Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 16 mai 2014

16 mai 2014
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 16 mai 2014

16/5/2014
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 16 MAI 2014

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Ukraine

La situation des droits de l’homme en Ukraine se détériore de façon alarmante, selon un nouveau rapport rendu public aujourd’hui par les Nations Unies.

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Mme Navi Pillay, a appelé les personnes susceptibles d’exercer une influence sur les groupes armés responsables de la plupart des violences dans l’est de l’Ukraine à faire tout leur possible pour contrôler ces individus qui semblent déterminés à déchirer le pays.

Mme Pillay a également pris note des nouveaux problèmes graves qui se posent en Crimée, en particulier en relation avec la communauté tatare.

Ce nouveau rapport, qui couvre la période allant du 2 avril au 6 mai, est le second préparé par la mission de suivi de la situation des droits de l’homme en Ukraine, qui est présente dans cinq villes différentes.  S’adressant aujourd’hui à la presse depuis Kiev, le Sous-Secrétaire général aux droits de l’homme, M. Ivan Šimonović, a expliqué que le rapport et les recommandations qu’il contient avaient été discutés avec des responsables gouvernementaux, l’ombudsman et les représentants de la société civile.

Il a indiqué qu’il avait souligné auprès de ses interlocuteurs à quel point il était important pour le Gouvernement ukrainien de réagir immédiatement afin de contribuer à réduire les tensions à l’approche des élections présidentielles.

Le prochain rapport devrait être rendu public en juin.  M. Šimonović devrait être de retour à New York la semaine prochaine et informera les médias dès qu’il le pourra.

Soudan du Sud

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) signale qu’une de ses patrouilles avait été stoppée, hier à Bentiu, par l’Armée populaire de libération du Soudan (SPLA), qui lui a demandé de retourner à la base de la Mission en dépit des autorisations qui lui avaient été délivrées.  Une autre patrouille a été arrêtée alors qu’elle était en route pour se rendre dans la ville de Mayom.

La Mission est préoccupée par ces violations de l’Accord sur le statut des forces, dont la MINUSS et le Gouvernement du Soudan du Sud sont signataires, et appelle toutes les parties à garantir une liberté de mouvement sans entraves pour les membres du personnel de l’ONU et les travailleurs humanitaires, afin qu’ils poursuivent leurs activités.

La Mission est également préoccupée par la montée des tensions à l’intérieur et aux abords du site de protection des civils de Bentiu, ainsi que par les informations faisant état de violences sur le site même, où l’ONU continue de protéger près de 23 000 civils.

Parallèlement, dans l’État du Haut-Nil, la Mission a entendu, hier, des coups de feu et des tirs d’obus à Abukhadra, près de Renk, mais la situation est calme aujourd’hui.

La MINUSS exhorte de nouveau les deux parties à mettre immédiatement en œuvre l’« Accord pour résoudre la crise dans le Sud », y compris en cessant les hostilités et les provocations.

République centrafricaine (RCA)

En République centrafricaine (RCA), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) indique que l’intensification du conflit dans le centre-nord du pays a provoqué de nouveaux déplacements.

Au début du mois de mai, plus de 23 000 personnes ont été déplacées dans la zone de Kaga Bandoro, soit près du double de ce qu’elles étaient un mois plus tôt.  La recrudescence des affrontements, la semaine dernière, a contraint de nombreux habitants à fuir leur foyer. 

Selon le HCR, la plupart des personnes déplacées sont des chrétiens, principalement des femmes et des enfants, qui ont besoin d’urgence de protection, de vivres, d’articles de secours, d’eau et d’assainissement.

Avec l’appui d’autres agences, le HCR fournit des abris et une assistance non alimentaire, notamment des bâches, des matelas, des ustensiles de cuisine, des paniers et des jerricans d’eau.

Le HCR fait également état de nouveaux déplacements dans le nord-ouest du pays.  Il a enregistré 2 445 personnes déplacées à Paoua, dans la préfecture d’Ouham Pendé, à la suite d’une attaque lancée contre un village proche au début du mois de mai.

Enfants en République centrafricaine (RCA)

Toujours en République centrafricaine (RCA), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a indiqué que depuis le début de l’année, il avait obtenu, avec l’aide de ses partenaires, la libération de plus de 1 000 enfants détenus par des groupes armés.  C’est cinq fois le nombre total d’enfants relâchés en 2013.

Depuis que les violences se sont aggravées dans le pays, le nombre présumé d’enfants soldats en RCA a presque doublé, passant de 3 500 à 6 000.  Les enfants centrafricains ont été utilisés par toutes les parties au conflit, non seulement en tant que combattants, mais aussi comme cuisiniers, porteurs et gardes.  Parmi ceux qui ont été libérés cette année, un enfant sur cinq est une fille.

Soudan/Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Le Bureau de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) exprime sa profonde préoccupation devant la situation de Meriam Ibrahim, une jeune femme soudanaise de 27 ans, qui est enceinte et qui vient d’être condamnée à 100 coups de fouet, puis à mort par la Cour pénale du Soudan. 

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme se dit inquiet de l’état physique et mental de Mme Ibrahim, qui en est à son huitième mois de grossesse, ainsi que de son fils de 20 mois, détenu avec elle dans des conditions difficiles dans la prison pour femmes d’Omdurman, à proximité de Khartoum, la capitale soudanaise. 

Il exhorte le Gouvernement soudanais à remplir son obligations, en vertu du droit international, de protéger le droit à la liberté de religion, qui est garanti par l’article 18 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, auquel le Soudan est partie: « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté d’avoir ou d’adopter une religion ou une conviction de son choix ».

Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information

Demain sera célébrée la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information.  Dans le message qu’il adresse à cette occasion, le Secrétaire général note qu’à un an du 150e anniversaire de l’Union internationale des télécommunications (UIT), il faut s’engager pour « réunir nos forces en vue de combler le fossé numérique et exploiter la puissance de la technologie afin de créer un avenir meilleur et durable pour tous ».

Afghanistan

Dans une déclaration faite hier soir, le Secrétaire général a salué l’annonce des résultats définitifs certifiés des élections présidentielles en Afghanistan du 5 avril.  (Voir communiqué de presse SG/SM/15846)

Ghana

En réponse à une question posée hier, le Porte-parole a indiqué qu’en dépit de l’engagement pris par les autorités sud-soudanaises de remettre aux Casques bleus ghanéens tous les équipements leur appartenant, la délivrance des autorisations gouvernementales pour leur déplacement avait été retardée.

Le problème est maintenant résolu, les autorisations ont été obtenues et les déplacements des Casques bleus reprendront sous peu.

Conférence de presse lundi

Conférence de presse de l’Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies sur la Conférence mondiale et les droits de l’homme à 13 h 30, dans la salle de presse.

Semaine à venir aux Nations Unies

Samedi 17 mai

Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information.

Le Secrétaire général quitte New York pour effectuer une visite à Beijing et à Shanghai, en Chine).

Lundi 19 mai

Le Conseil de sécurité tient une séance publique d’information sur la Guinée-Bissau (BINUGBIS) à 15 heures.

Réunion de l’Assemblée générale sur « les interactions entre l’Organisation des Nations Unies, les parlements nationaux et l’Union interparlementaire », dans la salle du Conseil de tutelle, à 10 heures.

Ouverture de la dix-huitième session du Comité de haut niveau pour la coopération Sud-Sud, dans la salle de conférence 3.

Reprise de la session du Comité des organisations non gouvernementales, dans la salle de conférence 1.

Conférence de presse de l’Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies sur la Conférence mondiale et les droits de l’homme, dans la salle de presse, à 13 h 30.

Lancement de l’Initiative RISE par le Bureau des Nations Unies pour la prévention des catastrophes (SIPC) et Price water house Coopers (PWC), dans l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, de 15 heures à 16 h 45.

Ouverture de la soixante-septième Assemblée mondiale de la santé, au siège de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Genève.

Conférence de presse de Mme Corinne Vargha, Chef des principes et droits fondamentaux à la Division du travail de l’Organisation internationale du Travail (OIT), et de Mme Beate Andrees, Chef du programme d’action spéciale de l’OIT pour lutter contre le travail forcé, pour le lancement d’un rapport sur « Profits et pauvreté: l’économie du travail forcé », dans la salle de presse, au 2e étage du Secrétariat à 10 heures.

Mardi 20 mai

Le Conseil de sécurité tient une séance publique d’information sur le Moyen-Orient à 10 heures.

La Porte-parole du Président de l’Assemblée générale présente, au cours du Point de presse, le programme de l’évènement de haut niveau de l’Assemblée générale (voir le programme de mercredi) dans la salle de presse, au 2e étage du Secrétariat.

Cette conférence de presse sera suivie d’une présentation sur la survie néonatale par des auteurs de la publication Lancet series « Every Newborn », avec le docteur Kim Eva Dickson, Conseillère à l’UNICEF sur la santé maternelle et néonatale, et le professeur Joy Lawn de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, qui est l’auteur principal de la publication.

À Shanghai, le Secrétaire général participe à la cérémonie d’ouverture du quatrième Sommet de la Conférence sur l’interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA).

Lancement à Genève, à 9 h 30, du rapport annuel 2013 de la Facilité internationale d’achat de médicaments (UNITAID), avec le Dr Arthur Chioro, Ministre de la santé du Brésil; le Dr Philippe Douste-Blazy, Président du Conseil d’administration de UNITAID et Secrétaire général adjoint pour les financements innovants; et le Dr Philippe Duneton, Directeur exécutif par intérim d’UNITAID.

Toujours à Genève, à 11 h 30, conférence de presse à l’occasion du lancement du rapport annuel 2013 sur la santé de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), avec le docteur Akihiro Seita, Directeur de la santé à l’UNRWA.

Mercredi 21 mai

Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement.

Manifestation de haut niveau à New York, pendant deux jours, organisée par l’Assemblée générale sur le thème « Les contributions de la coopération Nord-Sud, Sud-Sud et triangulaire, et les technologies de l’information et des communications (TIC) au service du développement dans le cadre de l’application du programme de développement pour l’après-2015 ».

Conférence de presse du Département des affaires économiques et sociales (DAES) sur la mise à jour à la mi-année de la situation et perspectives de l’économie mondiale, à 11 heures, dans la salle de presse, au 2e étage du Secrétariat.

Table ronde sur « La note d’orientation relative aux attaques contre les écoles et les hôpitaux », organisée par le Bureau de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour le sort des enfants en temps de conflit armé à 11 heures, dans la salle de conférence 2.

Conférence organisée par la Mission permanente du Liechtenstein sur le thème « Investir dans les femmes pour la paix: la prévention des conflits et la participation des femmes en Ukraine », de 15 heures à 16 h 45, dans la salle de conférence B.

Jeudi 22 mai

Journée internationale de la diversité biologique.

Le Conseil de sécurité tient une réunion pour l’adoption d’un projet de résolution sur la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA), qui sera suivie d’une séance publique d’information sur la Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM).

Conférence de donateurs de haut niveau en soutien aux Cellules de lutte contre la criminalité transnationale organisée de l’Initiative côte de l’Afrique de l’Ouest, suivie d’une conférence de presse de M. Yury Fedotov, Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), et de M. Said Djinnit, Représentant spécial du Secrétaire général au Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, de 10 heures à 13 heures, dans la salle de conférence 2.

Conférence de presse de l’Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies sur la clôture de sa treizième session, à 14 heures, dans la salle de presse.

Vendredi 23 mai

Journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale.

Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale intitulée « Promouvoir l’élimination de la pauvreté au moyen du plein emploi et du travail décent pour tous dans le cadre du programme de développement pour l’après-2015 ».

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.