Activités du Secrétaire général en Chine, du 18 au 22 mai 2014

28 mai 2014
SG/T/2960

Activités du Secrétaire général en Chine, du 18 au 22 mai 2014

28/5/2014
Secrétaire général
SG/T/2960
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EN CHINE, DU 18 AU 22 MAI 2014

(Adapté de l’anglais)

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, est arrivé à Shanghai, en Chine, dans la soirée du dimanche 18 mai.

Il a eu un entretien avec le Ministre chinois des affaires étrangères, M. Wang Yi, avec qui il a parlé de questions liées à la paix et la sécurité, notamment la coopération régionale, le Myanmar, la péninsule coréenne, ainsi que les préoccupations maritimes.  Ils ont également discuté de la situation en Syrie, en Ukraine, au Soudan du Sud, en République centrafricaine et en Libye.

Lundi matin, le Secrétaire général a eu un entretien avec le Président Xi Jinping, à l’occasion duquel le Secrétaire général a exprimé sa profonde gratitude à la Chine pour son ferme appui et sa contribution aux activités des Nations Unies en matière de promotion de la paix et de la sécurité.  Il a aussi mis l’accent sur l’importance de la prévention des conflits, et pris note du rôle clef de la Chine à la présidence de la Conférence pour l’interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA).

Le Secrétaire général est ensuite intervenu devant un groupe de réflexion, l’Institut de Shanghai d’études internationales

Dans ses remarques, il a pointé les énormes défis actuels, dont la situation en Syrie, en Ukraine et en Asie, et a estimé que les Nations Unies se devaient d’y répondre en les inscrivant dans les efforts visant à définir, au cours des 18 prochains mois, les objectifs du développement pour l’après-2015 et dans la lutte contre les changements climatiques.  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/15850).

Toujours à l’Institut, le Secrétaire général qui étudie sérieusement la calligraphie, a écrit une inscription en chinois.

Dans l’après-midi, il a pris l’avion pour se rendre à Beijing, où il a rencontré M. Wu Xinxiong, le Vice-Président de la Commission nationale pour le développement et la réforme (NDRB).

Il s’est ensuite entretenu avec le Premier Ministre, M. Li Keqiang,avant de prendre part à un dîner offert par ce dernier.

Au cours de l’entretien, le Secrétaire général a salué le rôle très actif et crucial de la Chine pour répondre aux défis mondiaux, notamment le développement durable, l’énergie et la santé.  Il a également salué le rôle de chef de file de la Chine concernant les changements climatiques.

Le mardi 20 mai, le Secrétaire général s’est rendu au siège de l’agence de presse Xinhua, où il était accueilli par le Président de l’agence, M. Li Congjun. M. Ban a aussi donné une interview dans le studio de la télévision Xinhua.

Le Secrétaire général a aussi eu un entretien avec M. Ding Xuedong, Président de la China Investment Corporation.  Il s’est ensuite rendu à Shanghai, pour rencontrer le Président de la Banque de développement de la Chine, M. Hi Huai Bang, avec qui il a évoqué les investissements potentiels visant à donner un élan aux mesures sur les changements climatiques et le développement durable. 

À Shanghai, le Secrétaire général a rencontré le Président Mamnoon Hussain, du Pakistan.  Les deux responsables ont parlé de la sécurité et de la situation des droits de l’homme dans ce pays, ainsi que de ses relations avec l’Afghanistan.

Le Secrétaire général a exprimé sa profonde gratitude pour la contribution remarquable du Pakistan aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Le Secrétaire général a également assisté à une cérémonie de bienvenue et à un dîner offert par le Président Xi Jinping, ainsi qu’à un spectacle en marge de la Conférence.

En fin de journée, le Secrétaire général s’est entretenu avec le Président de la Fédération de Russie, M. Vladimir Poutine.  Ils ont ainsi discuté des défis qui se posent actuellement à la paix et la sécurité internationales, en particulier la situation en Ukraine et en Syrie.  S’agissant de l’Ukraine, les deux hommes sont tombés d’accord sur le fait que la crise ne pourrait être résolue que par la voie politique, à travers un dialogue politique inclusif.  Le Secrétaire général a en outre présenté ses condoléances à la suite de l’accident ferroviaire survenu le jour même en Fédération de Russie et a souhaité aux blessés un prompt rétablissement.

Le mercredi 21 mai, le Secrétaire général a prononcé une allocution devant le Sommet de la CICA, en notant l’émergence de l’Asie, continent qu’il a qualifié de centre de dynamisme économique, d’innovation et de potentiel.  La région, a-t-il aussi souligné, est le théâtre de certaines des tensions les plus inquiétantes dans le monde actuel.  Il a cité, à cet égard, la situation en Syrie et le nombre croissant de différends territoriaux dans la région concernant des États Membres de l’ONU.  Il a émis le vœu que les différends soient réglés par le biais de la coopération et le dialogue.  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/15860).

Il a aussi rencontré le Président de Sri Lanka, M. Mahinda Rajapaksa, pour parler des efforts de ce pays en matière de réconciliation, de dialogue politique et de protection des droits de l’homme.

Lors de discussions avec le Président de l’Afghanistan, M. Hamid Karzai, le Secrétaire général a salué l’annonce des résultats des élections d’avril, qu’il a qualifiées de processus important pour le pays, en ajoutant que le succès d’une transition politique pacifique constituerait un jalon significatif pour le gouvernement.

M. Ban a ensuite eu un entretien avec le Président de la République islamique d’Iran, M. Hassan Rouhani, sur la situation en Syrie et les négociations sur le programme nucléaire iranien.

Il a eu le dernier entretien de la journée avec le Ministre, M. Yang Jiechi.  Le Secrétaire général a rendu hommage au rôle de leadership de la Chine aux Nations Unies, en particulier à travers sa participation active aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Au dernier jour de sa visite en Chine, le Secrétaire général s’est d’abord adressé au corps enseignant et aux étudiants de l’Université Fudan.

Il a exhorté les étudiants à jouer un rôle accru pour répondre aux défis mondiaux. Il a  appelé la Chine et son gouvernement à continuer, sans relâche, à améliorer la dignité humaine et déclaré aux étudiants: « Œuvrons ensemble à l’amélioration de la jouissance des droits de l’homme, socle de l’harmonie et de la stabilité mondiale » (voir communiqué de presse SG/SM/15868 en anglais)

Le Secrétaire général a ensuite visité l’Institut culturel Zhou Bin de la calligraphie.

Il a également assisté à l’inauguration du Centre de santé maternelle et infantile de Shanghai.  Il a déclaré qu’en fournissant aux femmes et aux enfants l’accès à des services de grande qualité, l’on jetait les bases solides de sociétés vibrantes et d’une vie digne pour tous.

Le Secrétaire général a été interviewé par Chen Wei-hong, de l’émission « Dialogue », de la China Central Television (CCTV).

Peu avant son départ de Chine, M. Ban a participé à un déjeuner dans le cadre de son initiative « Chaque femme, chaque enfant ».  Il a affirmé, dans ses remarques, que la Chine était l’un des rares pays à avoir atteint l’Objectif 4 du Millénaire pour le développement relatif à la mortalité infantile.  En tant que pays en développement, la Chine a un rôle majeur à jouer dans l’échange de de telles expériences, en particulier à travers la coopération Sud-Sud, a-t-il affirmé, en ajoutant qu’avec son succès impressionnant à l’intérieur du pays et son rôle croissant à l’étranger, le secteur privé chinois est très bien placé pour contribuer au développement durable et équitable.  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/15869)

Le Secrétaire général était de retour à New York dans la soirée du jeudi 22 mai.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.