Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts le meurtre du journaliste James Foley par l’État islamique en Iraq et au Levant

20 août 2014
SG/SM/16092

Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts le meurtre du journaliste James Foley par l’État islamique en Iraq et au Levant

20/8/2014
Secrétaire général
SG/SM/16092
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CONDAMNE DANS LES TERMES LES PLUS FORTS LE MEURTRE

DU JOURNALISTE JAMES FOLEY PAR L’ÉTAT ISLAMIQUE EN IRAQ ET AU LEVANT


La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU :


Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts l’horrible meurtre du journaliste James Foley, un crime abominable qui jette la lumière sur la campagne de terreur que l’État islamique en Iraq et au Levant (EIIL) continue de mener contre les peuples d’Iraq et de Syrie.  Il présente ses plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux collègues de James Foley.  Les auteurs de cet acte et d’autres crimes horribles du même genre doivent être traduits en justice.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.