Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 3 février 2014

3 février 2014
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 3 février 2014

3/2/2014
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 3 FÉVRIER 2014

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Annonce de déplacement

Le Secrétaire général part, demain soir, pour Sotchi, en Fédération de Russie.  Le 7 février, il prendra part à l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver 2014 et aura des réunions bilatérales avec les dirigeants du monde qui, comme lui, assisteront aux Jeux de Sotchi. 

Le Secrétaire général devrait être de retour à New York, le 8 février.

Sahel

Les Nations Unies et leurs partenaires humanitaires ont lancé aujourd’hui un Plan régional de réponse stratégique s’étalant sur une période de trois ans et visant la fourniture d’une aide à des millions de personnes dans neuf pays de la région du Sahel.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que quelque 20 millions de personnes courent actuellement un risque d’insécurité alimentaire au Sahel et que 2,5 millions d’entre elles ont besoin d’une aide alimentaire essentielle.  Environ 5 millions d’enfants de moins de 5 ans souffriront de la malnutrition en 2014 et quelque 1,5 million d’entre eux d’une malnutrition aiguë.  La violence et l’insécurité ont forcé 1,2 million de personnes à fuir, créant des déplacements prolongés et une crise de réfugiés.

Le Plan cherche, en 2014, à mobiliser une première somme de 2 milliards de dollars auprès des donateurs internationaux.  La stratégie comprend des plans pour le Burkina Faso, le Cameroun, la Gambie, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, le Sénégal et le Tchad.

Conseil de sécurité

Les 15 membres du Conseil de sécurité effectuent en ce moment une visite de deux jours au Mali.

Hier, ils étaient à Mopti, à 600 km au nord-est de Bamako, où ils ont eu des réunions avec le Gouverneur et d’autres autorités locales.  Ils ont aussi rencontré des représentants de la société civile du nord-Mali.

Les membres du Conseil se sont ensuite rendus dans le camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) où ils ont été informés de la situation en matière de sécurité et des activités des agences de l’ONU présentes dans la région.  Ils ont aussi visité un hôpital de campagne.

De retour à Bamako, la délégation du Conseil s’est entretenue avec le Président malien, M. Ibrahim Boubacar Keïta, et d’autres membres de son cabinet.

Aujourd’hui la délégation a rencontré le Commandant de l’opération Serval et le Chef de la mission de formation de l’Union européenne (EUTM).

Cet après-midi, les membres du Conseil ont vu des responsables du Gouvernement malien et des membres du Parlement.

Ils devraient achever leur visite ce soir avec une conférence de presse à la Mission de l’ONU au Mali (MINUSMA).

Soudan du Sud

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, a terminé aujourd’hui une visite de deux jours à la Mission de l’ONU au Soudan du Sud (MINUSS).

Plus tôt dans la journée, il s’est entretenu à Juba avec le Président sud-soudanais, M. Salva Kiir.  Il a souligné que la priorité doit être donnée à la mise en œuvre de l’Accord sur la cessation des hostilités, signé le 23 janvier.  Il a aussi exprimé le plein appui de l’ONU au processus de médiation de l’Autorité intergouvernementale (IGAD).

Au cours d’une réunion avec le personnel de l’ONU dans la capitale Juba, M. Ladsous a rendu hommage à la Mission pour avoir fait preuve de résilience pendant toute la crise et partagé ses installations avec des milliers de civils en danger.

Pendant cette visite, M. Ladsous a aussi visité le site Tomping de la MINUSS à Juba où les Nations Unies protègent plus de 25 000 civils.

Après avoir rencontré les déplacés et les leaders des communautés, M. Ladsous a déclaré que voir des milliers de gens en sécurité dans les installations de l’ONU indique clairement que la Mission a pris la bonne décision d’ouvrer ses portes à des civils qui cherchaient protection.

Toutefois la Mission de l’ONU a fait état de la poursuite des incidents liés aux obstructions du mouvement de son personnel, rendant de plus en plus difficile la mise en œuvre de son mandat.

En tout, quelque 75 000 civils ont trouvé refuge dans les différentes bases de l’ONU dans le pays.

Soudan

Le Coordonnateur résident et humanitaire au Soudan et le Chef du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont salué l’engagement du Gouvernement soudanais à fournir une protection internationale et une aide humanitaire aux Sud-Soudanais qui ont fui le conflit dans leur pays.  Ils ont aussi salué le fait que le Gouvernement ait annoncé son intention d’offrir des « privilèges spéciaux ».

Ils ont encouragé ledit Gouvernement à clarifier encore la nature de la protection qu’il entend offrir et ses modalités, conformément aux instruments internationaux que le pays a ratifiés.

Le Coordonnateur résident et humanitaire et le HCR ont exprimé leur préoccupations face aux informations faisant état d’une détérioration rapide de la situation humanitaire dans les sites des nouveaux arrivants sud-soudanais auxquels le HCR et d’autres agences de l’ONU ont jusqu’ici un accès limité.  Ils appellent le Gouvernement du Soudan à faciliter un accès direct et constant à ces personnes.

République démocratique du Congo (RDC)

La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a indiqué que, tôt ce matin, des manifestants ont attaqué à coup de pierres plusieurs véhicules de l’ONU.  Elle a ajouté que pendant ces incidents, un soldat de la paix a perdu le contrôle de son véhicule et s’est gravement blessé, tout comme quatre civils congolais.

Le Représentant spécial du Secrétaire général dans le pays, M. Martin Kobler, a déclaré que ce type d’attaque sur les civils et le personnel de l’ONU n’est pas acceptable, quelle qu’en soit la raison.  Il a appelé les manifestants à recourir à des moyens pacifiques pour s’exprimer.

Conseil de sécurité

La Lituanie a remplacé la Jordanie à la présidence tournante du Conseil de sécurité.  La Représentante permanente de ce pays, Mme Raimonda Murmokaitẻ, devrait parler à la presse du programme de travail mensuel du Conseil, mercredi prochain à 12 h 45.

Conférence de presse

Demain à 14 h 30, le Président Tommy Remengesau, des Palaos, donnera une conférence de presse sur les océans et les mers.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.