Le Secrétaire général condamne l’attaque perpétrée à Ber, au Mali, au cours de laquelle deux casques bleus ont été tués et sept autres blessés

16 août 2014
SG/SM/16088-AFR/2950-PKO/425

Le Secrétaire général condamne l’attaque perpétrée à Ber, au Mali, au cours de laquelle deux casques bleus ont été tués et sept autres blessés

16/8/2014
Secrétaire général
SG/SM/16088 AFR/2950 PKO/425
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CONDAMNE L’ATTAQUE PERPÉTRÉE À BER, AU MALI, AU COURS

DE LAQUELLE DEUX CASQUES BLEUS ONT ÉTÉ TUÉS ET SEPT AUTRES BLESSÉS

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général est profondément attristé par la mort de deux casques bleus des Nations Unies et les blessures infligées à au moins sept autres lors d’une attaque suicide aujourd’hui à Ber (région de Tombouctou).  Le Secrétaire général condamne cet acte criminel et tous les actes criminels similaires commis à l’encontre de personnel onusien.

Ces attaques ne dissuaderont pas les Nations Unies de soutenir les efforts des Maliens pour amener la paix dans leur pays.  Le Secrétaire général exprime ses profondes condoléances aux familles des casques bleus décédés et souhaite une convalescence rapide et complète aux blessés de l’attaque d’aujourd’hui, ainsi qu’aux blessés des deux autres attaques ayant eu lieu plus tôt cette semaine.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.