Activités du Secrétaire général au Soudan du Sud, le 6 mai 2014

14 mai 2014
SG/T/2957

Activités du Secrétaire général au Soudan du Sud, le 6 mai 2014

14/5/2014
Secrétaire général
SG/T/2957
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU SOUDAN DU SUD, LE 6 MAI 2014

(Adapté de l’anglais)

Le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, est arrivé à Juba, au Soudan du Sud en provenance d’Abou Dhabi, mardi le 6 mai.

Peu de temps après son arrivée, le Secrétaire général, accompagné de sa Représentante spéciale et Chef de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), Mme Hilde F. Johnson, a visité le site de protection des civils installé à Tomping par l’ONU, et qui abrite actuellement environ 21 000 civils sud-soudanais.  Il a rencontré les dirigeants communautaires représentant les milliers des civils qui ont cherché refuge dans le complexe des Nations Unies pour pouvoir entendre leurs doléances et préoccupations.  Il leur a promis l’appui de l’ONU.  Il a également rencontré des représentants des Nations Unies et des représentants d’ONG qui sont directement impliqués dans les activités du camp de Tomping.

Le Secrétaire général a ensuite rencontré le Président de la République du Soudan du Sud, M. Salva Kiir Mayardit et s’est entretenu par téléphone avec l’ancien Vice-Président, M. Riek Machar.

Répondant aux journalistes après sa rencontre avec le Président, le Secrétaire général a déclaré qu’il était à Juba le cœur lourd, alors qu’il se rappelait de l’espoir qu’il y avait vu trois ans auparavant, quand le Soudan du Sud est devenu un pays indépendant.  Il a félicité le Président Kiir d’avoir exprimé son intention de rencontrer prochainement à Addis-Abeba M. Machar.  Il a déclaré aux journalistes qu’il a exhorté les dirigeants et les commandants militaires à protéger la population civile.  « Ceux qui commettent des crimes contre le droit international humanitaire et contre les droits de l’homme devront être traduits en justice », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a ajouté que le Président Kiir lui avait assuré que les Nations Unies, y compris la direction de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud, ont son plein appui.

Le Secrétaire général a également déclaré qu’il était fier du courage dont a fait preuve la MINUSS.  En ouvrant ses portes à la population en détresse à travers le pays, a-t-il dit, la Mission a sauvé des dizaines de milliers de vies.

Après un déjeuner de travail avec les dirigeants de la MINUSS, le Secrétaire général a rencontré des représentants de la société civile, y compris les jeunes, les religieux et les groupes de femmes.  Il a écouté leurs préoccupations et a promis la poursuite d’efforts constants par l’ONU pour rétablir la paix au Soudan du Sud.  Il a également tenu une réunion avec le personnel des Nations Unies basé à Juba.  

Avant de quitter le pays, le Secrétaire général a tenu une conférence de presse.  Après celle-ci, il a parlé au téléphone avec l’ancien Vice-Président Machar.  Après cet entretien téléphonique, le Secrétaire général est retourné dans la salle de presse pour dire aux journalistes que M. Machar l’avait informé qu’il se rendrait aussi à Addis-Abeba pour y rencontrer le Président Kiir, le 9 mai.

Le Secrétaire général a pris l’avion en fin d’après-midi à Juba pour se rendre à Rome, en Italie.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.