Le Secrétaire général se déclare profondément préoccupé par les peines de mort prononcées contre 183 personnes en Égypte

23 juin 2014
SG/SM/15966

Le Secrétaire général se déclare profondément préoccupé par les peines de mort prononcées contre 183 personnes en Égypte

23/6/2014
Secrétaire général
SG/SM/15966
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE DÉCLARE PROFONDÉMENT PRÉOCCUPÉ PAR LES PEINES

DE MORT PRONONCÉES CONTRE 183 PERSONNES EN ÉGYPTE

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par les dernières décisions judiciaires en Égypte, en particulier la confirmation de la peine de mort pour 183 personnes et la condamnation à de très longues peines de prison prononcée aujourd’hui contre des journalistes, dont ceux d’Al Jazeera.  Les procédures qui semblent clairement ne pas correspondre aux normes fondamentales d’un procès équitable, en particulier celles qui ont donné lieu à l’imposition de la peine de mort, risquent de compromettre les perspectives d’une stabilité à long terme.

Par ailleurs, le Secrétaire général note que la constitutionnalité de la loi relative aux manifestations sera réexaminée par la Haute Cour constitutionnelle.  Il rappelle que la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et lui-même ont exprimé leurs préoccupations face au risque que la loi ne conduise à des violations graves de la liberté de réunion.  Cette loi doit être mise en conformité avec les obligations internationales de l’Égypte en matière de droits de l’homme.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.