Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 12 février 2014

12 février 2014
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 12 février 2014

12/2/2014
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 12 FÉVRIER 2014

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

République centrafricaine

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. António Guterres, a achevé aujourd’hui sa visite en République centrafricaine.  Il a dit avoir vu une catastrophe humanitaire d’une proportion innommable.

Il a ajouté qu’un nettoyage ethnoreligieux massif continuait et qu’une barbarie, une brutalité et une inhumanité choquantes caractérisent la violence dans le pays.

M. Guterres s’est également dit profondément troublé par le fait que près de 500 000 Centrafricains se sont déplacés pendant le seul mois de décembre.  En tout, ce sont 2,5 millions de personnes qui ont désespérément besoin d’aide.

Le Haut-Commissaire a estimé que les agences humanitaires et les ONG font un travail exceptionnel pour aider les victimes de la crise humanitaire mais qu’ils sont confrontés à un sous-financement alarmant.

Il a ajouté qu’il est essentiel de rétablir la sécurité, la loi et l’ordre dans le pays et a appelé la communauté internationale à s’unir pour assurer immédiatement une augmentation substantielle des forces et des effectifs de police sur le terrain.

Il a voulu que la République centrafricaine ne soit pas jetée aux oubliettes internationales. 

Entre-temps, le Programme alimentaire mondial (PAM) a commencé son pont aérien aujourd’hui.  Au total, quelque 1 800 tonnes de céréales, assez pour nourrir 150 000 personnes pendant un mois, devraient arriver par 25 vols au cours de ces quatre prochaines semaines.

Le PAM a également prévenu qu’il faut absolument prépositionner de la nourriture dans tout le pays avant la saison des pluies en mai qui rend plusieurs routes impraticables.

Homs

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que de la nourriture pour à peu près 1 000 personnes pendant un mois a été livrée aux leaders des communautés à Homs, en Syrie, aujourd’hui et que près de 200 hommes, femmes et enfants auraient quitté jusqu’ici la région assiégée.  Les agents humanitaires ont dit que nombre d’entre eux sont frêles et ont du mal à marcher.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) attend avec ses partenaires de recevoir les gens qui ont été évacués d’Homs au point de réception de la sortie de la vieille ville.  Dans la banlieue d’Al Waer, un centre a été désigné par les autorités syriennes pour accueillir les personnes qui le souhaitent.  À ce jour, le centre n’a accueilli que 200 personnes alors que les autres ont demandé d’aller dans les zones avoisinantes où elles ont des liens ou se sentent plus en sécurité.

Quant à l’école où des hommes sont interrogés, le HCR est là, aux côtés du personnel du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP).  À ce stade, plus de 150 hommes et jeunes gens sur les 336 présents ont été interrogés avant de quitter les lieux.  Le HCR espère pouvoir donner des chiffres actualisés aujourd’hui.

Syrie

La réunion trilatérale entre le Représentant spécial conjoint, M. Lakhdar Brahimi, le Vice-Ministre russe des affaires étrangères, M. Gennady Gatilov, et la Secrétaire d’État adjointe américaine, Mme Wendy Sherman, aura lieu demain après-midi à Genève.

Ce matin, M. Brahimi s’est entretenu simultanément avec les deux délégations syriennes.  Plus tôt dans la journée, il a vu le Vice-Ministre russe des affaires étrangères.

Soudan du Sud

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) poursuit ses patrouilles militaires et de police dans plusieurs coins du pays.

À Malakal, dans l’État du Haut-Nil, une patrouille de la Mission a trouvé la situation assez tendue.

La Mission a constaté qu’une grande partie du sud de Malakal est désertée alors que la présence de la SPLA est visible dans la partie-est de la ville.  La Mission protège quelque 22 000 civils dans son site de Malakal.  En tout, près de 75 000 civils sont toujours abrités dans les bases de l’ONU, à travers le pays.

Ce matin, le Secrétaire général a publié une déclaration dans laquelle il accueille avec satisfaction le lancement, hier, des discussions politiques à Addis-Abeba. 

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité tient aujourd’hui un débat public sur la protection des civils auquel participent Mme Valerie Amos, Coordonnatrice des secours d’urgence, M. Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix et, par vidéoconférence, Mme Navi Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

Gaza

M. Robert Serry, Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, s’est rendu aujourd’hui à Gaza où il a fait part de sa préoccupation face à la situation.

M. Serry a dit que, pendant ces deux derniers mois, les tirs de roquettes contre Israël se sont multipliés tout comme les incidents frontaliers et les mesures de représailles qui ont fait des morts et des blessés parmi les civils.  Les Nations Unies condamnent la montée de la violence et soulignent que toutes les parties doivent agir conformément au droit international.

Le Coordonnateur spécial a indiqué que les conditions socioéconomiques à Gaza se détériorent à cause du blocus.  Les importations de matériaux de construction ont fortement diminué. 

M. Serry a souligné que ces importations faites par le secteur privé et qui passent par des points légaux sont essentielles pour l’économie de Gaza même et que les matériaux ne doivent pas être détournés de leur fin pacifique.  Il a aussi exprimé l’espoir que le point de passage de Rafah vers l’Égypte pourra reprendre bientôt ses opérations normales.

Afghanistan

Un appel de plus de 400 millions de dollars a été lancé pour les besoins humanitaires les plus aigus en Afghanistan, cette année.

Le Coordonnateur de l’action humanitaire, M. Mark Bowden, a indiqué que le pays représente toujours une situation d’urgence complexe, cinq millions de personnes ayant besoin d’une assistance essentielle malgré les 10 années et plus d’efforts de développement internationaux et nationaux.

Il a ajouté que les financements et l’action humanitaire doivent rester robustes, au risque de voir l’Afghanistan devenir une situation oubliée maintenant que l’attention internationale est tournée vers d’autres crises, comme en Syrie et au Soudan du Sud.

Population

Dans ses remarques à la presse aujourd’hui, le Secrétaire général a déclaré que, durant ces deux dernières décennies depuis la Conférence internationale sur la population et le développement au Caire, il y a eu des progrès considérables dans l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes, la santé et l’espérance de vie, et l’éducation des filles.  Beaucoup a été fait dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) mais beaucoup reste à faire.

Il a dit que maintenant que nous regardons vers la date butoir de 2015, nous avons deux priorités: intensifier les efforts pour réaliser ces objectifs essentiels et définir un programme de développement pour l’après-2015 ambitieux, convaincant et réalisable.

Conférence de presse

Demain à 10 heures, la Mission permanente d’Espagne auprès des Nations Unies organisera une conférence de presses sur le lancement du prix que l’ONG « Peace and Cooperation » décerne chaque année aux écoles.  La famille est le thème retenu cette année.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.