Ban Ki-moon réaffirme qu’en vertu du droit international, l’implantation de colonies de peuplement dans le territoire palestinien occupé est illégale

5 juin 2014
SG/SM/15907

Ban Ki-moon réaffirme qu’en vertu du droit international, l’implantation de colonies de peuplement dans le territoire palestinien occupé est illégale

5/6/2014
Secrétaire général
SG/SM/15907
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON RÉAFFIRME QU’EN VERTU DU DROIT INTERNATIONAL, L’IMPLANTATION DE COLONIES DE PEUPLEMENT DANS LE TERRITOIRE PALESTINIEN OCCUPÉ EST ILLÉGALE

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général est profondément préoccupé par les allégations selon lesquelles les autorités israéliennes ont lancé, aujourd’hui, des appels d’offre pour la construction de plus de 1 400 unités de logement dans des colonies de peuplement en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est occupé.  Comme l’Organisation des Nations Unies l’a déjà réitéré, à de nombreuses occasions, en vertu du droit international, l’implantation de colonies de peuplement dans le territoire occupé est illégale.

Le Secrétaire général rappelle sa déclaration en date du 1er  mai dernier, exhortant les Israéliens et les Palestiniens à faire preuve de prudence, à s’abstenir de prendre des mesures unilatérales qui affaibliraient davantage les chances de parvenir à un accord de paix final négocié.   Le Secrétaire général appelle Israël à entendre les appels de la communauté internationale, lui demandant de geler les activités liées aux colonies de peuplement et respecter ses engagements en vertu du droit international et de la Feuille de route.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.