Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 20 mai 2014

20 mai 2014
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 20 mai 2014

20/5/2014
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 20 MAI 2014

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Point de presse du Porte-parole aujourd’hui

Après ce Point de presse, la Porte-parole du Président de l’Assemblée générale, Mme Afaf Konja, donne des informations sur la tenue de la prochaine manifestation spéciale de haut niveau de l’Assemblée générale sur « Les contributions de la coopération Nord-Sud, Sud-Sud et triangulaire, et les technologies de l’information et des communications (TIC) au service du développement dans le cadre de l’application du programme de développement pour l’après-2015 », qui aura lieu les 21 et 22 mai 2014.

Ensuite, interviennent la Conseillère principale au Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) sur la santé maternelle et néonatale, Mme Kim Eva Dickson, et le professeur Joy Lawn de la faculté d’hygiène et de médecine tropicale de l’Université de Londres, tous deux coauteurs de la publication « Every Newborn Series » du journal « The Lancet ».

Visite du Secrétaire général en Chine

Le Secrétaire général est de retour à Shanghai où il a rencontré aujourd’hui le Président de la Fédération de Russie, M. Vladimir Poutine, en marge du Sommet de la Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie.  Ils ont discuté des moyens de faire face aux défis en matière de paix et de sécurité internationales, en particulier sur les situations en Ukraine et Syrie.

Sur l’Ukraine, le Secrétaire général et le Président Poutine se sont accordés sur le fait que la crise ne pouvait être résolue que de manière politique par le biais d’un dialogue national inclusif.  Le Secrétaire général a estimé que les prochaines élections présidentielles représenteraient une opportunité d’avancer vers une paix et une stabilité à long terme dans le pays.

Au sujet de la Syrie, le Secrétaire général et le Président Poutine ont parlé des opportunités en vue d’une solution politique tant attendue et de la nécessité urgente de mettre fin à la terrible situation humanitaire de millions de réfugiés et de personnes déplacées.

Notant le caractère impératif d’un accord juridique sur les changements climatiques d’ici à la fin de l’année prochaine, le Secrétaire général a réitéré son invitation aux dirigeants mondiaux à participer au Sommet climatique à New York en septembre 2014.

Le Secrétaire général a aussi offert ses condoléances aux victimes de l’accident de train qui a eu lieu en Russie et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Avant d’arriver à Shanghai, le Secrétaire général a commencé sa journée à Beijing par une visite du siège de l’Agence de presse Xinhua News Agency.  Le Secrétaire général a eu plus tard un entretien avec le Président de la China Investment Corporation, M. Ding Xuedong.

Le Secrétaire général s’est ensuite rendu à Shanghai, où il a rencontré le Président de la Banque de développement chinoise, M. Hi Huai Bang.  Ces deux entretiens ont porté sur le potentiel d’investissements d’actions en faveur des changements climatiques et du développement durable.

Le Secrétaire général a ensuite rencontré le Président du Pakistan, M. Mamnoon Hussain, avant de participer à la cérémonie d’ouverture du Sommet de la Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie.

Soudan du Sud

Plus de 600 millions d’annonces de contributions ont été annoncées aujourd’hui afin d’augmenter la réponse humanitaire à la crise au Soudan du Sud lors d’une conférence accueillie par la Norvège en collaboration avec le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

La Coordonnatrice des secours d’urgence, Mme Valerie Amos, a dit que ces contributions se traduiraient, une fois qu’elles seront versées, par des secours permettant de sauver les vies des plus vulnérables au Soudan du Sud et de ceux qui ont trouvé refuge dans les pays voisins.

Elle a aussi affirmé que les combats devaient cesser pour permettre aux gens de semer et de s’occuper de leurs troupeaux.  Et l’accès humanitaire doit être garanti de manière à ce que les organisations puissent atteindre plus de personnes dans le besoin.

Malgré la complexité de la situation sur le terrain, dont les hauts niveaux d’insécurité, les travailleurs humanitaires ont jusqu’à présent pu fournir une aide décisive à 1,3 million de personnes depuis le début des combats.

Les Nations Unies et leurs partenaires humanitaires ont besoin de 1,8 milliard de dollars pour mettre en œuvre le plan d’intervention pour 2014.  Le plan régional pour les réfugiés nécessite 371 millions de dollars.  Les contributions annoncées aujourd’hui permettent de progresser de manière substantielle vers le financement de ces appels.

Déclarations du Secrétaire général

Le Secrétaire général a pris note de la tenue des premières élections tripartites au Malawi, qui se tiennent aujourd’hui, et demande instamment à tous les candidats, aux partis politiques et aux institutions de l’État de garantir que ces élections soient pacifiques et inclusives.  Il appelle les candidats, les partis et les institutions de l’État à respecter la déclaration de paix de Lilongwe du 10 mai pour garantir que les élections ne soient pas entachées de violence. 

Par ailleurs, le Secrétaire général a salué la tenue globalement pacifique et de façon ordonnée du second tour de l’élection présidentielle dimanche en Guinée-Bissau.  La conclusion réussie des élections contribuera grandement au retour à l’ordre constitutionnel en Guinée-Bissau.

Le Secrétaire général s’est félicité de l’annonce des résultats préliminaires de l’élection du Conseil des représentants en Iraq, tenue le 30 avril 2014.  Il exhorte tous les partis politiques à s’engager, de manière constructive, et en temps opportun, dans le processus de formation du Gouvernement.  La déclaration entière est en ligne.  

Soudan du Sud (2)

Alors que les combats entrent dans leur cinquième mois et que les civils restent déplacés de leur domicile, la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) continue de faire état de tensions au sein et autour des sites de protection des civils, particulièrement à Juba et à Bentiu.

La Mission réitère la nécessité, plus urgente que jamais, pour les deux côtés de rapidement mettre en œuvre l’Accord pour résoudre la crise au Soudan du Sud et accélérer le mémento pour la paix, de mettre fin à la violence de manière à ce que les gens puissent rentrer en sécurité dans leurs foyers et reconstruire leur vie.

Pendant ce temps, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique que l’éruption de choléra au Soudan du Sud s’intensifie et que davantage de cas sont à redouter.

Jusqu’ici, il y a eu 188 cas, mais 130 d’entre eux ont été soignés pendant que neuf personnes sont décédées.

Mali

La Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) indique que la situation à Kidal, dans le nord du pays, reste tendue.  Le cessez-le-feu organisé par la MINUSMA samedi soir semble tenir.

Hier, la Mission a négocié la libération de 32 fonctionnaires qui étaient détenus au Gouvernorat.  Des informations, néanmoins, font état d’une importante mobilisation militaire par toutes les parties à Kidal.

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSMA, M. Albert Koenders, a publiquement demandé que le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) remette le Gouvernorat et d’autres bâtiments.  Il a aussi insisté sur la nécessité d’apaiser les tensions.  Hier, le Vice-Secrétaire général a également souligné cela lors de son entretien téléphonique avec le Président Boubacar Keita du Mali.

La Mission encourage toutes les parties à renouveler leur engagement en faveur du processus politique et à reprendre les négociations politiques afin de réaliser une paix durable.

Inondations dans les Balkans

En Bosnie-Herzégovine, l’ONU continue de poursuivre sa coordination avec le Gouvernement.  Un avion chargé de biens de secours d’urgence est arrivé hier à Tuzla (nord-est de la Bosnie) et des équipes d’évaluation sont déployées.  

Des informations font état d’un retour des niveaux d’eau à la normale en Bosnie centrale.  La possibilité de nouvelles inondations se concentre dans les parties du nord-est du pays où les rives de la Sava ont cédé en plusieurs endroits.

Les gens ont besoin d’eau potable, de nourriture, de tentes d’urgence, de fournitures médicales.  Le système d’approvisionnement en eau a été sévèrement endommagé et les glissements de terrain, les débris, les mines et d’autres menaces potentielles à la santé sont sources de grande inquiétude.

En Serbie, l’ONU appuie le Gouvernement en coordonnant l’aide humanitaire internationale.

Une équipe de six personnes des Nations Unies pour l’évaluation et la coordination en cas de catastrophe (UNDAC) a été déployée et travaille étroitement avec l’équipe de la protection des civils de l’Union européenne.  Deux avions chargés de biens non alimentaires, comme des générateurs, des embarcations, des fûts d’eau, des unités de purification d’eau sont arrivés en Serbie hier depuis l’entrepôt de fournitures humanitaires des Nations Unies à Brindisi.  Un financement par le Fonds central pour les interventions d’urgence est également examiné.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a entendu ce matin le Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, M. Oscar Fernandez-Taranco, lors d’une réunion publique sur le Moyen-Orient.  M. Fernandez-Taranco a dit que les efforts visant à une solution à deux États étaient dans une impasse.

Il a dit que la pause actuelle dans les pourparlers permettait aux deux parties de considérer leurs prochaines mesures, en s’appuyant sur les engagements intensifs des Nations Unies au cours des neuf derniers mois.  M. Fernandez-Taranco a ajouté qu’il est de la responsabilité des deux parties de ne pas prendre des mesures unilatérales, qui ne feraient que compliquer encore les efforts visant à retourner aux négociations. 

Dans l’après-midi, le Conseil tient des consultations sur les sanctions au Soudan et les travaux du Comité 1718 avant de tenir une réunion publique et des consultations sur le Mali.

Armes chimiques en Syrie

En Syrie, la Mission conjointe de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques et de l’Organisation des Nations Unies chargée du démantèlement du programme d’armes chimiques de la République arabe syrienne (OIAC-ONU) confirme la destruction du stock entier d’Isopropanol déclaré par la Syrie.  Elle souligne que 7,2% des matières entrant dans la composition des armes chimiques de la Syrie restent dans le pays et attendent un rapide retrait pour une destruction immédiate.  La Mission conjointe exhorte les autorités syriennes à entreprendre cette tâche le plus rapidement possible. 

Syrie

Également sur la Syrie, dans son rapport annuel, le Département de la santé de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) indique que la moitié de ses centres de santé en Syrie ont été détruits ou ne fonctionnent plus.

Néanmoins, l’agence a établi 10 points de santé à Damas et à Alep avec des services intensifiés dans les cliniques qui fonctionnent.  L’Agence a également réassigné des professionnels de la santé aux infrastructures qui accueillent des réfugiés, comme des écoles, de manière à ce que l’UNRWA soit en mesure, à certains endroits, de fournir des services médicaux immédiats.  Quarante équipes de santé ont reçu une formation spéciale en soins médicaux d’urgence.

Afghanistan

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a salué aujourd’hui la publication des résultats préliminaires des élections aux conseils de province du pays, qui se sont tenues le 5 avril.  Une déclaration du Chef de la Mission est en ligne sur le site.

Nigéria

La Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, a dit son inquiétude au sujet des menaces sur l’éducation des filles dans la région du nord-est du Nigéria, suite aux récents enlèvements à Chibok de plus de 200 écolières par des terroristes.

Mme Mlambo-Ngcuka a dit que le système des Nations Unies continuerait de travailler avec le Gouvernement du Nigéria et d’autres partenaires afin de soutenir les familles des filles enlevées et les étudiantes qui ont réussi à s’échapper.  Les filles traumatisées et leurs familles ont besoin de soutien psychologique, de soutien psychosocial, de soutien en éducation et d’assistance en matière de santé, entre autres choses.

Ukraine

En Ukraine, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a affirmé aujourd’hui que les tensions en Ukraine avaient causé le déplacement d’environ 10 000 civils.  Il ajoute que le nombre de personnes affectées continue d’augmenter.

Une mission d’évaluation des besoins vient de se terminer et le HCR travaille étroitement avec les autorités locales, d’autres agences de l’ONU et des organisations non gouvernementales partenaires afin d’aider ceux qui sont le plus affectés.  Jusqu’à présent cette assistance inclut la fourniture d’une aide juridique, des aides à l’intégration pour 150 familles, l’assistance en espèces pour 2 000 personnes et des abris améliorés pour 50 familles.

Travail forcé

Enfin, l’Organisation internationale du Travail (OIT), dans un rapport publié aujourd’hui, indique que le travail forcé dans le secteur privé génère 150 milliards de dollars de profits illégaux chaque année, soit trois fois plus que les estimations préliminaires.

Deux tiers de ces 150 milliards de dollars proviennent du commerce de l’exploitation sexuelle.

Conférence de presse demain

Demain, à 11 heures, il y aura une conférence de presse du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies sur l’état, à la moitié de l’année, de la situation et des perspectives de l’économie mondiale.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.