Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 5 mai 2014

5 mai 2014
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 5 mai 2014

5/5/2014
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 5 MAI 2014

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Campagne « Libres et égaux »

Ce matin, au cours du Point de presse, Mme Celina Jaitly, actrice et championne de l’égalité de la Campagne « Libres et égaux » des Nations Unies, et Charles Radcliffe, Chef de la Section des questions mondiales du Bureau de New York du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), interviendront sur la Campagne « Libres et égaux » des Nations Unies, qui est axée sur les droits des LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transexuels).

Visite du Secrétaire général aux Émirats arabes unis

Le Secrétaire général se trouve à Abou Dhabi où il est intervenu à la plénière de la clôture de l’« Abou Dhabi Ascent », une réunion organisée sous l’égide de l’ONU et des Émirats arabes unis.  Il a déclaré que les opportunités commerciales d’une économie à faible émission de gaz à effet de serre étaient importantes.  L’on n’a pas encore tout à fait réalisé l’importance des dividendes sociaux et environnementaux de ce type d’économie pour les pays de toutes les régions, a-t-il ajouté en soulignant que le moment est venu pour que les visionnaires et tous ceux qui sont prêts à agir saisissent cette occasion au vol.

Le Secrétaire général s’est rendu à Dubaï aujourd’hui pour rencontrer le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Premier Ministre des Émirats arabes unis et émir de Dubaï.  Lors de cette rencontre, le Secrétaire général a remercié les Émirats arabes unis pour leur appui aux efforts humanitaires en Syrie.  Il a également loué le pays pour les investissements qu’il fait dans les énergies renouvelables.

Hier, le Secrétaire général est intervenuà l’ouverture de l’« Abou Dhabi Ascent » en déclarant que les changements climatiques constituent une question déterminante de notre époque, et qu’il n’y avait pas de temps à perdre pour faire face à ce phénomène.  Il a aussi encouragé les dirigeants du monde entier à montrer résolument la voie dans les solutions à apporter aux questions climatiques.  Le Secrétaire général a enfin argué que les mesures en faveur du climat sont faisables, abordables et bénéfiques.

Au cours d’une conférence de presse à l’issue de la cérémonie d’ouverture, le Secrétaire général a promis que le Sommet de septembre sur le climat, qui aura lieu au Siège de l’ONU à New York, ne sera pas un « moulin à paroles » (talk shop) mais bien une réunion axée sur l’action.  Dans ses réponses, il a encouragé les dirigeants à regarder au-delà des frontières nationales de leur pays s’agissant de la lutte contre les changements climatiques. 

Toutes les déclarations et remarques de M. Ban Ki-moon à la presse sont disponibles en ligne.

Soudan du Sud

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS)a fait état d’affrontements dans différentes régions du pays en fin de semaine.

À Bentiu, la capitale de l’État de l’Unité, la Mission a rapporté que de violents affrontements ont eu lieu entre l’Armée populaire de libération du Soudan (APLS) et les soldats de l’opposition, notamment aux alentours de la base de l’ONU, où quelque 23 000 civils déplacés vivent sous protection onusienne.

Après un engagement de la Mission avec les deux parties en conflit, leurs forces se sont retirées de la zone hier soir.  Les militaires de la MINUSS ont également établi un périmètre de sécurité autour du camp.

Les hostilités ont cependant repris tôt aujourd’hui à proximité de la base, avec des tirs à l’arme lourde et de petit calibre.  La Mission a indiqué qu’une fillette de 4 ans qui cherchait refuge avait succombé aux blessures dont elle a été victime par balles.  Des affrontements ont également été signalés à Tor et près du carrefour de Mayom, dans l’État de l’Unité.

D’intenses affrontements entre l’Armée populaire de libération du Soudan et les forces d’opposition ont aussi été signalés hier dans l’État du Haut-Nil.  La Mission a fait état de l’utilisation de tanks et de tirs au mortier, des obus ayant atterri aux alentours de la MINUSS.  Il y a aussi eu des affrontements hier à Renk.

Dans la capitale, Juba, la Mission a fait état d’une escarmouche survenue hier entre des déplacés interne d’ethnie Nuer et des Dinkas vivant à l’extérieur du site de protection de l’ONU.  Les Casques bleus ont dispersé la foule par des tirs de gaz lacrymogène.

Vendredi dernier, cinq ouvriers du bâtiment employés par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) pour construire un espace d’apprentissage temporaire au profit des enfants déplacés dans la Maison de l’ONU, ont été attaqués par des déplacés qui leur ont lancé des pierres.  Des Casques bleus et la police de l’ONU ont réussi à reprendre le contrôle de la situation, mais les ouvriers, ainsi qu’un officier de police de l’ONU ont souffert de blessures bénignes.

Voyage de M. Ladsous

S’agissant des déplacements du Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, celui-ci est arrivé à Juba, au Soudan du Sud, dimanche en provenance de Bangui, en République centrafricaine, pour une visite de trois jours, qui est la deuxième qu’il effectue au Soudan du Sud en trois mois.

M. Ladsous y soulignera l’appui indéfectible du Département du maintien de la paixau Soudan du Sud, alors que celui-ci aide le peuple de ce pays d’une manière impartiale.

Au cours de son périple; le Secrétaire général adjoint rencontrera des membres du Gouvernement du Soudan du Sud, et mettra l’accent sur la nécessité de mettre fin à la violence immédiatement et d’amorcer un processus de paix global.

M. Ladsous aura également une réunion avec le personnel de l’ONU, qui a fait montre de courage tout au long de cette crise, alors qu’il était en butte à des menaces et actes de harcèlement de la part des deux parties au conflit.  Il remerciera notamment les membres du personnel d’avoir partagé l’enceinte de la MINUSS avec les civils menacés, sauvant ainsi des vies.

M. Ladsous prévoit en outre de visiter le site de la MINUSS de Tomping, situé à Juba, où environ 20 000 civils sont sous la protection de l’ONU.

Tchad

La Coordonnatrice des affaires humanitaires et des secours d’urgence du système de l’ONU, Mme Valerie Amos, est arrivée au Tchad où elle effectue sa première visite en compagnie du Coordonnateur humanitaire régional pour le Sahel, M. Robert Piper.  Mme Amos a rencontré aujourd’hui à N’Djamena, le Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire, M. Thomas Gurtner, ainsi que des représentants des Nations Unies et d’organisations non gouvernementales.  Elle doit aussi rencontrer le Premier Ministre et le Ministre des affaires étrangères du Tchad.

Demain, mardi 6 mai, Mme Amos aura un entretien avec le Président de la République du Tchad, M. Idriss Déby, avant de visiter le centre de transit de Gaoui, où les gens évacués de la République centrafricaine bénéficient d’une assistance.  Mme Amos doit également se rendre à Mao, dans la zone du Sahel.

Afghanistan

Deux hauts responsables humanitaires des Nations Unies se sont rendus dans les zones où ont eu lieu des glissements de terrain qui ont fait des centaines de morts, vendredi dernier, dans une province du nord-est de l’Afghanistan.  La Coordonnatrice adjointe pour les secours d’urgence, Mme Kyung-wha Kang, et le Coordonnateur humanitaire de l’ONU pour l’Afghanistan, M. Mark Bowden, ont procédé à une inspection aérienne du village d’Abi-Barak, dans la province de Badakhshan.  Mme Kyung-wha Kang, qui vient d’achever aujourd’hui une visite de trois jours en Afghanistan, a également rencontré le Gouverneur de Badakhshan et plusieurs organisations non gouvernementales qui fournissent une assistance dans la région.  Elle a indiqué que cette tragédie rappelait la nécessité de porter plus d’attention aux catastrophes naturelles qui affectent fréquemment la partie septentrionale de l’Afghanistan. 

Dans une déclaration publiée en fin de semaine, le Secrétaire général a présenté ses sincères condoléances au peuple et au Gouvernement de l’Afghanistan, en particulier à ceux qui ont perdu des membres de leur famille, des amis, leurs maisons et leurs moyens de subsistance dans cette catastrophe.

Les agences des Nations Unies et leurs partenaires humanitaires soutiennent le Gouvernement de l’Afghanistan en fournissant une assistance à ceux qui ont été déplacés par la catastrophe.

Jusqu’à hier, le Programme alimentaire mondial (PAM) avait distribué plus de 80 tonnes de nourriture.  Les partenaires humanitaires fournissent pour leur part à la population affectée des soins de santé d’urgence, et l’UNICEF a mobilisé un appui psychologique d’urgence pour les enfants.  Les organisations humanitaires continuent d’assurer la liaison avec le Gouvernement afin de soutenir les enfants qui ont perdu leurs parents.

Chypre

Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, a achevé aujourd’hui sa visite à Chypre, où il a eu des entretiens avec les dirigeants des deux communautés turque et grecque chypriotes, ainsi qu’avec le négociateur grec chypriote et son homologue turc chypriote.  M. Feltman a eu des discussions sur les prochaines étapes des négociations.  Il a réitéré aux deux dirigeants l’intérêt personnel que le Secrétaire général continue d’accorder au processus, la reconnaissance de l’importance historique de la Déclaration conjointe, et la nécessité de maintenir l’élan des pourparlers.  M. Feltman a également réitéré que l’ONU était prête à poursuivre son appui aux efforts déployés par les deux parties en vue d’un règlement global.

Ex-République yougoslave de Macédoine

Une note communiquée aux correspondants de presse vendredi dernier indiquait que l’Envoyé personnel du Secrétaire général pour les pourparlers entre la Grèce et l’ex-République yougoslave de Macédoine, l’Ambassadeur Matthew Nimetz, a invité les représentants des deux pays à une réunion avec lui au Siège des Nations Unies.  Les deux parties ont accepté l’invitation, et M. Nimetz s’entretiendra avec les deux représentants séparément puis, conjointement, dans l’objectif de la poursuite des pourparlers placés sous l’égide de l’ONU afin de parvenir à une solution mutuellement acceptable s’agissant du problème du « nom ».

M. Nimetz fera une déclaration aux journalistes à l’issue des entretiens.  Cette intervention aura lieu à la sortie de la salle du Conseil de tutelle.

Poliomyélite

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a assimilé, aujourd’hui, à une urgence mondiale de santé publique la propagation du poliovirus sauvage.  Selon l’OMS, la propagation de la poliomyélite dans les pays où elle a été éradiquée par le passé est un évènement extraordinaire, et la maladie va resurgir si une réponse internationale coordonnée n’est pas mise en place d’urgence.  L’OMS a ajouté que la situation actuelle est en contraste avec la quasi-disparition de la propagation internationale du poliovirus sauvage il y a quelques années et risque de faire échouer, au niveau mondial, l’éradication de l’une des plus graves maladies évitables par vaccination.  LePakistan, le Cameroun et la Syrie ont été identifiés comme les pays ayant les plus grands risques d’exporter le poliovirus sauvage, selon le Comité d’urgence réuni la semaine dernière à Genève.

Invités du Point de presse 

Demain, l’invité du Point de presse sera le Secrétaire général adjoint à la gestion, M. Yukio Takasu.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.