Ban Ki-moon salue l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2149 autorisant la création de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine

10 avril 2014
SG/SM/15765-AFR/2856-PKO/394

Ban Ki-moon salue l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2149 autorisant la création de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine

10/4/2014
Communiqué de presse
SG/SM/15765 AFR/2856 PKO/394
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON SALUE L’ADOPTION PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DE LA RÉSOLUTION 2149 AUTORISANT LA CRÉATION DE LA MISSION MULTIDIMENSIONNELLE INTÉGRÉE DES NATIONS UNIES POUR LA STABILISATION EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général salue l’adoption aujourd’hui par le Conseil de sécurité de la résolution 2149 autorisant l’établissement d’une Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).  Il espère que cette décision importante, expression de la volonté de la communauté internationale, permettra des avancées immédiates, concrètes et durables dont le peuple centrafricain a besoin et qu’il mérite.  Le Secrétaire général lance à nouveau un appel à l’arrêt immédiat des assassinats, des attaques ciblées et des autres violations atroces des droits de l’homme qui se poursuivent dans un contexte d’impunité totale.

Le Secrétaire général se félicite des efforts inlassables déployés par la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA), dont le mandat sera maintenu jusqu’au 15 septembre; aux côtés des forces françaises (de l’opération Sangaris) et de la Force de l’Union européenne en République centrafricaine (EUFOR), récemment autorisée.  Les Nations Unies travailleront en étroite collaboration avec la MISCA aux fins d’assurer une transition harmonieuse vers l’opération de maintien de la paix des Nations Unies.  Le Secrétaire général réitère son appel urgent aux partenaires pour qu’ils intensifient leur soutien à la MISCA jusqu’à ce que la MINUSCA devienne pleinement opérationnelle.

Le Secrétaire général reconnaît le rôle important de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), de l’Union africaine, et de la Médiation menée par la République du Congo à l’appui de la transition politique en République centrafricaine, qui restent indispensables à l’établissement d’une paix et d’une stabilité durables.

Le Secrétaire général exprime sa profonde gratitude pour le travail du personnel des Nations Unies en République centrafricaine, en particulier pour le dévouement exemplaire de son Représentant spécial Babacar Gaye, et le travail mené par le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BINUCA).

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.