Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 23 janvier 2014

23 janvier 2014
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 23 janvier 2014

23/1/2014
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE

GÉNÉRAL DE L’ONU: 23 JANVIER 2014

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas

un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint par intérim, du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Déplacement du Secrétaire général

Le Secrétaire général est à Davos pour participer au Forum économique mondial et à des manifestations connexes.

M. Ban s’est exprimé aujourd’hui à une manifestation avec les Champions des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et autres défenseurs de l’autonomisation des filles.  Il a également rencontré le Président rwandais et le Premier Ministre norvégien qui coprésident le Groupe de mobilisation pour les OMD. 

Le Secrétaire général est aussi intervenu au cours d’une conférence de presse sur les changements climatiques, en compagnie du Président de la Commission européenne et du Président de la Banque mondiale.

Le Secrétaire général est arrivé à Davos de Montreux où il a rencontré, ce matin, le Ministre chinois des affaires étrangères.

De nombreuses autres manifestations ont eu lieu aujourd’hui et auront lieu demain, avant le retour du Secrétaire général à New York ce vendredi.

Syrie

Le Représentant spécial conjoint de l’ONU et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, a eu, cet après-midi à Genève, des rencontres bilatérales avec les chefs des deux délégations syriennes: M. Ahmed al-Jarba puis M. Walid al-Mouallem.

Yarmouk

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) mène une campagne de trois jours à travers les médias sociaux, pour toucher des dizaines de millions de personnes à travers le monde et demander que les parties au conflit en Syrie autorisent l’acheminement de l’aide à Yarmouk, le quartier assiégé de Damas et un des principaux sites d’accueil des réfugiés palestiniens en Syrie.

L’UNRWA a indiqué qu’une petite quantité d’aide alimentaire a été admise dans Yarmouk, ces derniers jours, mais il ajoute que la quantité livrée est une goutte d’eau dans l’océan.  L’UNRWA demande que Yarmouk et d’autres zones civiles de la Syrie jouissent d’un accès humanitaire sûr, régulier et substantiel; que la population civile de Yarmouk puisse se déplacer librement et en sûreté, et que toutes les parties au conflit syrien honorent leurs obligations internationales de protéger les civils dans Yarmouk et au-delà.

Pus d’un millier de personnes et d’organisations se sont jointes à la campagne « Thunderclap » qui a permis d’envoyer simultanément un tweet à plus de 11,5 millions de comptes Twitter.

Conseil de sécurité

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, a informé ce matin le Conseil de sécurité de la situation au Darfour où, a-t-il dit, les situations humanitaire et sécuritaire se sont  détériorées en 2013. 

Avant cet exposé, le Conseil de sécurité a adopté une déclaration présidentielle sur le Mali.

Cet après-midi, le Conseil a prévu des consultations sur le Soudan du Sud.

Soudan du Sud

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a indiqué qu’elle assure désormais la protection d’environ 76 000 civils dans huit de ses bases, y compris 27 000 personnes à Malakal dans l’État du Haut-Nil.

La Mission a en outre mené 186 patrouilles militaires et 62 patrouilles de police dans différentes parties du pays au cours des dernières 24 heures, y compris dans la capitale Juba, et dans les États de Jonglei, de l’Unité et du Haut-Nil.

La MINUSS a reçu des informations faisant état de la poursuite des combats dans plusieurs endroits du pays.

À Bor, dans l’État de Jonglei, la Mission a signalé des tirs dans le nord de son camp hier soir.  La Mission a aussi apporté des améliorations pour renforcer ses murs d’enceinte dans son site de Bor, où elle protège quelque 10 000 civils.

À Malakal, la Mission a indiqué que sa Division des droits de l’homme cherche toujours à vérifier l’exactitude des allégations sur les graves violations graves des droits de l’homme, à recueillir des preuves et à documenter les violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire qui auraient eu lieu. 

Les informations et les allégations font état de violations commises par la soi-disant « Armée Blanche » quand elle contrôlait la ville, et par l’Armée populaire de libération du Soudan (APLS) après qu’elle a repris le contrôle de la ville, après le 20 janvier dernier.  La Mission a souligné que les vérifications faites par son équipe des droits de l’homme ont été extrêmement difficiles, à ce stade, du fait des combats et des difficultés d’accès qui en ont résulté.

La Mission a aussi indiqué qu’elle a terminé les recherches d’armes dans toutes ses bases principales où sont protégés les civils.  La Mission a dit chercher à travailler avec les autorités nationales pour faire en sorte que les alentours immédiats de ses bases soient débarrassés des armes.

Myanmar

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires et Coordonnatrice des secours d’urgence, Mme Valerie Amos, s’est dite profondément préoccupée par les informations faisant état de niveaux alarmants de violence, y compris le meurtre de nombreux civils et d’un policier, dans la localité de Maungdaw, dans l’État de Rakhine au Myanmar.

Elle a demandé au Gouvernement du Myanmar de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la pleine protection de tous les civils.  Elle a également demandé au Gouvernement de permettre un accès sûr et constant au personnel humanitaire dans les zones touchées pour qu’il puisse évaluer les besoins et aider toutes les personnes affectées par la dernière vague de violence.

Mme Amos a également appelé immédiatement à une enquête impartiale sur les violences et au respect des droits des personnes arrêtées et détenues.

Pakistan

Dans une déclaration publié hier soir, le Secrétaire général a fermement condamné les dernières attaques terroristes au Pakistan.

Conférence de presse demain

Demain à 11 heures, M. Sin Son Ho, Représentant permanent de la République populaire démocratique de Corée auprès des Nations Unies, donnera une conférence de presse.

Exposition du Département de l’information sur l’Holocauste

La presse est invitée à l’exposition intitulée « Un souvenir de l’Holocauste en Hongrie: Exposition pour le soixante-dixième anniversaire ».  Le vernissage aura lieu ce soir de 18 heures à 20 heures, au rez-de-chaussée du bâtiment des conférences.  L’exposition, qui prendra fin à la fin du mois de janvier, fait partie de la série de manifestations organisées pendant la Semaine du souvenir de l’Holocauste.

*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.