Activités du Secrétaire général de l’ONU en Ukraine les 21 et 22 mars 2014

25 mars 2014
SG/T/2947

Activités du Secrétaire général de l’ONU en Ukraine les 21 et 22 mars 2014

25/3/2014
Secrétaire général
SG/T/2947
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU EN UKRAINE LES 21 ET 22 MARS 2014


(Adapté de l’anglais)


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a quitté Moscou pour se rendre à Kiev dans la matinée du vendredi 21 mars.


À son arrivée, le Secrétaire général a été informé par le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme du déploiement en cours d’observateurs des droits de l’homme en Ukraine.


Il a ensuite rencontré le Président intérimaire, M. Oleksandr Turchynov, puis un groupe de responsables parlementaires de la plupart des partis représentés à la Rada.


Au nombre de ces représentants figuraient les personnes suivantes: M. Oleksander Doniy, du Groupe souverain Ukraine européenne; M. Anatoliy Kinakh, dirigeant du Groupe parlementaire; M. Adam Martyniuk, dirigeant adjoint de la faction communiste; MM. Viktor Pynzenyk et Vitaliy Klytchko, du Parti « UDAR »; M. Sergit Sobolev, dirigeant intérimaire de la faction parlementaire du syndicat ukrainien Batkivshcyna; et M. Oleh Tyahnybok, dirigeant du syndicat ukrainien « Svoboda ».


Au cours de cette réunion, le Secrétaire général a réitéré son appel pour trouver une solution diplomatique pacifique à la crise actuelle et pour lancer un dialogue direct entre Moscou et Kiev.  Il a en outre insisté sur la nécessité pour les politiciens ukrainiens de participer à un dialogue politique inclusif.  Il a lancé un appel pour qu’il soit mis fin à la rhétorique inflammatoire qui risque d’exacerber les tensions et de causer des erreurs de jugement, ainsi qu’une riposte dangereuse.  Il faudrait aussi empêcher fermement les actes d’intimidation par des éléments radicaux, a-t-il ajouté.  M. Ban a dit aux parlementaires qu’il comptait sur toutes les parties en Ukraine pour veiller à cela.


Le Secrétaire général s’est ensuite rendu au Ministère de la défense pour y rencontrer le Ministre intérimaire de la défense, M. Ihor Tenyukh.


Le message transmis par le Secrétaire général à l’occasion de ces réunions était similaire à celui qu’il avait communiqué, la veille, aux autorités russes.  Il a fait part de ses graves préoccupations au sujet des tensions entre l’Ukraine et la Fédération de Russie.  Il a réitéré que la crise ne pouvait être résolue que par l’intermédiaire de solutions pacifiques et diplomatiques sur la base de la Charte de l’ONU, en respectant notamment la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de l’Ukraine.  Il a souligné qu’il faudrait lancer « un véritable dialogue constructif entre Kiev et Moscou », un message qu’il a réitéré lorsqu’il s’est adressé à la presse, aux côtés de M. Turchynov, à l’issue de leur rencontre.


Tout comme il l’avait affirmé à Moscou, le Secrétaire général a souligné qu’il était essentiel de s’abstenir de tout acte de provocation susceptible de provoquer une escalade des tensions et des erreurs de jugement et qu’il ne saurait y avoir d’actes d’intimidation de la part des éléments radicaux de groupes minoritaires ou autres.  Il a appelé à calmer la situation et à mettre fin à la rhétorique.


M. Ban a également réitéré que les Nations Unies se tenaient prêtes à appuyer de quelque manière que ce soit les prochaines élections.  Il a aussi souligné que ces élections devraient être transparentes, libres et justes afin de permettre à l’ensemble des Ukrainiens d’en accepter l’issue.


En début de soirée, le Secrétaire général s’est entretenu avec des représentants de la société civile.


Le lendemain, samedi 22 mars, le Secrétaire général a rencontré le Premier Ministre, M. Arseniy Yatsenyuk.  Le Secrétaire général a félicité le Premier Ministre pour son récent discours dans lequel il lançait un appel pour un processus politique inclusif en Ukraine.  Le Secrétaire général a également réitéré son message selon lequel seule une solution diplomatique permettra de résoudre la crise actuelle entre la Russie et l’Ukraine, sur la base des idéaux de la Charte des Nations Unies.


Le Secrétaire général a également rendu compte au Premier Ministre de sa récente rencontre avec les dirigeants russes, notamment le Président, M. Vladimir V. Putin, et le Ministre des affaires étrangères, M. Sergey Lavrov.  Au cours de ses discussions avec le Premier Ministre Yatsenyuk, le Secrétaire général a souligné qu’un dialogue direct entre Kiev et Moscou était essentiel pour désamorcer les tensions actuelles.


Avant de quitter Kiev en début d’après-midi, le Secrétaire général s’est recueilli devant le mémorial de fortune érigé à la mémoire de toutes les victimes des récentes violences dans la ville.


Il a ensuite pris l’avion pour Amsterdam afin de se rendre à La Haye où il devait participer au Sommet sur la sécurité nucléaire.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.