Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 20 juin 2014

20 juin 2014
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 20 juin 2014

20/6/2014
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 20 JUIN 2014

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Discours du Secrétaire général à l’« Asia Society »

Le Secrétaire général a présenté ses six priorités pour la Syrie, dans le discours qu’il a prononcé ce matin à l’« Asia Society ».  Il a appelé à l’action pour mettre fin aux combats, maintenant que le nombre des morts pourrait dépasser les 150 000 et que la moitié d’une population de plus de 22 millions d’âmes est déplacée.

Les six priorités qu’il a développées sont: mettre fin à la violence, obtenir de la communauté internationale qu’elle fasse tout son possible pour protéger la population et ses droits de l’homme, lancer un processus politique sérieux pour une nouvelle Syrie, établir les responsabilités pour les crimes graves, finir la destruction des armes chimiques, et traiter de la dimension régionale du conflit, y compris la menace extrémiste.

Le Secrétaire général a déclaré qu’il est essentiel de stopper le flux d’armes vers le pays.  Il a exhorté le Conseil de sécurité à imposer un embargo sur les armes et a encouragé les pays à le faire individuellement si les divisions au sein du Conseil continuent d’empêcher toute action.  Il a ajouté qu’il nommera bientôt un nouvel envoyé spécial qui aura le mandat de rechercher une solution politique mais qui ne sera pas capable de faire un tour de magie.  Des efforts très douloureux et une coopération seront nécessaires.

Iraq

La Coordonnatrice résidente et Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies, Mme Jacqueline Badcock, a exprimé sa profonde préoccupation face au sort des centaines de milliers de personnes affectées par le violent conflit en Iraq.

Elle a ajouté que de nombreuses personnes ont fui Mossoul, Diyala et Salah ad-Din avec peu ou prou de ressources propres pour se prendre en charge pendant très longtemps, au cours de ces déplacements.  Des fonds ont été débloqués d’urgence pour aider les organisations humanitaires à accroître rapidement leur aide.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a prévenu qu’avec les combats en cours dans différentes parties du pays, la crise liée aux déplacements pourrait s’aggraver encore.  Le HCR travaille avec les autres agences de l’ONU et les ONG partenaires à la révision des besoins en financement. 

Elles devraient publier un nouvel appel pour couvrir les besoins d’un million de déplacés en 2014.  Le nombre inclut près de 500 000 déplacés par la violence à Anbar, au début de l’année, et 500 000 autres dans le nord de l’Iraq, ces derniers jours.

Le HCR reste également préoccupé par la sécurité des réfugiés syriens dans le cap d’Al Qaem, la province d’Anbar après les offensives militaires autour d’une zone proche du camp, qui ont causé la panique.  Le HCR suit la situation de près.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a signalé que le système de santé dans la région du Kurdistan a été gravement débordé par les derniers afflux de réfugiés.  Les autorités sanitaires locales travaillent avec les organisations humanitaires pour répondre aux besoins de quelque 550 000 déplacés, dont 300 000 nouveaux arrivants iraquiens et 250 000 Syriens. 

La fourniture régulière de médicaments et de vaccins assurée habituellement par le Gouvernement central de Bagdad a été arrêtée en raison de l’insécurité et des barrières.  L’OMS accroît toujours son aide à Erbil et à Dohuk et a distribué à des dizaines de milliers de personnes des kits de santé et de traumatologie.  Elle travaille avec les autorités sanitaires pour identifier des moyens plus viables d’assurer les fournitures médicales.

L’OMS est également préoccupée par l’aggravation du risque de propagation des maladies contagieuses pendant l’été en raison de la chaleur et du manque d’eau et d’assainissement.  Un système d’alerte précoce et de réaction rapide a été mis sur pied dans le Kurdistan et à Mossoul.

Moyen-Orient

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Robert Kerry, s’est déclaré profondément préoccupé par les informations faisant état d’opérations liées à la sécurité menées par Israël en Cisjordanie après l’enlèvement de trois étudiants israéliens.  Les opérations auraient conduit à l’arrestation de 300 Palestiniens et provoqué de nombreux blessés et trois morts parmi les Palestiniens, dont un mineur ce matin.

Les Nations Unies comprennent que ces opérations et le renforcement des restrictions de mouvement vers et à partir de la Cisjordanie font partie de tous les efforts possibles que déploie Israël pour récupérer les trois jeunes en toute sécurité.  Les Nations Unies appellent d’ailleurs à leur libération immédiate.

Mais, elles appellent aussi à la retenue et comptent qu’Israël mènera ses opérations conformément au droit international et qu’il respectera la vie, la dignité et les moyens de subsistance des Palestiniens.  Israël devrait donc chercher à minimiser l’impact des opérations sur les individus qui n’ont commis aucun crime et enquêter sur les allégations liées à un recours excessif à la force, y compris le meurtre de civils.

Le Coordonnateur spécial a dit craindre que sans retenue de la part des deux parties dans ces circonstances tragiques, il serait de plus en plus difficile de traiter d’une situation déjà critique sur le terrain.

Liban

Le Coordonnateur spécial pour le Liban, M. Derek Plumby, a fermement condamné l’attaque-suicide à la bombe perpétrée aujourd’hui contre un point de passage des Forces de la sécurité à Dahr El-Baidar.  Il s’est entretenu au téléphone avec le Directeur de ces Forces, le général Ibrahim Basbous, pour exprimer sa sympathie après la mort de l’un des leurs et les dégâts causés lors de l’incident.  Il a aussi téléphoné au Chef de la Sécurité générale, le général Abbas Brahim.

Syrie

Le Secrétaire général a publié hier une déclaration condamnant dans les termes les plus vifs la poursuite des bombardements, des attaques aériennes et du recours aux barils d’explosifs par le Gouvernement syrien. 

Yémen

Le Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Yémen, M. Jamal Benomar, a informé aujourd’hui le Conseil de sécurité de la situation sur le terrain, lors de consultations officieuses.  Il a ensuite parlé à la presse.

De son côté, le Coordonnateur humanitaire pour le Yémen, M. Johannes Van Der Klaauw, a appelé les parties au conflit dans le Gouvernorat d’Amran, à faire en sorte que les organisations humanitaires aient un plein accès aux civils en besoin d’aide. 

Quelque 40 000 personnes ont fui le conflit à Amran depuis octobre 2013, dont environ la moitié, le mois dernier.  Ces personnes s’ajoutent aux plus de 42 000 déplacés par les cycles précédents du conflit dans la région.

Réfugiés

Pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, le nombre de réfugiés, de demandeurs d’asile et de déplacés, dans le monde, a dépassé les 50 millions, selon un rapport du HCR publié aujourd’hui, Journée mondiale des réfugiés.

Le rapport annuel du HCR sur les tendances mondiales montre que 51,2 millions de personnes ont été forcées de fuir en 2013, soit 6 millions de plus qu’en 2012.  Cette augmentation massive est principalement due à la guerre en Syrie même si de nouveaux déplacements importants ont été vus en Afrique, en particulier en République centrafricaine et au Soudan du Sud.

Dans son message, le Secrétaire général a déclaré que l’augmentation des chiffres nous rappelle clairement l’incapacité de la communauté internationale à surmonter ses divisions pour prévenir et mettre fin aux conflits. 

Déplacements du Secrétaire général

Le Secrétaire général part pour Windhoek en Namibie, ce lundi 23 juin, avant de se rendre à Malabo, en Guinée équatoriale, pour le Sommet de l’Union africaine, puis à Nairobi, au Kenya, pour la clôture de l’Assemblée de l’environnement des Nations Unies.

En Namibie, le Secrétaire général devrait s’entretenir avec le Président Hifikepunye Pohamba et d’autres responsables du Gouvernement.  Il participera aussi à l’inauguration de la Maison des Nations Unies qui regroupe 12 agences.

Mercredi 25 juin, le Secrétaire général arrivera en Guinée équatoriale pour la vingt-troisième session ordinaire de l’Union africaine.  Il a prévu de prononcer un discours au Sommet, le 26 juin, et de tenir des réunions bilatérales avec les chefs d’État et autres responsables de haut niveau.

Le vendredi 27 juin, le Secrétaire général se rendra à Nairobi pour participer à la séance de clôture de l’Assemblée de l’environnement des Nations Unies qui est l’organe directeur du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et la plateforme mondiale de plus haut niveau pour la prise des décisions en matière d’environnement.

Toujours au Kenya, le Secrétaire général aura des réunions bilatérales avec les responsables du Gouvernement, y compris le Président Uhuru Kenyatta.

M. Ban Ki-moon devrait être de retour à New York dimanche, 29 juin.

Conférence de presse

Le Représentant permanent de la Fédération de Russie et Président du Conseil de sécurité pour le mois de juin, M. Vitaly Churkin, a donné aujourd’hui une conférence de presse.

La dernière réunion de la Commission préparatoire de la troisième Conférence internationale sur les petits États insulaires en développement ayant lieu du 23 au 27 juin au Siège de l’ONU à New York, le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales donnera une conférence de presse, lundi à 11 heures.  Il sera accompagné du Représentant permanent des Samoa, M. Ali’ioaiga Feturi Elisaia.

À midi, ce sera au tour du Représentant permanent du Brésil et Président de la Commission de consolidation de la paix, M. Antonio de Aguiar Patriota, de donner une conférence de presse aux côtés de la Sous-Secrétaire générale de l’appui à la consolidation de la paix, Mme Judy Cheng-Hopkins.  Les deux personnalités parleront de la première réunion annuelle de la Commission.

Semaine à venir aux Nations Unies

Lundi 23 juin

Journée mondiale du service public.

Journée internationale des veuves.

Déplacement du Secrétaire général en Namibie pour des entretiens avec des responsables du Gouvernement et inauguration de la Maison des Nations Unies à Windhoek.

Exposé au Conseil de sécurité du Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, sur la situation au Moyen-Orient.

10 heures, salle du Conseil de tutelle, ouverture de la première réunion annuelle de la Commission de consolidation de la paix (CCP). 

Invités du Point de presse, le Président de la CCP et Représentant permanent du Brésil auprès de l’ONU, M. Antonio de Aguiar Patriota, et la Sous-Secrétaire générale à l’appui à la consolidation de la paix, Mme Judy Cheng-Hopkins.

11 heures, salle du Point de presse, conférence de presse du Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales, M. Wu Hongbo, également le Secrétaire général de la troisième Conférence internationale sur les petits États insulaires en développement.  Il sera accompagné du Représentant permanent des Samoa auprès de l’ONU, M. Ali’ioaiga Feturi Elisaia.

13 h 15, auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, table ronde sur le thème « L’accès des femmes à la justice – défis et pratiques exemplaires », organisée par les Missions permanentes de l’Afrique du Sud et de l’Autriche.

13 h 15, Paroisse de l’ONU, manifestation coorganisée par la Mission permanente des Samoa et le Département des affaires économiques et sociales (DAES) sur le thème « Ensemble, d’ici aux Samoa: les petits États insulaires en développement 2014 dans les partenariats ».

Jusqu’au 26 juin, Séoul, République de Corée, cérémonie de remise de prix à l’occasion de la Journée mondiale du service public.

Jusqu’au 27 juin, Nairobi, Kenya, Assemblée de l’environnement des Nations Unies.

Mardi 24 juin

Exposé au Conseil de sécurité sur la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Mercredi 25 juin

Journée des gens de mer.

Déplacement du Secrétaire général en Guinée équatoriale pour la vingt-troisième session ordinaire de l’Union africaine.

Adoption au Conseil de sécurité d’une résolution sur l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), suivie d’un débat sur la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

Adoptions par le Conseil de sécurité de résolutions sur la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD) et la MINUSCA, suivies d’un exposé sur les travaux du Comité 1737, chargé de surveiller l’application des sanctions contre la République islamique d’Iran.

Jeudi 26 juin

Journée internationale de la lutte contre l’abus et le trafic de drogues.

Journée internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture.

Consultations au Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient puis sur le Centre régional des Nations Unies pour la diplomatie préventive en Asie centrale.

Invitée du Point de presse, la Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, qui parlera du vingtième anniversaire de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes.

15 heures, salle du Conseil économique et social (ECOSOC), séance publique du Groupe des Amis de l’Alliance des civilisations.

Vendredi 27 juin

Arrivée du Secrétaire général à Nairobi, au Kenya, pour la séance de clôture de l’Assemblée de l’environnement des Nations Unies.

11 heures, salle du Point de presse, conférence de presse de M. Lazare Eloundou Assomo, de la liaison malienne de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) sur l’état du patrimoine mondial au Mali, saccagé pendant le conflit de 2012-2013.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.