Activités du Secrétaire général au Kenya, les 27 et 28 juin 2014

1 Juillet 2014
SG/T/2966

Activités du Secrétaire général au Kenya, les 27 et 28 juin 2014

01/07/2014
Secrétaire général
SG/T/2966
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU KENYA, LES 27 et 28 JUIN 2014

(Adapté de l’anglais)

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, accompagné de Mme Ban Soon-taek, a quitté vendredi 27 juin, Malabo, en Guinée équatoriale, pour se rendre à Nairobi, au Kenya, pour participer à la première Assemblée des Nations Unies pour l’environnement (ANUE).

Lors de la séance de clôture de cette Assemblée, l’organe directeur du Programme des Nations Unies pour l’environnement et la plateforme mondiale de plus haut niveau pour la politique en matière d’environnement, le Secrétaire général a déclaré que cette réunion avait marqué une ère nouvelle pour la gouvernance environnementale.  Il a ajouté que l’ANUE avait le pouvoir, et la responsabilité, de promouvoir une transformation globale de l’attitude et la pratique.  (Voir communiqué de presse paru en anglais sous la cote SG/SM/15981)

Le Secrétaire général s’est ensuite rendu, en compagnie du Président du Kenya, M. Uhuru Kenyatta, à un dîner offert par le Gouvernement du Kenya, auquel prenaient également part les ministres de l’environnement et des représentants permanents d’États Membres.

Le samedi 28 juin, le Secrétaire général a eu un déjeuner de travail avec l’équipe de pays des Nations Unies au Kenya.  Il a ensuite eu un entretien avec le Président Uhuru Kenyatta, au cours duquel il a exprimé sa solidarité avec le peuple du Kenya après les récentes attaques terroristes et sa confiance dans le leadership du Président pour maintenir l’unité du Kenya.

Le Secrétaire général a également participé, au State House, à une manifestation sur l’élimination de la mortalité maternelle (OMD n°5), aux côtés de la Première Dame, Mme Margaret Kenyatta.  Il a déclaré que même de petits investissements dans des solutions simples pourraient contribuer, de manière pérenne, à réduire la mortalité maternelle, comme par exemple une formation de sages-femmes pour les femmes dans les villages ou encore les moto-ambulances pour les femmes dans les zones rurales reculées.  (Voir communiqué de presse paru en anglais sous la cote SG/SM/15984)

Le Secrétaire général a ensuite visité le parc national de Nairobi, où il a adopté un lionceau de six mois qu’il a nommé Tumaini, ce qui signifie « Espoir » en kiswahili.  Après un déjeuner de travail sur le leadership du Kenya en matière d’énergie verte, il a expliqué à la presse que la criminalité contre la faune n’est pas simplement une menace pour les animaux mais aussi un problème majeur de sécurité, en raison des liens avec la criminalité organisée et les groupes d’insurgés.

Le Secrétaire général a quitté Nairobi dans l’après-midi pour New York, où il est arrivé le dimanche 29 juin.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.