Ban Ki-moon demande à toutes les parties au conflit à Gaza d’étendre la trêve humanitaire de sept jours

26 Juillet 2014
SG/SM/16049

Ban Ki-moon demande à toutes les parties au conflit à Gaza d’étendre la trêve humanitaire de sept jours

26/7/2014
Secrétaire général
SG/SM/16049
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON DEMANDE À TOUTES LES PARTIES AU CONFLIT À GAZA D’ÉTENDRE LA TRÊVE HUMANITAIRE DE SEPT JOURS


La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général se félicite de la pause humanitaire de 12 heures qui a été, dans l’ensemble, respectée.  À mesure que cette pause approche de son expiration, des images montrent de manière continue des Gazaouis qui tentent de reprendre leur vie quotidienne tout en prenant soin de leurs blessés et en enterrant leurs morts.  Ces images montrent clairement que nous devons renouveler, tant pour la population d’Israël que pour celle de Gaza, nos efforts pour consolider cette pause en œuvrant pour un cessez-le-feu plus durable.


Le Secrétaire général lance ainsi à nouveau un appel urgent à toutes les parties pour qu’elles déclarent une trêve humanitaire de sept jours à Gaza, en prélude à la relance du processus politique qui demeure la seule voie possible pour parvenir à une paix durable.  Il exhorte fermement les parties à étendre, au mieux, la pause expirant à la fin de la journée.


Le Secrétaire général réitère que tout effort de paix qui ne s’attaque pas aux causes profondes de cette crise ne pourra que contribuer à déclencher un nouveau cycle de violences.  Le blocus et la fermeture de tout point de passage vers Gaza doivent prendre fin.  La sécurité doit être fondée sur une reconnaissance mutuelle et une solution viable de deux États doit permettre aux Israéliens et aux Palestiniens de vivre côte à côte dans un climat de paix et de sécurité.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.