Activités du Secrétaire général au Danemark (Groenland) du 25 au 27 mars 2014

3 avril 2014
SG/T/2949

Activités du Secrétaire général au Danemark (Groenland) du 25 au 27 mars 2014

3/4/2014
Secrétaire général
SG/T/2949
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL AU DANEMARK (GROENLAND) DU 25 AU 27 MARS 2014

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et Mme Ban Soon-taek ont atterri mardi 25 mars à Kangerlussuaq, au Groenland.

La fonte de la calotte glaciaire s’accélère au Groenland, et le but de la visite du Secrétaire général était de constater de visu les effets des changements climatiques.

Le Secrétaire général et Mme Ban sont arrivés ensemble des Pays-Bas avec Mme Helle Thorning-Schmidt, Première Ministre du Danemark.  Ils ont été accueillis à l’aéroport par Mme Aleqa Hammond, Première Ministre du Groenland.

Le Secrétaire général s’est rendu immédiatement dans le nord de la ville d’Ilulissat, à 250 km au nord du cercle polaire où il a passé la nuit.

Le Secrétaire général a commencé la journée suivante par un petit-déjeuner  avec la Première Ministre du Groenland et M. Kim Kielsen, Ministre de la nature et de l’environnement du Groënland.

Il est ensuite allé à Uummannaq, la ville natale de la Première Ministre du Groënland.

Dans cette ville, cette dernière, le Secrétaire général et la Première Ministre du Danemark ont hissé leur drapeau respectif devant le vieil Hôtel de Ville d’Uummannaq avant d’assister à un office religieux à l’église de la ville et de voir une exposition d’art local et une autre sur la chasse à la baleine.

Le Secrétaire général a ensuite fait du traîneau à chiens sur un fjord à Uummannaq.  Sur le lac gelé, il a discuté avec un pêcheur de son mode de vie.

Le Secrétaire général a déjeuné à la Maison des enfants d’Uummannaq, où il a rencontré des jeunes de la ville.  Pavie Nielsen, un résident d’Uummannaq, lui a parlé de l’impact des changements climatiques.

Avec les Premières Ministres du Danemark et du Groenland, le Secrétaire général a parlé aux médias en disant qu’il a été frappé par la « beauté majestueuse du Groenland », tout en exprimant sa profonde inquiétude quant à la vitesse à laquelle la fonte de la calotte glaciaire affecte l’environnement de la planète.

Il a exprimé son admiration face à la détermination de la population du Groenland à préserver son patrimoine et sa culture, et a souligné la nécessité de parvenir à un accord sur les changements climatiques.

« Nous devons prendre des mesures maintenant.  L’heure a sonné et je suis très déterminé à travailler avec les dirigeants du monde », a déclaré le Secrétaire général.

Après cette rencontre avec la presse, il a été interviewé par les chaines de télévision danoises TV2 et DR, la japonaise NHK et la britannique Channel 4.

Le Secrétaire général, qui avait prévu une visite par bateau, au fjord glacéd’Ilulissat, un site inscrit par l’UNESCO au Patrimoine mondial de l’humanité, a dû la reporter au lendemain en raison des intempéries.

De retour à Ilulissat, il a été informé par le Ministre de la nature et de l’environnement du Groenland des questions liées à l’énergie renouvelable, des solutions disponibles et des innovations en cours pour faire face aux changements climatiques au Groenland.  Il a fini sa journée par un dîner officiel offert par la Première Ministre du Groenland.

Très tôt le lendemain matin, le Secrétaire général a visité le fjord glacé d’Ilulissat par bateau, avant de quitter le Groenland pour New York, via l’Islande.

                                    *   ***   *      

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.