Le Secrétaire général se dit profondément préoccupé par le regain de tensions au Nagorno-Karabakh

4 août 2014
SG/SM/16066

Le Secrétaire général se dit profondément préoccupé par le regain de tensions au Nagorno-Karabakh

04/8/2014
Secrétaire général
SG/SM/16066
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE DIT PROFONDÉMENT PRÉOCCUPÉ PAR LE REGAIN DE TENSIONS AU NAGORNO-KARABAKH


La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général partage la profonde préoccupation exprimée par les Coprésidents du Groupe de Minsk de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et d’autres partenaires internationaux concernant le regain de tensions et de violences le long de la ligne des contacts ainsi que de la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.  Les violences ont provoqué la mort de plusieurs personnes au cours de ces derniers jours.  Il exhorte toutes les parties à respecter l’accord de cessez-le-feu, à s’abstenir de commettre d’autres actes de violence et à s’engager à une désescalade immédiate et à un dialogue continu en vue de parvenir à une solution politique rapide et pacifique.


Le Secrétaire général exprime son plein appui aux efforts déployés par le Groupe de Minsk de l’OSCE et toutes les parties qui œuvrent pour trouver une issue à cette situation dangereuse et résoudre de manière pacifique le conflit au Nagorno-Karabakh.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.