Secrétaire général a également assisté à la cérémonie de clôture d’une manifestation sur la jeunesse organisée conjointement par le Gouvernement de l’Indonésie et de l’Alliance des civilisations sur l’unité dans la diversité.

Il a félicité les jeunes participants qui ont élevé leur voix contre les extrémistes et les a encouragés à être des citoyens et des leaders mondiaux forts. 

Le Secrétaire général prendra demain la parole au Forum mondial de l’Alliance des civilisations et tiendra également plusieurs réunions bilatérales, avant de se rendre à Samoa où il  participera à la Conférence des petits États insulaires en développement (PEID).

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a entendu, ce matin, au cours d’une séance publique, la Sous-Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Mme Kyung-wha Kang, qui a fait un compte-rendu sur la situation humanitaire en Syrie.  (Voir communiqué de presse CS/11539)

Le Conseil entend, en ce moment, un exposé d’un représentant du Département des opérations de maintien de la paix sur la situation qui prévaut actuellement dans le Golan.  À 14 heures, il tiendra une séance publique sur l’Ukraine.

Soudan du Sud

Le Coordonnateur humanitaire pour le Soudan du Sud, M. Toby Lanzer, a déclaré aujourd’hui qu’il était très préoccupé par le fait que l’on ne puisse pas prévenir, cette année, la famine dans le pays.

Si rien n’est fait d’ici là, la population sera inévitablement confrontée à la famine vers la fin de l’année et, plus probablement, au début de 2015.

M. Lanzer a déclaré que la principale cause de cette situation était l’incapacité des dirigeants politiques de résoudre la crise actuelle.

Pendant ce temps, l’ONU a suspendu tous les vols à Bentiu dans l’État de l’Unité, après l’accident de l’hélicoptère des Nations Unies chargé d’acheminer l’aide humanitaire au début de cette semaine, au cours duquel trois membres d’équipage russes ont été tués.

Cette suspension aura un impact sur l’approvisionnement d’une aide vitale à plus de 46 600 personnes qui cherchent à trouver refuge dans les locaux de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud(MINUSS) à Bentiu.

Iraq

Les travailleurs humanitaires dans le nord de l’Iraq ont déclaré que les Nations Unies continuent de soutenir le Gouvernement iraquien et les autorités régionales du Nord pour assurer l’acheminement de l’aide d’urgence.

Les principales priorités sont le logement, la nourriture, l’eau potable et l’assainissement ainsi que l’aide médicale.  La protection reste un problème important.  Le Programme alimentaire mondial (PAM), qui a distribué des vivres à plus de 700 000 personnes depuis le début de la crise en juin, avertit que les populations se trouvant dans les zones assiégées par des groupes armés, en particulier à Anbar et à Salah al-Din, doivent être secourues d’urgence.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) signale qu’un nouveau camp pour les personnes déplacées est maintenant ouvert à Dahouk, dans la région du Kurdistan iraquien.  Depuis la grande mobilisation de la semaine dernière en faveur de l’aide humanitaire, le HCR a livré plus de 10 000 tentes et plus de 100 000 matelas pour des centaines de milliers de personnes déplacées.

À Dohouk, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a signé, aujourd’hui, un accord avec les autorités pour le forage de puits afin d’approvisionner en eau les personnes déplacées dans le gouvernorat, qui accueille aujourd’hui plus de 400 000 personnes.  Le PNUD et ses partenaires fournissent également une aide juridique sur la violence fondée sur le genre aux personnes déplacées à Dahouk.

Gaza

Depuis hier après-midi, près de 233 000 personnes déplacées de Gaza ont quitté les abris de l’UNRWA et près 54 000 personnes se trouvent encore dans 78 centres d’accueil.

Toutefois, le nombre de personnes déplacées est encore très fluctuant dans la mesure où ces personnes quittent les abris temporairement pour se rendre à leur travail et passent par leurs maisons pour prendre des affaires personnelles.

Libye

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires indique que, selon les derniers chiffres fournis par les autorités locales en Libye, près de 107 000 personnes sont déplacées à l’intérieur et autour de Tripoli.  Toutefois, des chiffres fiables concernant Benghazi ne sont pas encore disponibles.

Les institutions des Nations Unies et les partenaires travaillent ensemble pour déterminer comment fournir l’aide humanitaire aux personnes déplacées.  Le Programme alimentaire mondial (PAM) se prépare à atteindre quelque 50 000 personnes.

Afghanistan

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afghanistan, M. Jan Kubiš, a informé le Président Hamid Karzaï du déroulement de l’opération de vérification des résultats du deuxième tour de l’élection présidentielle.

M. Kubiš a souligné que, compte tenu de l’absence à la vérification des représentants des candidats à la présidentielle, les experts des Nations Unies engagés dans la vérification continuent de faire leur travail en toute impartialité, professionnalisme et vigilance.

M. Kubiš a déclaré que la vérification pourrait être terminée autour du 10 septembre.  Il a ajouté que lorsque toutes les mesures nécessaires seront prises, l’investiture du nouveau Président pourra alors avoir lieu peu de temps après.

Organisation mondiale de la Santé - Virus Ébola

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié une feuille de route pour guider, coordonner et intensifier la réponse internationale à l’épidémie d’Ébola en Afrique de l’Ouest.

La feuille de route servira de cadre pour la mise à jour des plans opérationnels détaillés dont le but est de stopper la transmission du virus Ébola à travers le monde dans les 6 à 9 prochains mois, tout en gérant rapidement les conséquences de toute nouvelle propagation à l’échelle mondiale.

L’OMS signale qu’il y a maintenant 3 069 cas probables ou confirmés en Guinée, au Libéria, au Nigéria et en Sierra Leone.  À ce jour, 1 552 personnes en sont mortes.  Plus de 40% des cas ont été signalés au cours de ces trois dernières semaines.

Plus d’informations sont disponibles sur le site Web de l’OMS.  Le Dr Nabarro et le Dr Chan sont attendus à New York la semaine prochaine et devraient s’adresser, à cette occasion, à la presse.

Turquie

Le Coordonnateur-résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et Représentant résident des Nations Unies en Turquie, M. Kamal Malhotra, a assisté aujourd’hui à l’investiture du Président Recep Tayyip Erdogan à Ankara.  Il a représenté l’ONU et le Secrétaire général.

Invités du Point de presse

Le Directeur adjoint du Bureau pour l’Asie et le Pacifique du PNUD, M. Nicolas Rosellini, et M. Odo Tevi, Représentant permanent de la République de Vanuatu auprès des Nations Unies sont aujourd’hui les invités du Point de presse.  Ils présenteront les conclusions d’un nouveau rapport du PNUD intitulé « L’État du développement humain dans le Pacifique: vulnérabilité et exclusion dans une période de changements rapides ».

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.