Activités du Secrétaire général en Haïti les 14 et 15 juillet 2014

18 Juillet 2014
SG/T/2967

Activités du Secrétaire général en Haïti les 14 et 15 juillet 2014

18/07/2014
Secrétaire général
SG/T/2967
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EN HAÏTI LES 14 ET 15 JUILLET 2014


(Adapté de l’anglais)


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, accompagné de son épouse, Mme Ban Soon-taek, est arrivé le lundi 14 juillet dans l’après-midi à Port-au-Prince, en Haïti.


Dès son arrivée, il a déposé une gerbe au mémorial pour les victimes du séisme de 2010 dans la base logistique de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).


Le Secrétaire général s’est ensuite rendu en hélicoptère au village de Los Palmas, dans le département du Centre.  Avec le Premier Ministre haïtien, M. Laurent Lamothe, il a rencontré une famille touchée par le choléra.  Il a déclaré plus tard qu’il avait eu une rencontre émouvante avec la famille et qu’il était venu à Los Palmas pour constater en personne les conséquences du choléra et pour exprimer ses plus sincères condoléances au peuple haïtien touché par l’épidémie.  (Voir communiqué de presse SG/SM/16023)


Le Secrétaire général a également participé à une cérémonie organisée dans une église locale pour exprimer sa solidarité.  « C’est un pèlerinage qu’il souhaitait faire », a-t-il dit.  « En tant que Secrétaire général de l’ONU, je tiens à vous assurer que les Nations Unies et leurs partenaires sont fermement engagés pour mettre fin à l’épidémie le plus rapidement possible.  Nous faisons des progrès, et nous allons continuer à poursuivre, avec toute notre énergie, notre objectif de mettre fin à cette maladie dans le pays », a-t-il ajouté.  (Voir communiqué de presse SG/SM/16021)


Le Secrétaire général et le Premier Ministre, M. Lamothe, ont ensuite lancé la « Campagne d’assainissement total » qui vise à élever le niveau de l’assainissement et améliorer les conditions de santé.  Le Secrétaire général a déclaré que les Nations Unies aideront le Gouvernement d’Haïti à réaliser cet objectif pour 20 communes couvrant trois millions de personnes au cours des cinq prochaines années.  (Voir communiqué de presse paru en anglais SG/SM/16022)


Après son retour à Port-au-Prince plus tard dans la soirée, le Secrétaire général s’est entretenu avec le Président d’Haïti, M. Michel Martelly.  Répondant aux questions des journalistes, il a estimé que ce n’était pas le moment pour les donateurs d’abandonner leur soutien et qu’Haïti avait toujours besoin de l’aide de la communauté internationale.  Il a également déclaré que la tenue d’élections, cette année, était essentielle et que la reconfiguration de la MINUSTAH ferait l’objet d’une évaluation stratégique.


Dans la soirée, le Secrétaire général a participé à un dîner avec les principaux représentants de la société haïtienne.


Le lendemain, mardi 15 juillet, le Secrétaire général s’est rendu au « Centre sportif pour l’espoir » avec le Président Martelly et le Président du Comité international olympique, M. Thomas Bach.  Il a déclaré que le Centre pourrait bénéficier aux jeunes d’Haïti, ainsi qu’aux écoles et aux communautés.  « Les jeunes auront un endroit pour acquérir des compétences et la confiance qui sont nécessaires tant pour eux que pour leurs communautés », a-t-il noté.  (Voir communiqué de presse SG/SM/16027)


Plus tard, le Secrétaire général a rencontré le Président de l’Assemblée nationale, M. Simon Dieuseul Desras, et le Président de la Chambre des députés, M. Jacques Stevenson Thimoléon.


Après avoir assisté à un déjeuner offert par le Président du Comité international olympique, le Secrétaire général s’est entretenu brièvement avec des représentants des institutions judiciaires d’Haïti.  Il a ensuite prononcé un discours à l’académie et l’école de police du pays.  Il a dit aux élèves policiers cadets et aux officiers de police que la Police nationale haïtienne était une des priorités de la communauté internationale et que l’ONU continuera d’être un partenaire dans la construction d’un pays plus juste, plus sûr, plus prospère pour tous.  (Voir communiqué de presse SG/SM/16028)


Le Secrétaire général a ensuite tenu une conférence de presse.  Grâce à ses rencontres au cours des deux jours précédents, a indiqué M. Ban, il a pris conscience des progrès importants qu’Haïti a réalisés au cours des 10 dernières années, avec le soutien de la MINUSTAH.  Haïti, a-t-il ajouté, a surmonté les conséquences d’un des tremblements de terre les plus dévastateurs de l’histoire.  Le Secrétaire général a également appelé à la tenue, cette année, d’élections législatives inclusives.  Notant la réduction progressive de l’empreinte de la MINUSTAH, il a ajouté que toute la famille des Nations Unies demeurait pleinement engagée à travailler à la promotion de leurs droits de l’homme, la santé et le bien-être en Haïti.


Le Secrétaire général et son épouse ont quitté, dans la soirée, Port-au-Prince pour Saint-Domingue, en République dominicaine.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.