Le Secrétaire général condamne l’assassinat d’un garde-frontière iranien

25 mars 2014
SG/SM/15731

Le Secrétaire général condamne l’assassinat d’un garde-frontière iranien

25/3/2014
Secrétaire général
SG/SM/15731
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CONDAMNE L’ASSASSINAT D’UN GARDE-FRONTIÈRE IRANIEN


La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général condamne le meurtre de l’un des cinq garde-frontières iraniens qui avaient été enlevés le 6 février par un groupe d’activistes dans la région frontalière du sud-est du pays. 


Il exprime sa solidarité avec le Gouvernement et le peuple iraniens, qui sont confrontés à cet acte épouvantable en pleine fête du Novruz, organisée chaque année pour célébrer dans la paix le début d’une nouvelle année.


Le Secrétaire général présente ses condoléances à la famille du garde tué.  Il demande que les auteurs de cet assassinat soient traduits en justice.  Il espère le succès des efforts que déploie le Gouvernement de l’Iran pour obtenir la libération de ceux qui restent retenus en captivité.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.