Journée de la jeunesse: le Secrétaire général appelle à lever le voile sur l’isolement dans lequel sont enfermés 20% de jeunes atteints de troubles mentaux à travers le monde

13 août 2014
SG/SM/16084-IHA/1341-OBV/1364

Journée de la jeunesse: le Secrétaire général appelle à lever le voile sur l’isolement dans lequel sont enfermés 20% de jeunes atteints de troubles mentaux à travers le monde

13/8/2014
Secrétaire général
SG/SM/16084 IHA/1341 OBV/1364
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON APPELLE À RENDRE HOMMAGE À L’HÉROÏSME DES TRAVAILLEURS HUMANITAIRES

QUI BRAVENT LE DANGER POUR ASSISTER CEUX QUI EN ONT BESOIN

Vous trouverez ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, célébrée le 19 août 2014:

La Journée mondiale de l’aide humanitaire est l’occasion de réaffirmer notre volonté de continuer à apporter les secours qui sauvent des vies, et de penser à tous ceux qui ont donné la leur pour cette noble cause.

L’an dernier, le nombre d’agents humanitaires enlevés, grièvement blessés ou tués a atteint un record.  C’est absolument révoltant.

Ces dernières semaines, des dizaines d’humanitaires, dont des membres de la famille des Nations Unies, sont morts au Soudan du Sud et à Gaza.  Trop ont été victimes d’attaques délibérées, dont certains n’ont pas réchappé.

Les agents humanitaires et les membres de leur famille sont les plus touchés par ces crimes.

Mais des millions d’autres personnes en subissent aussi les conséquences.

Les attaques dirigées contre les travailleurs humanitaires empêchent des gens désespérés de recevoir l’aide dont ils ont besoin pour survivre.

Des enfants ne peuvent être vaccinés. Des malades et des blessés ne peuvent être soignés.  Des déplacés et des réfugiés sont laissés sans nourriture, sans eau et sans abri, exposés à la violence, à la maladie et à d’autres fléaux.

En cette Journée mondiale, rendons hommage à l’héroïsme des humanitaires qui bravent le danger pour apporter leur aide à ceux qui en ont besoin.

Saluons leurs sacrifices et pensons aux millions de personnes dont la survie dépend d’eux.

Honorons ceux qui ont péri en protégeant ceux qui poursuivent leur œuvre, et en appuyant les opérations de secours humanitaires partout dans le monde.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.