Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 août 2014

22 août 2014
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 août 2014

22/8/2014
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 22 AOÛT 2014


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Conférence de presse


Après le Point de presse, deux conférences de presse ont lieu.  Les intervenants sont, respectivement, à 12 h 30, le Représentant permanent de la Fédération de Russie auprès des Nations Unies, M. Vitaly Churkin, et, à 13 heures, le Représentant permanent adjoint de l’Ukraine auprès des Nations Unies, M. Oleksandr Pavlitchenko.


Appels téléphoniques du Secrétaire général


Le Secrétaire général a eu des conversations téléphoniques avec un certain nombre d’acteurs clefs au Moyen-Orient afin de discuter de la situation à Gaza.


Il a parlé ce matin avec le Ministre égyptien des affaires étrangères, avec le Secrétaire d’État des États-Unis, avec l’Émir du Qatar, ainsi qu’avec le nouveau Président élu de la Turquie, M. Recep Tayyip Erdogan.


En résumé, ils ont discuté de la crise dans la bande de Gaza, y compris de la nécessité pour les parties de reprendre les négociations sur un cessez-le-feu sous les auspices de l’Égypte.


Le Secrétaire général les a également assurés de la volonté de l’ONU de soutenir tout accord qui serait trouvé.  Il a souligné l’importance pour les parties à établir un cessez-le-feu durable, en vue d’une éventuelle reprise des négociations de fond sur une solution à deux États.


Au cours de ces entretiens, le Secrétaire général a déploré les lourdes pertes civiles à Gaza et a exprimé l’engagement des Nations Unies à aider Gaza dans ses efforts de redressement une fois un cessez-le-feu établi, qui prendra en compte les causes sous-jacentes du cycle de la violence afin qu’un calme permanent puisse être instauré entre les deux parties. 


En outre, M. Ban a évoqué la situation en Iraq avec le Secrétaire d’État américain et le Président turc.  Il a exprimé sa profonde préoccupation face à la situation dans le nord de l’Iraq et sur le sort des communautés chrétiennes, yazidis et turkmènes.


Il a aussi dit au Président turc que son engagement et son soutien personnels pour un accord global à Chypre étaient essentiels.  Il lui a souligné son souhait de le voir participer au prochain sommet sur le climat, qui se tiendra au Siège de l’ONU, à New York, en septembre prochain.


Le Secrétaire général a également parlé au téléphone avec le Président de l’Autorité palestinienne, M. Mahmoud Abbas.  Un entretien était également prévu avec le Premier Ministre israélien, M. Benyamin Netanyahou.


Ukraine


La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires et Coordonnatrice des secours d’urgence, Mme Valerie Amos, poursuit sa mission en Ukraine où elle a rencontré aujourd’hui le Vice-Premier Ministre, M. Volodymyr Groysman.


Elle a également rencontré des représentants du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et de l’Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe (OSCE), ainsi qu’avec des membres de la communauté diplomatique et des donateurs à Kiev.


Mme Amos a déclaré ce matin à la Radio de l’ONU que la situation humanitaire en Ukraine s’était détériorée très rapidement et qu’il était nécessaire d’évaluer l’assistance susceptible d’être apportée aux autorités pour venir en aide aux près de 200 000 personnes déplacées.


Demain, elle devrait se rendre dans l’est de l’Ukraine afin de se rendre compte par elle-même des besoins des personnes touchées par la crise actuelle.


Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, termine quant à lui sa visite dans le pays aujourd’hui.  Par ailleurs une réunion à huis clos du Conseil de sécurité a lieu à 15 heures sur l’Ukraine.


Syrie


La Haut-Commissaire des Nations Unies aux l’homme, Mme Navi Pillay, a parlé d’une « paralysie » de la communauté internationale face au conflit en Syrie, qui, entre mars 2011 et fin avril 2014, a fait plus de 191 000 morts.


Mme Pillay a déclaré que ce bilan publié par son Bureau représentait plus du double de celui d’il y a un an.  Elle a ajouté que, malheureusement, ce nouveau chiffre est probablement en deçà de la réalité.


Elle a dit regretter profondément qu’en raison de l’apparition de tant d’autres conflits armés, les combats en Syrie et leur impact sur des millions de civils ont disparu des radars de la communauté internationale.


Des informations supplémentaires sur cette question sont disponibles sur le site Internet du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.


La crise humanitaire en Iraq


À la suite des déplacements croissants de populations en Iraq depuis le début de ce mois, l’ONU a revu à la hausse sa planification, portant à 1,45 million de personnes déplacées.  La précédente estimation faisait état de près de 1,2 million de déplacés.


Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) fait également état d’une hausse des enlèvements de femmes par des groupes armés, en particulier des femmes appartenant à des minorités.  La traite des personnes à l’intérieur et à l’extérieur du pays suscite de graves préoccupations.


Au cours du Point de presse de ce jour au siège de l’ONU à Genève, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a affirmé que son opération visant à accroître l’aide en Iraq était en passe d’atteindre 500 000 déplacés, lesquels devraient recevoir plus de 2 400 tonnes de matériel de secours par air, terre et mer.


Jusqu’à présent, par deux vols humanitaires, ont été livrés des tentes, des couvertures et des équipements essentiels pour des abris.


Des informations supplémentaires sur ces activités sont disponibles sur les sites Internet d’OCHA et du HCR.


Gaza


Le Secrétaire général s’est entretenu au téléphone avec le Président de l’Autorité palestinienne, M. Mahmoud Abbas.


Selon l’OCHA, le nombre de personnes déplacées dans la bande de Gaza continue d’augmenter.  Il s’établit actuellement à 460 000, soit plus du quart de la population palestinienne de Gaza.


Selon des chiffres datant d’hier, près de 280 000 personnes sont réfugiées dans 83 écoles gérées par l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), tandis qu’un autre groupe de 29 000 personnes sont hébergées dans des abris du Gouvernement pris en charge par l’UNRWA, soit 3 000 de plus que la veille.


Yémen


Le Conseiller spécial du Secrétaire général sur le Yémen, M. Jamal Benomar, assure qu’il fait tout son possible pour contribuer à s’attaquer aux causes profondes du malaise actuel dans le pays.  Il travaille en lien étroit avec le Président du pays, M. Abed Rabbo Mansour Hadi, et d’autres dirigeants politiques, afin de parvenir, par la voie du dialogue, à une solution politique durable.


M. Benomar a exhorté toutes les parties à maintenir un esprit de partenariat national et une coopération constructive pour surmonter les défis actuels et faire avancer le processus politique.


Ébola


L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé aujourd’hui qu’elle travaillait sur un plan de six à neuf mois pour faire face au virus Ébola.  Ce document opérationnel contenant le détail de la stratégie de lutte contre le virus devrait être présenté en début de semaine prochaine.


Dans le même temps, le Coordonnateur du système des Nations Unies pour l’Ébola, M. David Nabarro, achève sa visite à Monrovia (Libéria).  Il devait faire une conférence de presse à 13 h 30, heure de New York, avec le Chef de la Mission des Nations Unies au Libéria, Mme Karin Landgren, ainsi que le Directeur général adjoint de l’OMS pour l’Afrique de l’Ouest et le Ministre libérien adjoint de la santé.  Les correspondants à New York peuvent composer un numéro de téléphone pour écouter cette conférence de presse.


Pour réagir à la récente décision prise par plusieurs pays de fermer leurs frontières aux voyageurs en provenance de pays touchés par le virus Ébola, l’OMS rappelle qu’elle ne recommande aucune interdiction de voyage ni de commerce internationaux.


Elle souligne que la fermeture des frontières ne sert à rien et qu’elle est même préjudiciable, car les pays concernés vont devoir faire face à une crise humanitaire et que cela entravera la capacité de la communauté internationale à combattre et à éradiquer l’épidémie d’Ébola.


L’OMS et tout le système des Nations Unies réaffirment que le virus ne se transmet pas par l’air et que, pour être infecté, il faut un contact physique direct avec les fluides corporels des personnes qui ont été infectées ou qui sont décédées du virus Ébola.


La semaine à venir aux Nations Unies


Samedi 23 août


Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition.


Lundi 25 août


À 14 h 30, à Genève, conférence de presse de Mme Alicia Londono, du Bureau du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, sur les droits des personnes atteintes d’albinisme.


Mardi 26 août


Le matin, le Conseil de sécurité se prononce sur des projets de résolution concernant la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) et l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD).  Les membres du Conseil doivent ensuite tenir des consultations sur la Guinée-Bissau.


À 10 h 15, dans la salle de presse, conférence de presse du Représentant permanent de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), M. Ri Tong Il.


À 11 heures, dans la salle de presse, séance d’information sur la soixante-cinquième Conférence annuelle DPI/ONG des Nations Unies, qui aura lieu du 27 au 29 août.


Mercredi 27 août


Le matin, réunion du Conseil de sécurité sur la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL).


Conférence mondiale sur les changements climatiques et la santé organisée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) du 27 au 29 août, à Genève.  L’OMS devrait informer la presse sur cette conférence aujourd’hui.


À 11 heures, à Genève, conférence de presse des membres de la Commission d’enquête indépendante du Conseil des droits de l’homme sur la Syrie, sur le dernier rapport de la Commission.


Jeudi 28 août


Le matin, le Conseil de sécurité se réunit sur la question du Moyen-Orient (Syrie).


L’invité du Point de presse est le Directeur adjoint du Bureau Asie-Pacifique du Programme de développement des Nations Unies (PNUD), M. Nicolas Rosellini, qui présente les résultats d’un nouveau rapport sur l’exclusion sociale dans le Pacifique.


Vendredi 29 août


Journée internationale contre les essais nucléaires.


Le Secrétaire général prononce une allocution devant le Sixième Forum mondial de l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC), à 9 heures, à Bali (Indonésie).


*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.