Catastrophe de Tchernobyl: Ban Ki-moon exhorte le monde à tirer des leçons afin de prévenir un nouvel accident nucléaire

25 avril 2014
SG/SM/15796

Catastrophe de Tchernobyl: Ban Ki-moon exhorte le monde à tirer des leçons afin de prévenir un nouvel accident nucléaire

25/4/2014
Communiqué de presse
SG/SM/15796
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CATASTROPHE DE TCHERNOBYL: BAN KI-MOON EXHORTE LE MONDE À TIRER DES LEÇONS AFIN DE PRÉVENIR UN NOUVEL ACCIDENT NUCLÉAIRE

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Demain samedi, nous marquerons le vingt-huitième anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.  C’est l’occasion pour nous de rendre hommage aux travailleurs des services d’urgence qui sont intervenus pour répondre au désastre, d’avoir une pensée pour les plus de 330 000 personnes évacuées des régions contaminées, et d’exprimer notre solidarité aux millions de personnes qui vivent encore dans les régions touchées au Bélarus, dans la Fédération de Russie et en Ukraine.

Les Nations Unies ont joué un rôle important pour relever les défis posés aux communautés affectées, et nous restons pleinement engagés à travers le Plan d’action de l’ONU sur Tchernobyl jusqu’en 2016.  Les populations affectées ont encore besoin d’un appui ciblé, mais exhaustif, pour la création de nouveaux moyens de subsistance et pour retrouver leur autonomie et leur autosuffisance.  Le Secrétaire général salue la détermination des habitants des territoires affectés à ramener la vie à la normale dans la région.

Le Secrétaire général se félicite de la résolution de l’Assemblée générale sur Tchernobyl, qui a demandé que les efforts de relèvement se poursuivent de manière soutenue et il a lancé un appel pour que soient envisagées de nouvelles approches en matière de coopération internationale au-delà de 2016.  Dans cet objectif, le Secrétaire général salue la tenue, le mois prochain au Bélarus, d’une réunion de l’Équipe spéciale interagences sur Tchernobyl en tant qu’amorce d’une discussion approfondie sur le futur cadre conceptuel de la coopération internationale pour Tchernobyl.

Le Secrétaire général note que le relèvement de Tchernobyl a donné lieu à de nouvelles connaissances et expériences en ce qui concerne la réponse à apporter aux conséquences multidimensionnelles des urgences nucléaires.  Au fil des ans, l’Organisation des Nations Unies et ses partenaires se sont attaqués aux défis posés en matière de développement, qui ont surgi au lendemain de la catastrophe nucléaire.  Ils ont appuyé les efforts de relèvement en fonction des retombées et trouvé des solutions pratiques sur le terrain.  Le Secrétaire général salue la requête de l’Assemblée générale demandant une optimisation maximale de ces expériences dans la coopération mondiale pour le développement.

En cette occasion solennelle, le Secrétaire général appelle la communauté internationale à continuer à épauler le processus de relèvement et de développement durable dans la région affectée de Tchernobyl, à optimiser le savoir accumulé pour le bien commun de l’humanité, et à faire tout ce qui est possible afin de prévenir de futures catastrophes nucléaires.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.