Syrie: Ban Ki-moon appelle les parties à respecter leurs obligations humanitaires alors que la ville d’Alep a été privée d’eau pendant huit jours

16 mai 2014
SG/SM/15847

Syrie: Ban Ki-moon appelle les parties à respecter leurs obligations humanitaires alors que la ville d’Alep a été privée d’eau pendant huit jours

16/5/2014
Communiqué de presse
SG/SM/15847
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

SYRIE: BAN KI-MOON APPELLE LES PARTIES À RESPECTER LEURS OBLIGATIONS HUMANITAIRES

ALORS QUE LA VILLE D’ALEP A ÉTÉ PRIVÉE D’EAU PENDANT HUIT JOURS

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général est préoccupé par les informations faisant état de coupures délibérées d’approvisionnement en eau dans la ville d’Alep par des groupes armés durant huit jours, privant ainsi 2,5 millions de personnes d’accès à l’eau salubre pour leur consommation et pour les services d’assainissement.

Le Secrétaire général fait observer qu’empêcher les gens d’avoir accès à de l’eau salubre est un déni des droits fondamentaux.  Viser délibérément des civils et les priver de fournitures essentielles constituent une violation flagrante du droit international humanitaire et des droits de l’homme.

Notant que l’alimentation en eau avait été restaurée, le Secrétaire général exhorte toutes les parties à s’assurer que la fourniture d’eau à Alep –et partout en Syrie- soit restaurée de manière permanente et à s’abstenir de viser délibérément des installations civiles et des infrastructures.  Il demande aux États Membres et à tous ceux qui ont de l’influence sur les parties en conflit de leur rappeler leurs obligations.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.