Le Secrétaire général déplore que les parties n’aient pu s’accorder sur la prolongation du cessez-le-feu à Gaza et les exhorte à poursuivre les négociations

8 août 2014
SG/SM/16076

Le Secrétaire général déplore que les parties n’aient pu s’accorder sur la prolongation du cessez-le-feu à Gaza et les exhorte à poursuivre les négociations

8/8/2014
Secrétaire général
SG/SM/16076
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DÉPLORE QUE LES PARTIES N’AIENT PU S’ACCORDER SUR LA PROLONGATION DU CESSEZ-LE-FEU À GAZA ET LES EXHORTE À POURSUIVRE LES NÉGOCIATIONS


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général se dit profondément déçu par le fait que les parties se sont avérées incapables, au cours de leurs pourparlers, au Caire, de trouver un accord sur la prolongation d’un cessez-le-feu à Gaza.  Il condamne la reprise des tirs de roquettes vers Israël.  Plus de morts et de souffrances infligées aux civils pris au piège dans ce conflit sont intolérables.


Le Secrétaire général exhorte les parties à rapidement trouver une voie qui leur permettrait de revenir au respect du cessez-le-feu humanitaire et à poursuivre au Caire les négociations, afin de conclure un cessez-le-feu durable.


La prolongation du cessez-le-feu est absolument essentielle pour faire progresser les pourparlers et pour répondre aux causes sous-jacentes de la crise aussi rapidement que possible.  Le Secrétaire général engage fermement les parties à s’abstenir de recourir à de nouvelles actions militaires qui ne peuvent qu’exacerber la situation humanitaire déjà effroyable que connait Gaza.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.