Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 avril 2014

21 avril 2014
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 avril 2014

21/4/2014
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 21 AVRIL 2014

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Soudan du Sud

Les enquêteurs spécialisés dans les droits de l’homme de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) confirment que, les 15 et 16 avril derniers, lorsque les forces d’opposition de l’Armée populaire de libération du Soudan se sont emparées de Bentiu, elles ont investi plusieurs sites où des civils sud-soudanais et étrangers s’étaient réfugiés en grand nombre et tué des centaines d’entre eux après avoir déterminé leur appartenance ethnique ou leur nationalité.

La Mission condamne vigoureusement ces assassinats ciblés, ainsi que l’utilisation de la station de radio Bentiu FM par certains individus associés avec l’oppositionpour diffuser des messages d’incitation à la haine.  La MINUSS appelle à l’ouverture d’une enquête complète sur ces atrocités et à la reddition de comptes pour ses auteurs et ses commanditaires.

Entre le 15 et le 17 avril, la Mission a réinstallé des centaines de civils qui faisaient face à des menaces de violence dans plusieurs sites de Bentiu et de Rubkona, où ils s’étaient réfugiés.  Plus de 500 civils, dont de nombreux blessés, ont été évacués de l’hôpital de Bentiu et d’autres sites, tandis que des milliers d’autres réfugiés étaient escortés vers la base de la MINUSS.  La Mission assure actuellement la protection de plus de 12 000 civils dans ses locaux.  Elle rappelle aux parties en conflit l’obligation qu’elles ont de respectivement protéger les civils, et elle les appelle à mettre fin immédiatement aux violences ciblées contre des civils sans armes et à respecter l’Accord de cessation des hostilités qu’elles ont signé en janvier.

Afghanistan

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afghanistan, M. Ján Kubiš, a souligné aujourd’hui l’importance d’une implication continue des femmes dans le processus politique en cours dans le pays.

Après s’être entretenu avec des parlementaires afghanes, il a félicité les femmes afghanes d’avoir participé aux élections non seulement en tant qu’électrices, mais aussi en tant que personnels électoraux, observatrices et candidates.

C’est par de tels actes que les femmes peuvent aider à améliorer la vie politique du pays, a estimé M. Kubiš en soulignant que leur participation occupe une place centrale dans la promotion du développement et de la croissance économique.

Le Représentant spécial a également noté que les électeurs attendaient du prochain Président afghan qu’il honore ses promesses de campagne et veille à l’amélioration des conditions de vie des femmes et des filles.

République démocratique du Congo (RDC)

En République démocratique du Congo (RDC), les organisations humanitaires signalent qu’environ 100 000 personnes de plus ont été déplacées depuis le début de l’année au Katanga, en raison des affrontements qui y opposent forces gouvernementales et groupes armés.  Le nombre total de personnes déplacées dans cette province est évalué à un demi-million.

L’insécurité a également eu un impact sur la production alimentaire et l’accès aux marchés, livrant plus de 80% des familles déplacées à l’insécurité alimentaire.  Au cours des trois premiers mois de 2014, le Programme alimentaire mondial (PAM) a prêté assistance à près de 70 000 personnes déplacées.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et leurs partenaires fournissent actuellement une aide dans la prévention et le traitement du choléra, alors que près de 3 500 cas ont été recensés depuis début janvier dans la province.  Une récente campagne de vaccination contre la rougeole a également permis d’immuniser plus de 7 millions d’enfants âgés de moins de 10 ans.

Somalie

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, M. Nicholas Kay, a très vigoureusement condamné aujourd’hui le meurtre d’Isaak Mohamed Rino, un membre du Parlement fédéral de ce pays, et il a demandé qu’une enquête soit ouverte sur cet assassinat et que ses auteurs soient traduits en justice.  M. Rino a été tué ce matin à Mogadiscio par un engin explosif improvisé dissimulé dans son véhicule.  Un autre parlementaire et plusieurs civils auraient été blessés lors de l’explosion.

Iraq

Le Représentant du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Nickolay Mladenov, a de nouveau dénoncé l’attentat-suicide commis hier contre l’Université Imam Khadim à Bagdad, attentat qu’il a qualifié « d’ignominieux et de lâche » à l’encontre de civils innocents.

La déclaration complète de M. Mladenov est disponible sur le site Internet de la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq.

République centrafricaine

Au cours du week-end, le Secrétaire général a adressé un message radio au peuple de la République centrafricaine dans lequel il réitère son appel à la cessation des hostilités dans le pays.  Il y déclare que les nombreuses personnes qui ont fui leurs foyers doivent se sentir en sécurité pour pouvoir retourner dans leurs communautés.

Dans ce message, le Secrétaire général appelle les Centrafricains à ne pas laisser les extrémistes détruire leur pays et compromettre l’avenir de leurs enfants.

Les Centrafricains ne sauraient être en mesure de bâtir un nouvel avenir par une partition de leur pays ou un bain de sang, souligne-t-il.

Ce message vidéo est visible sur le site de la Télévision des Nations Unies.

Syrie

Samedi dernier, la Coordonnatrice spéciale de la Mission conjointe ONU-OIAC pour l’élimination des armes chimiques en Syrie, Mme Sigrid Kaag, a annoncé que la République arabe syrienne s’était débarrassée ou avait détruit, à l’intérieur de ses frontières, environ 80% des matériaux nécessaires à l’élaboration de ce type d’armes, dont elle était détentrice.  Un engagement accru est attendu en vue de maintenir cet élan et d’achever les opérations de retrait des matériaux chimiques au cours des prochains jours, a-t-elle ajouté, et ce afin de finaliser l’élimination complète du programme d’armes chimiques syrien dans les délais impartis par le Conseil exécutif de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

Conférence de presse

Cet après-midi vers 16 heures, le dirigeant de la communauté turque chypriote, M. Derviş Eroğlu, s’adressera à la presse, à l’issue de l’entretien qu’il aura avec le Secrétaire général.  M. Eroğlu donnera sa conférence de presse au point de rencontre avec la presse situé au premier étage du Secrétariat, près de la salle de conférence 1.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.