Un an après son adoption, M. Ban appelle les États à ratifier le Traité sur le commerce des armes afin qu’il puisse contribuer à bâtir un monde plus sûr pour tous

2 avril 2014
SG/SM/15741-CD/3484

Un an après son adoption, M. Ban appelle les États à ratifier le Traité sur le commerce des armes afin qu’il puisse contribuer à bâtir un monde plus sûr pour tous

2/4/2014
Secrétaire général
SG/SM/15741
CD/3484
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

UN AN APRÈS SON ADOPTION, M. BAN APPELLE LES ÉTATS À RATIFIER LE TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES

AFIN QU’IL PUISSE CONTRIBUER À BÂTIR UN MONDE PLUS SÛR POUR TOUS


La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général note qu’il y a aujourd’hui un an, l’Assemblée générale adoptait l’historique Traité sur le commerce des armes qui, pour la première fois, établit des normes mondiales pour le transfert d’armes et des efforts pour prévenir leur détournement.


Le Secrétaire général se félicite que 118 États aient déjà signé le Traité.  Il se félicite aussi du dépôt, aujourd’hui, d’instruments de ratification par 18 États Membres, ce qui porte le nombre de ratifications déposées à 31.  Cela va générer un nouvel élan en faveur des 50 ratifications nécessaires pour l’entrée en vigueur du Traité.  Le Secrétaire général appelle tous les États qui ne l’ont pas encore fait à signer et/ou ratifier le Traité sans délai.


Alors que nous célébrons, aujourd’hui, cette étape importante, le Secrétaire général se dit profondément préoccupé par le fait que des civils continuent d’être tués ou mutilés au cours d’attaques ciblées ou aveugles au moyen d’armes qui n’auraient pas dû se trouver entre les mains des auteurs.


Le Secrétaire général invite les États, la société civile et les organisations internationales et régionales à continuer de travailler ensemble pour veiller à ce que le Traité sur le commerce des armes puisse jouer pleinement son rôle en contribuant à réduire les souffrances humaines inutiles et à bâtir un monde plus sûr pour tous.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.