Les activités du Secrétaire général en Israël et dans l’État de Palestine, les 22 et 23 juillet

7 août 2014
SG/T/2972

Les activités du Secrétaire général en Israël et dans l’État de Palestine, les 22 et 23 juillet

07/08/2014
Secrétaire général
SG/T/2972
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LES ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EN ISRAËL ET DANS L’ÉTAT DE PALESTINE, LES 22 ET 23 JUILLET

(Adapté de l’anglais)

À son arrivée à l’aéroport Ben Gourion en Israël, la quatrième étape de son voyage au Moyen-Orient, en début d’après-midi du mardi 22 juillet, le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a été accueilli par le Ministre de la science et de la technologie, M. Yaacov Peri.  De l’aéroport, le Secrétaire général s’est rendu par la route directement à Tel-Aviv pour rencontrer, à son ministère, le Ministre israélien de la défense, M. Moshe Yaalon.

Lors d’une brève rencontre avec la presse ainsi qu’avec le Ministre des affaires étrangères, le Secrétaire général a fait part du message en trois volets de sa mission: arrêter immédiatement la violence, revenir au dialogue et s’attaquer aux causes profondes de la crise.

Il a ensuite tenu un Point de presse avant de rencontrer le Premier Ministre d’Israël, M. Benjamin Netanyahu.  La réunion a eu lieu à Tel-Aviv au siège de l’armée israélienne.  Avant de s’adresser à la presse, le Premier Ministre a montré au Secrétaire général certaines des roquettes tombées en Israël après avoir été lancées de la bande de Gaza.  Tout en partageant « l’inquiétude sécuritaire légitime et le droit de défendre le pays et les citoyens » d’Israël, M. Ban a noté que « les actions militaires ne feront pas augmenter la stabilité et la sécurité d’Israël à long terme ».  Son message aux Israéliens et aux Palestiniens est le même: « Arrêtez de vous battre, engagez un dialogue et attaquez-vous aux causes profondes du conflit ».

Il s’est ensuite rendu à Ramallah en voiture, d’où il a informé le Conseil de sécurité à New York par liaison vidéo.  Il a déclaré aux membres du Conseil qu’il avait fermement condamné les tirs de roquettes aveugles lancées par le Hamas et le Jihad islamique de Gaza vers Israël.  Il a également parlé de son inquiétude face à la réponse forte d’Israël et au taux élevé de victimes civiles correspondant.  Il a exhorté toutes les parties à se rallier à un effort collectif international pour mettre fin aux combats.  « Il n’y a pas de temps à perdre », a-t-il dit.  Voir communiqué de presse SG/SM/16044.

Il a ensuite rencontré le Premier Ministre de l’État de Palestine, M. Rami Hamdallah.  Ils ont tenu une conférence de presse conjointe, au cours de laquelle il a dit qu’il était « temps de mettre fin à la souffrance sans relâche du peuple palestinien ».

Ce soir-là, il a dîné avec le Premier Ministre et les autres membres du Gouvernement au Palais présidentiel Muqata.  Avant de quitter Ramallah, le Secrétaire général a rencontré un groupe de dirigeants palestiniens de la société civile, y compris Mme Hanan Ashrawi, et MM. Mustafa Barghouti et Saeb Erakat.

Ensuite, à Jérusalem, M. Ban s’est entretenu par téléphone avec le Premier Ministre de la Turquie, M. Recep Tayyip Erdoğan, ainsi qu’avec le Secrétaire d’État américain, M. John Kerry.

Le mercredi 23 juillet, le Secrétaire général a eu un petit déjeuner avec le Président d’Israël, M. Shimon Peres.  Lors d’un Point de presse avec le Président israélien, il a noté « la grande peur en Israël », avec des roquettes menaçant des civils israéliens, et aussi « la profonde douleur, l’angoisse et les pertes humaines parmi les Palestiniens ».  Avec plus de 600 morts à Gaza, a-t-il déclaré, « la violence doit cesser ».

Dans la matinée, il s’est également entretenu avec le Ministre des affaires étrangères d’Israël, M. Avigdor Liberman; la Ministre de la justice d’Israël, Mme Tzipi Livni; et avec le Secrétaire d’État des États-Unis, M. John Kerry.  Dans une brève allocution à la presse, à l’issue de cette réunion, M. Ban a déclaré que lui et le Secrétaire d’État Kerry avaient « uni leurs forces en vue d’obtenir un cessez-le dès que possible ».

Avant de quitter Jérusalem, le Secrétaire général a également parlé au téléphone avec le Ministre des affaires étrangères du Qatar, M. Khalid Bin Mohamed Al-Attiyah; le Premier Ministre d’Israël, M. Benjamin Netanyahu; et le Président de l’État de Palestine, Mahmoud Abbas.

Le Secrétaire général s’est ensuite rendu en Jordanie le mercredi 23 juillet, dans le milieu de l’après-midi.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.